Le presbytère de Crozon

Les armoiries de Jean Briant, premier recteur de Crozon, abbé de Landévennec, sont présentes sur une façade. Des niches votives sont aussi présentes.

L'actuel presbytère de Crozon est une reconstruction du 19ème siècle pour accompagner la nouvelle église. Gustave Bigot, fils de l'architecte principal du département du Finistère et directeur des édifices diocésains Joseph Bigot, lui même architecte de l'arrondissement de Brest, trace le plan et propose un devis en 1872 pour un presbytère qui dépasse les volumes habituels et les prix courants. Certes, l'emploi des matériaux nobles en pierre de taille fait grimper la facture et les ailes ajoutées aussi. 35 020,45 francs annoncés. L'administration renâcle et pourtant les travaux sont lancés dès l'été 1873 et ceci pendant un an. L'entreprise de Rolland Eugène prend le marché à 41280 francs après adjudication.

Durant la seconde guerre mondiale, les sous-sols du presbytère sont transformés en abri de protection civile et en hôpital maternité contre les bombardements. Une maternité qui voit naître cinq enfants durant les derniers jours de la guerre. L'infirmerie comporte 32 blessés légers, les blessés graves sont soignés à la gare du Fret, ville sanitaire, dans l'hôpital militaire allemand, et la cave abri peut contenir 200 personnes en cas d'alerte. Madame Meillard, sage-femme et deux infirmières Mesdemoiselles Le Doaré, Le Floc'h accueillent les patients souvent recueillis par les pompiers ou les volontaires de la défense passive qui sillonnent les quartiers pour soutenir les victimes des bombardements qui n'avaient pas souhaité être évacuées comme cela leur fut proposé fin août 1944 alors que les Américains étaient attendus d'un jour à l'autre.

Le 17 septembre 1944, à trois heures du matin, un obus explose sur le bâti et effondre le presbytère sur la partie abri faisant 16 morts et 1 blessé mortellement touché. Le 19 septembre, Crozon est libéré. D'où venait l'obus ? Certains canons allemands, préalablement orientés vers la mer ont été retournés vers les terres, c'est le cas de la batterie du Cap de la Chèvre par exemple. Les Américains ont installé des batteries provisoires dans la presqu'île de Plougastel qui appuient les raids aériens des alliés. Il y a aussi des blindés américains aptes à faire feu. La fin de la guerre a fait de nombreuses victimes sans qu'on ne sache vraiment d'où venaient les projectiles. Ça tombait du ciel, et malheur aux malchanceux.

Eglise Saint Pierre et retable

Eglise Saint-Jean de Leïdez

Chapelle St Fiacre

Chapelle Saint Philibert - St Drigent

Les 2 Chapelles Saint Laurent

Chapelle St Hernot

Calvaires de Crozon

Calvaires de Tal ar Groas

Presbytère

Maisons de nobles

Manoir de Trébéron

Manoir d'Hirgars

Manoir de Kerivoas

Moulins à vent

Corps de garde de Postolonnec

Corps de garde de l'Aber

Colonie Ker-Jeanne du Portzic

Gendarmeries et écuries

Bars hôtels restaurants

La poste

La poste du Fret

Rue Charles Levenez

Labouret maître verrier

Fontaines

St Fiacre

Rostellec

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Ramassage industriel des galets

Le Fret

Hôtel de la Terrasse au Fret

Les cales du Fret

Chantiers navals du Fret

Quais du Fret

Chapelle du père Benoît

Calvaire St Gildas

L'Harmattan

Maison Ursule

Moulin à marée

Etang du Fret

Ecoles

Ecole Jeanne d'Arc - Ecole Sainte Anne - Ecole de Saint Fiacre - Ecole Jean Jaurès - Ecole de Tal ar Groas - CES Alain - Ecole Saint Hernot



A la une :

Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
La trace d'un petit commerce d'alimentation.
L'école de Saint Hernot - Maison des Minéraux.
L'abri du champ de tir de l'Anse de Dinan de l'armée : le mystère est complet.
L'histoire de la gestion de la forêt domaniale de Landévennec, ce n'était vraiment pas écolo !
L'effondrement de la falaise, un destin écrit d'avance.
Le statut des femmes lu sur les pierres tombales.
Les batteries haute et basse du Kador en Morgat.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019