Broyeuse à ajonc ou hache lande

Voici une mécanique agricole (expression commerciale de l'époque) complètement oubliée qui est le reflet des grandes difficultés à nourrir le bétail en Presqu'île de Crozon ceci durant des siècles. L'appareil s'appelle en langue bretonne « pil al lann », en français et selon les cantons il était nommé broyeuse à lande, broyeuse à ajonc, à jonc mais aussi hache lande, hachoir à paille...

Depuis des lustres, les paysans manquent de fourrage pour les bêtes surtout à l'entrée de l'hiver. Les rares pâturages sont gorgés d'eau par la pluie et parfois il pousse plus de jonc que d'herbe. Les fermes qui sont dans les landes, proche de la côte, ont davantage encore de difficultés à se fournir en fourrage alors il faut écumer la lande et ramasser la végétation susceptible d'être consommée par la vache de la famille. L'ajonc pousse à profusion mais l'arbuste est un épineux. Par le passé, l'ajonc était pilé « maladroitement » pour en amoindrir les piquants : une sorte de nourriture pré-mâchée. Des meules à ajonc furent construites pour les exploitations les plus favorisées.

Le hache lande fut une invention révolutionnaire du 19ème siècle pour les paysans qui purent se l'offrir, il permit de mouliner des végétaux destinés à être mélangés au foin. Les végétaux étaient présentés devant la mécanique et happés par les cylindres tranchants qui les émiettaient sous l'action de leurs rotations conduites par la manivelle. Un système de contrepoids appliqué au cylindre inférieur absorbait les différences d'épaisseur des brassées.

Une multitude d'ateliers de mécaniques agricoles s'ouvrirent à cette époque, ce furent les premiers pas de la mécanisation de l'agriculture jusqu'à ce que l'invention du moteur à explosion ne devienne la base de cette nouvelle industrie, dès lors on parlait de machine agricole.

Une autre broyeuse au Cap de la Chèvre.



Vestiges à Lostmarc'h d'une broyeuse Texier, un des modèles les plus reconnus.

Curiosités du pays

La coiffe du pays Rouzig

La coiffe Penn-Maout

Abreuvoirs anciens

Auge en pierre

Broyeuse hache-lande

Charrue de fonderie

Bois de chauffage d'antan

Chemins des goémoniers

Maison bateau de Crozon : une caloge

Publicités murales

Mosaïques et devantures

Gares bigoudenes

Haltes et PN

Ponts ferroviaires

Brume et embruns - différence

Ecume de mer

Ruisseau du Kerloc'h

Palplanche

Panneau indicateur

Tombe en ardoise

Eglises et chapelles

Calvaires

Niche votive

Aubette

Bac de lavage en béton

Pompe à bras

Puits

Voies Decauville

Cachoutage des voiles

Grand pavois

Canon bollard

Mouillage forain

Balise de Basse Vieille



A la une :

Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
La trace d'un petit commerce d'alimentation.
L'école de Saint Hernot - Maison des Minéraux.
L'abri du champ de tir de l'Anse de Dinan de l'armée : le mystère est complet.
L'histoire de la gestion de la forêt domaniale de Landévennec, ce n'était vraiment pas écolo !
L'effondrement de la falaise, un destin écrit d'avance.
Le statut des femmes lu sur les pierres tombales.
Les batteries haute et basse du Kador en Morgat.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019