Pointe de Dinan Nord : ramassage de galets

Une plate-forme de béton sur le Gr34 au Nord de la pointe de Dinan. Quand on voit du béton au bord de la falaise, l'envie est forte de faire un rapprochement avec le mur de l'Atlantique conçu par l'armée d'occupation. Cette fois les apparences sont trompeuses. La plate-forme appartenait à une entreprise qui, grâce à un système de grue, exploitait les galets de la grève destinés à la fabrication de béton sans doute.

Sur la plate-forme, proche du parapet les restes d'un poteau ou d'un mât scié à la base, d'un diamètre de 30 cm environ. Un tel diamètre suppose une hauteur importante tel un poteau de téléphone actuel.
A gauche, à 20 mètres, sur le bord de la falaise, un piquet métallique oblique tuteuré.
Derrière la plate-forme, à 20 m, trois anneaux de fer disposés en arc de cercle orientés vers ce poteau disparu.
Une reprise en béton en contrebas du mur de la structure.
Du métal inséré dans le sol : des tôles verticales pour maintenir la stabilité du terrain ? Plus ce qui semble être une plaque partiellement ensevelie.



A la une :

Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
La trace d'un petit commerce d'alimentation.
L'école de Saint Hernot - Maison des Minéraux.
L'abri du champ de tir de l'Anse de Dinan de l'armée : le mystère est complet.
L'histoire de la gestion de la forêt domaniale de Landévennec, ce n'était vraiment pas écolo !
L'effondrement de la falaise, un destin écrit d'avance.
Le statut des femmes lu sur les pierres tombales.
Les batteries haute et basse du Kador en Morgat.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019