Ramassage et exploitation des galets et du sable en presqu'île de Crozon

Porzh Tarzh présente quelques éléments en béton sur une plate-forme avec le vestige coupé du mât de force en bois qui permettait la remontée des galets de la grève de Stang ar C'haledeg.

Une mer de galets en bas de la falaise.

Chemin d'accès.

 

Les modes de construction du bâti et des voies de communication en presqu'île de Crozon évoluent brutalement avec l'introduction des mortiers de ciment et bétons ainsi que des goudronnages. Les carrières produisent des pavés à l'Ile Longue, un peu de graviers accessoirement mais la demande explose entre les premières villas en béton et les bâtiments militaires qui se préparent à résister aux obus explosifs puis aux bombes. Il faut ajouter les clôtures en béton moulé, la rénovation des anciens lavoirs, les premiers parpaings, etc... Tout concourt à un usage intense de graviers qui n'existent pas en presqu'île par manque de machine à concasser. La solution se trouve en bord de mer, façade Atlantique, la houle brasse des galets, les use. Ils finissent en sable pour qui ne les ramasse pas. Progressivement des charretiers sans doute des paysans en quête d'un complément de revenu sont venus chercher sur les grèves des galets et des sables pour les revendre à des entrepreneurs ou des personnes privées qui en avaient grand besoin.

Cette génération de ramasseurs de galets et de sable va être supplantée par des entrepreneurs qui ont compris les enjeux et qui disposent de moyens financiers pour installer des tronçons de voies ferrées Decauville directement sur le domaine public maritime après autorisation préfectorale et l’acquittement d'une redevance annuelle d'1 fr par m² occupé entre les deux guerres mondiales. Des ouvriers avec des pelles de terrassier, surnommées des mandolines, chargent des petits wagonnets similaires à ceux des mines durant les marées basses. Des camions d'entreprises s'approchent au mieux des grèves si cela est possible, sinon le chargement se fait au silo sur les hauteurs des falaises. Sinon, subsistait une façon ancienne d'emporter les matériaux : par sloop échoué sur la grève à marée basse. Le voilier repartait faire sa livraison à un port voisin. La manœuvre était lente mais préférable quand les chemins étaient impraticables. Au vu des quantités transportées, le procédé est abandonné.

Toutes les grèves n'ont pas un accès direct par un chemin. L'usage d'un plan incliné à même la falaise est la solution ultime. Sur la pente, un rail Decauville, un wagonnet tiré par un câble qui monte jusqu'à un mât de force au sommet. Le mât redirige le cordage vers un treuil motorisé qui est souvent un moteur agricole adapté à la situation.

Les entreprises de ramassage s'étendent essentiellement entre la Pointe de Dinan dont Porzh Koubou et Porzh Tarzh puis vers les rivages de la Palue où se pressent énormément de charretiers parce que les accès y sont faciles. Les galets marins n'ont plus d'utilité quand les carrières concassent les rochers au cœur de la presqu'île. Ces carriéristes proposent des volumes conséquents sans discontinuer en dehors des marées. De plus la rugosité des graviers permet une meilleure incorporation dans les bétons.

48° 14' 8.62" N
4° 33' 58.68" O

Eglise Saint Pierre et retable

Eglise Saint-Jean de Leïdez

Chapelle St Fiacre

Chapelle Saint Philibert - St Drigent

Les 2 Chapelles Saint Laurent

Chapelle St Hernot

Calvaires de Crozon

Calvaires de Tal ar Groas

L'ancienne forge de Tal ar Groas

Presbytère

Maisons de nobles

Manoir de Trébéron

Manoir d'Hirgars

Manoir de Kerivoas

Moulins à vent

Corps de garde de Postolonnec

Corps de garde de l'Aber

Colonie Ker-Jeanne du Portzic

Gendarmeries et écuries

Bars hôtels restaurants

Les mairies de Crozon

La poste

La poste du Fret

Rue Charles Levenez

Labouret maître verrier

Maison de l'architecte Netter

Fontaines

St Fiacre

Rostellec

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Ramassage industriel des galets

Four à Chaux de Rozan

L'étang de l'Aber

Jumelage Sligo-Crozon

Plage de Lostmarc'h

Maison paroissiale

Centre culturel

Sculpteur Jacques Boënnec

Colonie de vacances

Le centre des impôts de Crozon

Le Fret

Hôtel de la Terrasse au Fret

Les cales du Fret

Chantiers navals du Fret

Quais du Fret

Chapelle du père Benoît

Calvaire St Gildas

L'Harmattan

Maison Ursule

Moulin à marée

Etang du Fret

Liaison maritime le Fret - Brest

Villas de villégiature et maisons de notables

Ecoles

Ecole Jeanne d'Arc - Ecole Sainte Anne - Ecole de Saint Fiacre - Ecole Jean Jaurès - Ecole de Tal ar Groas - CES Alain - Ecole Saint Hernot



A la une :

Yves Lagatu mitrailleur des F.A.F.L.
L'espar, le piquet balise dans la mer.
Le temps des grésillons...
Villas et maisons du Fret.
La Duchesse de Bretagne transite par le port du Fret avant de devenir reine.
Histoire de la liaison maritime Le Fret - Brest.
Batterie anti-aérienne de la presqu'île avant 1939.
L'historique des sémaphores du Cap de la Chèvre.
La flotte Tardieu offre son pin de l'Orégon à Rostellec.
La Pyrite, l'or des fous.
Pelouse aerohaline ou prairie du littoral.
L'histoire du boulet en presqu'île de Crozon.
Herbiers de zostères - prairie sous-marine.
L'érosion de la côte argileuse.
La crevette bouquet français.
Une nouvelle baleine morte au Kerloc'h.
Le sémaphore du Toulinguet c'est fini !
L'histoire du presbytère de Roscanvel.
Le street-art in Crozon !
La confiserie Landié sur les quais de Morgat, une institution.
Batteries côtières du 18ème siècle sur la côte Est de Roscanvel.
De la meurtrière au créneau de tir.
Quelle est l'origine du toponyme Rocher Lieval de Roscanvel ?
Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure.
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019