Ramassage et exploitation des galets et du sable en presqu'île de Crozon

Porzh Tarzh présente quelques éléments en béton sur une plate-forme avec le vestige coupé du mât de force en bois qui permettait la remontée des galets de la grève de Stang ar C'haledeg.

Une mer de galets en bas de la falaise.

Chemin d'accès.

Les modes de construction du bâti et des voies de communication en presqu'île de Crozon évoluent brutalement avec l'introduction des mortiers de ciment et bétons ainsi que des goudronnages. Les carrières produisent des pavés à l'Ile Longue, un peu de graviers accessoirement mais la demande explose entre les premières villas en béton et les bâtiments militaires qui se préparent à résister aux obus explosifs puis aux bombes. Il faut ajouter les clôtures en béton moulé, la rénovation des anciens lavoirs, les premiers parpaings, etc... Tout concourt à un usage intense de graviers qui n'existent pas en presqu'île par manque de machine à concasser. La solution se trouve en bord de mer, façade Atlantique, la houle brasse des galets, les use. Ils finissent en sable pour qui ne les ramasse pas. Progressivement des charretiers sans doute des paysans en quête d'un complément de revenu sont venus chercher sur les grèves des galets et des sables pour les revendre à des entrepreneurs ou des personnes privées qui en avaient grand besoin.

Cette génération de ramasseurs de galets et de sable va être supplantée par des entrepreneurs qui ont compris les enjeux et qui disposent de moyens financiers pour installer des tronçons de voies ferrées Decauville directement sur le domaine public maritime après autorisation préfectorale et l’acquittement d'une redevance annuelle d'1 fr par m² occupé entre les deux guerres mondiales. Des ouvriers avec des pelles de terrassier, surnommées des mandolines, chargent des petits wagonnets similaires à ceux des mines durant les marées basses. Des camions d'entreprises s'approchent au mieux des grèves si cela est possible, sinon le chargement se fait au silo sur les hauteurs des falaises. Sinon, subsistait une façon ancienne d'emporter les matériaux : par sloop échoué sur la grève à marée basse. Le voilier repartait faire sa livraison à un port voisin. La manœuvre était lente mais préférable quand les chemins étaient impraticables. Au vu des quantités transportées, le procédé est abandonné.

Toutes les grèves n'ont pas un accès direct par un chemin. L'usage d'un plan incliné à même la falaise est la solution ultime. Sur la pente, un rail Decauville, un wagonnet tiré par un câble qui monte jusqu'à un mât de force au sommet. Le mât redirige le cordage vers un treuil motorisé qui est souvent un moteur agricole adapté à la situation.

Les entreprises de ramassage s'étendent essentiellement vers Kersiguenou, la Pointe de Dinan dont Porzh Koubou et Porzh Tarzh puis vers les rivages de la Palue où se pressent énormément des charretiers parce que les accès y sont faciles. Les galets marins n'ont plus d'utilité quand les carrières concassent les rochers au cœur de la presqu'île. Ces carriéristes proposent des volumes conséquents sans discontinuer en dehors des marées. De plus la rugosité des graviers permet une meilleure incorporation dans les bétons.

48° 14' 8.62" N
4° 33' 58.68" O

Pointe du Guern / Tréboul

Eglise Saint Pierre et retable

Eglise Saint-Jean de Leïdez

Chapelle St Fiacre

Chapelle Saint Philibert - St Drigent

Les 2 Chapelles Saint Laurent

Chapelle St Hernot

Calvaires de Crozon

Calvaires de Tal ar Groas

L'ancienne forge de Tal ar Groas

Presbytère

Maisons de nobles

Manoir de Trébéron

Manoir d'Hirgars

Manoir de Kerivoas

Moulins à vent

Corps de garde de Postolonnec

Corps de garde de l'Aber

Colonie Ker-Jeanne du Portzic

Gendarmeries et écuries

Bars hôtels restaurants

Les mairies de Crozon

La poste

Rue Charles Levenez

Rue Louis-René de Caradeuc de La Chalotais

Labouret maître verrier

Maison de l'architecte Netter

Menez Gorre

Fontaines

St Fiacre

Rostellec

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Ramassage industriel des galets

Four à Chaux de Rozan

L'étang de l'Aber

Jumelage Sligo-Crozon

Plage de Lostmarc'h

Maison paroissiale

Centre culturel

Sculpteur Jacques Boënnec

Auguste Dizerbo

Colonie de vacances

Le centre des impôts de Crozon

Cinéma Le Rex

Conserverie Péron

Résidence seniors

Le port du Fret

 

Ecoles

Ecole Jeanne d'Arc - Ecole Sainte Anne - Ecole de Saint Fiacre - Ecole Jean Jaurès - Ecole de Tal ar Groas - CES Alain - Ecole Saint Hernot



A la une :

Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021