Fontaine de dévotion de Saint Egarec en Crozon

La fontaine de Saint Egarec est dédiée à l'abbé Egarec à qui l'on attribuait des guérisons miraculeuses des problèmes auditifs de ses fidèles et dont il ne subsiste que peu de repères écrits.

La fontaine aurait une datation du 17ème siècle et bien qu'elle fut enfouie sous un chemin de proximité, elle fut redécouverte en 1981, et rénovée en 2003.

Le statuaire du Saint Breton a disparu depuis longtemps. Cette fontaine de dévotion était rattachée à la chapelle de Saint Jean de Leidez détruite, comme la fontaine Saint Jean à côté.

La fontaine de dévotion de Saint-Jean de Leidez

La fontaine de dévotion de Saint-Jean de Leidez accompagnait la chapelle détruite. La fontaine n'a pas d'origine connue et se trouve composée d'une voûte en pierres recouverte par la végétation. Feunten Sant Yann en breton, une adaptation d'un saint Breton à la tournure française approchante exigé par l'Eglise.

Fontaine Saint Drigent – eau de source miraculeuse

La fontaine Saint Drigent se situe dans la proximité de la chapelle St Drigent/St Philibert en Crozon. Cette fontaine reconstruite en béton au début du 20 ème siècle était en pierres comme toutes les fontaines traditionnelles de Bretagne qui fournissaient l'eau potable aux pentys des environs. De la chapelle à la fontaine, la procession religieuse faisait le lien entre le christianisme et le paganisme... Dieu était à la chapelle et la guérison des maux de ventre des enfants grâce aux chemises de ceux-ci trempées dans l'eau de source bénéfique transforma la fontaine païenne en fontaine miraculeuse durant des siècles.

48° 15' 27.17" N
4° 31' 58.35" O

Lavoir de Collauber en Rostellec

Le lavoir est « posé » sur un ruisseau avec ses deux bassins, l'un pour le lavage, l'autre pour le rinçage. Un lavoir encore en usage en 1963 à Rostellec.

C'est un lavoir entièrement cimenté, il a donc subi une rénovation au mortier comme bien des lavoirs de la presqu'île au cours du 20ème siècle durant lequel, les surfaces planes et régulières obtenues paraissaient d'une grande modernité pour un coût de revient économique.

48° 17' 19.75" N
4° 31' 11.76" O

Fontaine lavoir en Crozon

Ce lavoir porte la date de 1938 et se trouve en tout point conforme aux dispositions de l'époque à ceci près qu'il est construit en béton de galets maritimes. Le granulat concassé est hors de prix. Quelques entreprises proposent des galets ronds du bord de mer pour la constitution des bétons. La surface lisse des galets ne rend pas l'ouvrage solide parce que le ciment adhère mal mais, sur le moment, personne n'y songe. Depuis l'introduction du béton dans certaines villas et surtout dans certaines constructions militaires, il s'insinue dans les bâtis les plus ordinaires. Les murs de clôture, les lavoirs et fontaines... Pratique, rapide... Il devient tendance.

48° 14' 21.08" N
4° 29' 41.26" O

Fontaine lavoir du Yunic ou Yunig

Lavoir couvert du Yunic ou Yunig, ancien hameau contigu à Crozon. Le grand lavoir couvert fut construit à la fin du 19ème siècle et a certainement drainé toutes les femmes du quartier jusqu'en 1957, jusqu'à ce que l'eau courante arrive dans les maisons du voisinage.

48° 14' 39.26" N
4° 30' 7.3" O

Fontaine lavoir de Perros-Poullouguen

Une fontaine lavoir des plus classiques constituée d'un béton sommaire qui doit constituer une rénovation du début du 20ème siècle.

48° 15' 57.1" N
4° 32' 23.9" O

Fontaine lavoir de Gaoulac'h

Le lavoir de Gaoulac'h est séparé de la source qui l'alimente par la route du hameau. Un lavoir bétonné simple bassin.

48° 14' 41.4" N
4° 31' 46" O

Fontaine de Dinan

La fontaine de Dinan est bétonnée de manière similaire à d'autres fontaines de la presqu'île. Elle fut sans doute de pierres auparavant. L'eau courante passe devant la source aujourd'hui, elle n'est plus aussi indispensable désormais.

48° 14' 04.3" N
4° 32' 49.5" O

Fontaine lavoir de St Fiacre

Pierre de chapelle au nom du fabricien J.Coatquéas.

"JE. FVS. FAICT. EN. LAN. 1578. Y. COATQVEAS. FABRIQVE."

La fontaine fut remaniée en 1900 et se trouva affublée de trois niches dont l'une porte cette date. La plaque en kersantite au revers appartenait à la chapelle et porte les armes de la famille de Pentrez, sieurs de Rostellec, elle avait permis le classement de la façade de la chapelle parmi les monuments historiques. "D'or à un greslier d'azur, lié de gueules" soit un cor de chasse. A la pierre, à gauche du grand bassin, on y baptisait les nouveaux nés en cette fontaine de dévotion transformée en lavoir à qui on ajouta enfin un abreuvoir en allongement. C'est en 1891 que le conseil municipal de Crozon décide de la rénovation de la fontaine pour un budget prévisionnel de 152fr55 auxquels il faudra ajouter 100fr puisque les travaux seront bien plus onéreux que prévus. Curieusement, il existait un pardon et des ablutions que les habitants de Plougastel ne manquaient jamais, une fois par an. De l'eau était versée sur la tête des enfants par le curé afin de les prémunir de la maladie et tout particulièrement de l'eczéma. En 1914, l'eau fut aussi captée pour alimenter les prisonniers de l'Île Longue grâce à des motopompes sous cabane pour 1200m de conduite, une performance technique que la mairie rachètera pour 11700fr, après guerre pour qu'à partir de la fontaine du Yunic fut alimenté le bourg de Crozon. L'armée d'occupation allemande préleva de l'eau durant la seconde guerre mondiale mais fit assurer par les habitants le transport par citerne sur attelage. Une pompe à bras libre d'accès au gens de passage resta en service après 1944. Une nouvelle installation après la rénovation de la chapelle bombardée alimenta l'école du Cléguer. Le choix de recouvrir la source faisait suite à des incivilités de personnes qui y lavaient directement leur linge empêchant la consommation humaine. Le lavoir fut utilisé par des lavandières professionnelles.

48° 16' 55.8" N
4° 32' 3.7" O

Source lavoir de St Fiacre

Une source protégée et un simple lavoir pour sans doute un usage domestique. Le rinçage se faisait en bas du bassin contrairement au lavage. Le cimentage laisse à penser à une rénovation du 20ème siècle.

48° 16' 53.2" N
4° 31' 57.9" O

Fontaine lavoir abreuvoir de Pennahoat

La source arrive en bord de route en contrebas, la fontaine est sommaire et distante d'un long abreuvoir contigu au bassin unique du lavoir de taille plutôt réduite. Le ruisseau se poursuit derrière le mur de fond du lavoir. Le lavoir de Pennahoat est cimenté, donc rénové tardivement. Le toponyme de Pen-ar-Hoat d'origine que l'on trouve dans les écrits d'avant 1900, semble avoir été francisé en Pennahoat.

48° 15' 03.8" N
4° 23' 18.8" O

Pointe du Guern / Tréboul

Eglise Saint Pierre et retable

Eglise Saint-Jean de Leïdez

Chapelle St Fiacre

Chapelle Saint Philibert - St Drigent

Les 2 Chapelles Saint Laurent

Chapelle St Hernot

Calvaires de Crozon

Calvaires de Tal ar Groas

L'ancienne forge de Tal ar Groas

Presbytère

Maisons de nobles

Manoir de Trébéron

Manoir d'Hirgars

Manoir de Kerivoas

Moulins à vent

Corps de garde de Postolonnec

Corps de garde de l'Aber

Colonie Ker-Jeanne du Portzic

Gendarmeries et écuries

Bars hôtels restaurants

Les mairies de Crozon

La poste

Rue Charles Levenez

Labouret maître verrier

Maison de l'architecte Netter

Menez Gorre

Fontaines

St Fiacre

Rostellec

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Ramassage industriel des galets

Four à Chaux de Rozan

L'étang de l'Aber

Jumelage Sligo-Crozon

Plage de Lostmarc'h

Maison paroissiale

Centre culturel

Sculpteur Jacques Boënnec

Auguste Dizerbo

Colonie de vacances

Le centre des impôts de Crozon

Cinéma Le Rex

Conserverie Péron

Résidence seniors

Le port du Fret

 

Ecoles

Ecole Jeanne d'Arc - Ecole Sainte Anne - Ecole de Saint Fiacre - Ecole Jean Jaurès - Ecole de Tal ar Groas - CES Alain - Ecole Saint Hernot



A la une :

Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021