Ecole Jean Jaurèx

L'ancienne école à plusieurs étages ressemblait à une immense barre d'immeuble qui se voyait de Morgat et de loin partout ailleurs.

Depuis l'obligation pour les communes d'avoir une école laïque de proximité depuis la loi Guizot en 1833, Crozon a peiné à assumer une école suffisamment grande pour recevoir les filles d'un côté, et les garçons de l'autre. Cette fois, le projet d'un grand groupe scolaire sort de terre sous l'impulsion de l'architecte Armand Gassis en 1885. Une école primaire, un collège, un pensionnat on y ajoute la mairie pour un temps et le logement des gendarmes. Tout est d'une modernité exemplaire et aux normes de l'éducation nationale, nombre de tables et chaises par classe, hauteur des plafonds et des fenêtres, qualité du chauffage, espace des dortoirs...

L'école est ensuite appelée CEG, collège d'enseignement général. La modernité de la fin du 19ème siècle ne se transpose pas aux attentes des années 1960. Le directeur, Mr Le Borgne, parvient à obtenir les rénovations du chauffage par l'installation du chauffage central pour en finir avec les poêles, et obtient aussi le réaménagement des cuisines mais l'absence de sanitaires et de douches est déplorable. Les 70 élèves de l'internat sont contraints d'utiliser les seaux hygiéniques. La toilette se fait dans des bacs sommaires construits par l'armée allemande lors de l'occupation de 1940-1944. Des baraquements germaniques en bois bitumés servent dans la cour pour les primaires qui sous l'enseignement de Mr Simon, passaient leur certificat d'étude.

Le directeur du CEG se démène pour un nouveau CEG, il en appelle à Mme Ploux députée UNR, au préfet Eriau qui en visite surprise et néanmoins en cortège officiel, constate la décrépitude des lieux hors normes. Le dossier avance enfin, ce ne sera pas un nouveau CEG mais un CES, nouveau mode d'éducation oblige.

Dans les années 1970, le bâtiment est démoli et remplacé par l'école Jean Jaurès-Laennec d'aujourd'hui. Les élèves de 6ème à la 3ème, découvrent leur nouveau CES - collège Alain - en 1966.

Eglise Saint Pierre et retable

Eglise Saint-Jean de Leïdez

Chapelle St Fiacre

Chapelle Saint Philibert - St Drigent

Les 2 Chapelles Saint Laurent

Chapelle St Hernot

Calvaires de Crozon

Calvaires de Tal ar Groas

Presbytère

Maisons de nobles

Manoir de Trébéron

Manoir d'Hirgars

Manoir de Kerivoas

Moulins à vent

Corps de garde de Postolonnec

Corps de garde de l'Aber

Colonie Ker-Jeanne du Portzic

Gendarmeries et écuries

Bars hôtels restaurants

La poste

La poste du Fret

Rue Charles Levenez

Labouret maître verrier

Fontaines

St Fiacre

Rostellec

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Ramassage industriel des galets

Le Fret

Hôtel de la Terrasse au Fret

Les cales du Fret

Chantiers navals du Fret

Quais du Fret

Chapelle du père Benoît

Calvaire St Gildas

L'Harmattan

Maison Ursule

Moulin à marée

Etang du Fret

Ecoles

Ecole Jeanne d'Arc - Ecole Sainte Anne - Ecole de Saint Fiacre - Ecole Jean Jaurès - Ecole de Tal ar Groas - CES Alain - Ecole Saint Hernot



A la une :

Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
La trace d'un petit commerce d'alimentation.
L'école de Saint Hernot - Maison des Minéraux.
L'abri du champ de tir de l'Anse de Dinan de l'armée : le mystère est complet.
L'histoire de la gestion de la forêt domaniale de Landévennec, ce n'était vraiment pas écolo !
L'effondrement de la falaise, un destin écrit d'avance.
Le statut des femmes lu sur les pierres tombales.
Les batteries haute et basse du Kador en Morgat.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019