Rue Charles Levenez - Lévenes

Aux arbres, il y avait un passage à niveau protégeant la voie de chemin de fer breton métrique dès 1923. Au delà, la rue Charles Levenez était étroite et connaissait le raccordement aux égoûts imposés par la présence de la gare de Crozon pour écouler ses eaux pluviales. Les riverains furent raccordés mais leurs eaux usées allaient au ruisseau en contrebas. Il y avait aussi une fontaine publique pour fournir le quartier en eau potable et ceci jusqu'en 1950 environ avant l'arrivée de l'eau courante. Dans le ruisseau à l'époque subsistaient quelques truites encore, plus pour longtemps... La route fut élargie en empiétant sur les jardins des habitants.

La première maison à droite fut celle de la famille Levenez. La maison qui suit celle aux volets bleus appartenait au propriétaire de la parcelle "le Champ". Ce dernier décide de lotir son grand terrain pour des maisons mitoyennes et ainsi obtenir un meilleur revenu financier. Il néglige la possibilité de construction d'un garage, nous sommes en 1905, l'automobile est une utopie.

Ancien dépôt de vin du début du 20ème siècle au n°9. 70% des commerces sont des débits de boissons et ceci dans toutes les communes de la presqu'île. De plus il faut ajouter la consommation dans les foyers. Il fut un temps où l'on se faisait livrer son vin en bouteilles de verre d'un litre dans des casiers en bois. Les fameuses bouteilles étoilées consignées par exemple. Les négociants en vin étaient en concurrence hardue et disparurent à l'apparition des premières superettes dans les années 1960-1970. Des vins sans années qui étaient des mélanges de cépages bas de gamme. Le gros rouge qui tâche en particulier. Pas de bouchon en liège mais une capsule...

La maison Caradec, 18ème siècle, a la particulatité d'avoir des encadrements de fenêtres et de portes en pierres de calcaire bleuté issues de la presqu'île de Crozon, symbole des premières constructions en ville. Plus tard, les pierres des encadrements seront importées et seront souvent en Kersanton comme les deux pierres sombres sous le linteau de la porte d'entrée centrale. Le crépi est une intervention du 19ème siècle à une époque où les pierres apparentes étaient un signe de pauvreté et un risque d'infiltration d'eau de pluie.

La maison Caradec rénovée sous aspect d'origine.

Au 17ème siècle la rue Charles Levenez n'existe pas, c'est juste un large chemin qui prend la direction de la côte Nord de la presqu'île de Crozon, soit le Fret ou Lanvéoc, un axe important. En regardant ce Nord en limite du bourg de Crozon, tout n'était que parcelles agricoles, à gauche "La Prairie" qui descendait longuement en bordure du chemin. A droite, "Le Champ", parcelle plus modeste...

L'une des toutes premières maison fut celle de l'actuel n°8 de la rue qui s'appelait alors rue Crozon parce qu'elle rejoignait l'entrée du bourg de Crozon. Cette maison à la fin du 18ème siècle est une propriété du fermier des biens des chanoines de Kersaint en Léon le sieur Caradec, qui fit construire des conserveries de sardines appelées alors friteries. La famille Caradec connut notaire, percepteur, négociants et maires de Crozon.

Plus tard, la maison servit de caserne pour les troupes en exercice. Lors des manœuvres des régiments venant de tout le Finistère, la troupe est logée partout en presqu'île et ceci jusqu'à la première guerre mondiale.

Fin 19ème, début 20 ème siècle, le développement des constructions est complet, toutes les parcelles se subdivisent et reçoivent des maisons d'habitations, des commerces et au plus bas quelques fermes. La date de construction de certaines maisons mitoyennes et jumelles construites à la chaîne datent de 1905.

Événement considérable, l'arrivée du train qui coupe la rue perpendiculairement pour mener jusqu'à la toute nouvelle gare. Le rue Crozon devient momentanément la rue de la gare. Après la seconde guerre mondiale, en hommage au jeune résistant Charles Levenez, la rue change de nom. La famille Lévenes - Levenez (version française - version bretonne) habite après le passage à niveau. La gendarmerie et ses écuries y avait trouvé place quelques temps.

Eglise Saint Pierre et retable

Eglise Saint-Jean de Leïdez

Chapelle St Fiacre

Chapelle Saint Philibert - St Drigent

Les 2 Chapelles Saint Laurent

Chapelle St Hernot

Calvaires de Crozon

Calvaires de Tal ar Groas

L'ancienne forge de Tal ar Groas

Presbytère

Maisons de nobles

Manoir de Trébéron

Manoir d'Hirgars

Manoir de Kerivoas

Moulins à vent

Corps de garde de Postolonnec

Corps de garde de l'Aber

Colonie Ker-Jeanne du Portzic

Gendarmeries et écuries

Bars hôtels restaurants

Les mairies de Crozon

La poste

Rue Charles Levenez

Labouret maître verrier

Maison de l'architecte Netter

Menez Gorre

Fontaines

St Fiacre

Rostellec

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Ramassage industriel des galets

Four à Chaux de Rozan

L'étang de l'Aber

Jumelage Sligo-Crozon

Plage de Lostmarc'h

Maison paroissiale

Centre culturel

Sculpteur Jacques Boënnec

Colonie de vacances

Le centre des impôts de Crozon

Cinéma Le Rex

Conserverie Péron

Résidence seniors

Le Fret

Hôtel de la Terrasse au Fret

Les cales du Fret

Chantiers navals du Fret

Quais du Fret

Chapelle du père Benoît

Calvaire St Gildas

L'Harmattan

Maison Ursule

Moulin à marée

Etang du Fret

Liaison maritime le Fret - Brest

Villas de villégiature et maisons de notables

Le temps des locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles

Le débit de boissons du Fret

Entreprise de gros

La poste du Fret

Ecoles

Ecole Jeanne d'Arc - Ecole Sainte Anne - Ecole de Saint Fiacre - Ecole Jean Jaurès - Ecole de Tal ar Groas - CES Alain - Ecole Saint Hernot



A la une :

Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Déploiement de la fibre optique en presqu'île de Crozon.
L'Otiorhynque : le malheur du jardinier.
La reine Margherita à Morgat, celle qui porte le nom de la fameuse pizza !
Les femmes et enfants réfugiés Républicains Espagnols à la caserne Sourdis. Une histoire d'humanité.
La fin des chasseurs de mines type tripartite CMT.
La difficile entente entre une antenne relais et son environnement.
Navire transporteur de structures offshores SEAJACKS SCYLLA.
L'essai du sous-marin Nautilus de Robert Fulton.
Des volets rouges, un tournage de film sur la montagne de Camaret...
Station radio allemande à Tal ar Groas Kervenguy.
Du temps où le Menez Gorre était un mont haut.
Station d'écoute aérienne de Messibioc en Lanvéoc.
Le temps est passé et pourtant, mourir en vacances. Fait divers tragique.
L'algue Laminaire transporteuse de galets.
Mourir de la guerre, après guerre : Gaston Beven Pilote Aviateur
Les ragondins sont-ils de Gauche.
Une ferme solaire en presqu'île de Crozon.
Rue : Georges Ancey, toute une époque révolue.
Comment se forme une flaque (dépression) d'eau de mer sur la plage ?
Brise-lames utilité et fonctionnement.
Resencement : ça baisse !!!
Une baisse de la population à cause du sable marin.
Comment meurent les oiseaux ?
Panneaux et affichages variés des polluants pour défendre l'environnement.
Le vol d'une légende : une Alouette dans le ciel de la presqu'île de Crozon.
Marcel Clédic, le dernier résistant Finistérien ayant participé à la libération de la presqu'île de Crozon s'est éteint.
L'almanach : le big data d'antan.
Jim E Sévellec peintre céramiste.
Evolution de l'urbanisme en Crozon : de la conserverie Péron à l'habitat social.
Les légions étrangères allemandes en Crozon
La tempête Bella provoque une tempête d'écume de mer.
Monique Keraudren & Gérard Aymonin botanistes.
La batterie de DCA française de Kerguiridic.
Planches de bois découvrantes à la plage de l'Aber Est.
Pen ar Vir en Lanvéoc une position de d'écoute et de projecteur de la DCA française avant 1940.
Référendum d'initiative partagée court-circuité !
Le manoir disparu de Keroumen.
Batterie antiaérienne de Trébéron Cr354.
Différence entre éboulement et écroulement.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020