Bars hôtels restaurants

La première version de l'hôtel porte l'enseigne : "Café Grand Hôtel Moderne" et n'a pas de terrasse couverte. Le dernier restaurant s'appelait "Le Clos Saint Yves".

Le Grand Hôtel Moderne de Crozon (au 61 de la rue Alsace Lorraine) a été construit entre 1911 et 1912 sur les plans de Gaston Chabal architecte Brestois protestant qui a connu son heure de gloire en Presqu'île pour être à l'origine d'un grand nombre de villas et d'hôtels dont celles et ceux de la famille Peugeot à Morgat.

Le couple propriétaire Louis Gaonac'h et Marie-Aimée Chatalic vont faire appel au peintre Alphonse Chanteau* pour la décoration picturale de cet hôtel dans lequel les Crozonnais auront joyeusement passés des fêtes et des cérémonies.

La fille de la propriétaire prendra la suite sous le nom de Schneeberger, son époux qui l'aidera. Ce couple sera contraint d'accueillir l'armée allemande durant la seconde guerre mondiale. La maison sera très appréciée de ses convives et les commérages désigneront les lieux comme "le foyer du soldat". Il s'agit d'une réquisition officielle présentée au préfet du Finistère par la Feldkommandantur sur décision du "commandant militaire en France" le 31 octobre 1942.

De 1974, à 1998, la famille Varley assurera la gestion de l'hôtel restaurant deux étoiles jusqu'à la retraite. En 1999, Mr et Mme Luc et Nicole Sourdrille hôtelier reprennent l'affaire en changeant la couleur des volets rouges qui vire au bleu et le nom passe de Moderne à Clos  Saint Yves. Mme Poher-Sourdrille a des ascendances crozonnaises (grands parents Drevillon). Une vente conclue le 30 novembre 1998. Les tableaux de Chanteau sont encore préservés. Un magasin nommé "L'Améthyste" est conservé à l'arrière. L'affaire peine dès 2001 et se clôt officiellement en 2015. L'hôtel de tourisme ou de voyageurs de commerce n'est plus de mise comme par le passé.

Tout avait si bien commencé le 30 novembre 1912 par un banquet offert par l'ancien valet, nouveau propriétaire, qui reçut parmi la petite centaine de convives, Mr Auguste Péchin, gérant des hôtels Peugeot à Morgat dont le fameux Grand Hôtel de la Mer qui venait d'ouvrir. Les clientèles étant distinctes, les deux hôteliers n'avaient aucune raison de se contrarier, néanmoins avoir la "bénédiction" du célèbre gérant qui faisait la pluie et beau temps dans le métier, était un sésame pour l'avenir.

48° 14' 45.73 N
04° 29' 36.96 O

Alphonse Chanteau (1874-1958) peintre de marine depuis 1910, il peignait aussi sur la porcelaine et la faïence.


Hôtel Restaurant de l´Aber à Tal ar Groas. Propriétaire L.Lagatu. Salle pour banquets et garage. L'établissement est aujourd'hui fermé et transformé en immeuble d'habitation.

Eglise Saint Pierre et retable

Eglise Saint-Jean de Leïdez

Chapelle St Fiacre

Chapelle Saint Philibert - St Drigent

Les 2 Chapelles Saint Laurent

Chapelle St Hernot

Calvaires de Crozon

Calvaires de Tal ar Groas

Presbytère

Maisons de nobles

Manoir de Trébéron

Manoir d'Hirgars

Manoir de Kerivoas

Moulins à vent

Corps de garde de Postolonnec

Corps de garde de l'Aber

Colonie Ker-Jeanne du Portzic

Gendarmeries et écuries

Bars hôtels restaurants

Les mairies de Crozon

La poste

La poste du Fret

Rue Charles Levenez

Labouret maître verrier

Maison de l'architecte Netter

Fontaines

St Fiacre

Rostellec

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Ramassage industriel des galets

Four à Chaux de Rozan

L'étang de l'Aber

Jumelage Sligo-Crozon

Plage de Lostmarc'h

Maison paroissiale

Centre culturel

Colonie de vacances

Le Fret

Hôtel de la Terrasse au Fret

Les cales du Fret

Chantiers navals du Fret

Quais du Fret

Chapelle du père Benoît

Calvaire St Gildas

L'Harmattan

Maison Ursule

Moulin à marée

Etang du Fret

Ecoles

Ecole Jeanne d'Arc - Ecole Sainte Anne - Ecole de Saint Fiacre - Ecole Jean Jaurès - Ecole de Tal ar Groas - CES Alain - Ecole Saint Hernot



A la une :

Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Péri ou disparu en mer...
L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer.
Cuirassé Bretagne entre honte et nécessité.
Batteries hautes des Capucins.
Drame à l'île Vierge, pointe de St Hernot...
Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019