L'arche de Camaret de Patrig ar Goarnig


L'arche de Camaret de Patrig ar Goarnig







Sculpteur de « nationalité bretonne » comme il se détermine, Patrig ar Goarnig, réalise l'Arche de Camaret qui est une commande de la municipalité* réalisée en 1995. Un texte rédigé en breton et en français rappelle que ce monument est une statue en forme de vague en mémoire des marins péris en mer.
« Ecoute, passant,
Ce n’est pas le vent que tu entends
Chanter sur les vagues émues
Sculptées dans la pierre
Mais les voix des marins perdus
Qui montent de la mer. »

Le père de Patrig ar Goarnig, bien que patron d'une entreprise de BTP en région parisienne, fait une demande administrative pour que ses 12 enfants portent un prénom breton dans les années 1940, à une période où tout ce qui est bretonnant est proscrit. 15 ans de bataille juridique pour y parvenir.

L'artiste écolo, bretonnant lui aussi, est en lutte contre les progrès aveugles préférant la simplicité comme une maison de pierres et de terre, ou une cabane dans les arbres loin du béton de son père.

* Commande d'Albert Kersalé maire de Camaret sur Mer (1987-1994) décédé en cours de mandat.

L'arche de Camaret-sur-Mer se situe à l'extrémité du sillon entre la chapelle de Rocamadour et la Tour Vauban.

Arche de Camaret :
48° 16' 49.71" N
04° 35' 32.94" W

Les photos de Camaret-sur-Mer

Quai Gustave Toudouze

Carrefour des 4 vents

Hôtel Moderne

André Antoine Théâtre et Cinéma

Villas d'artistes sur la Montagne

Villa Dirag ar Mor de Gustave Toudouze

Villa atelier Marcel Sauvaige

L'étonnante Mme Rosalie Dorso

Hôtel de France veuve le Goff

Le sous-marin Nautilus de Fulton

Sous-marins Pluviôse et Emeraude dans l'anse

Les filles de Camaret

Notre Dame de Rocamadour

Eglise de Saint Rémi (ancienne)

Eglise de Saint Rémy (nouvelle)

Paysage alentours

Tour Vauban

Cimetière de bateaux

Grand Hôtel des Pois

Photos anciennes de Camaret

Secours en mer d'un hydravion

Naufrage du Saint Valentin

Viviers flottants

Cabanes noires de coaltar

Maison des mareyeurs du peintre Scoriel

Vente langouste homard breton

La pêche au thon miraculeuse

Abri du marin

Les chantiers navals de Camaret

Réparation mécanique des bateaux

La Salle de Venise - Musée du patrimoine maritime

L'usine Béziers friterie de sardines à l'huile

Le Grand Magasin des Bassemaison

Slipway

Port de plaisance

Quai Téphany

Station essence Purfina - Office de Tourisme

Le quartier du Styvel - Stivel

Le quartier du Notic

La place St Thomas

Sauvetage en mer

Baptême du canot de sauvetage Taï I

Phare du Toulinguet

Club Léo Lagrange

Almanach des postes et des télégraphes

Grue d'armement

Lavoir

Les feux du port

L'hôtel Trez Rouz

Camping le Grand Large

Le bistrot d'Albert Le Fur

Tyan Avel Ar Mor

Aux campeurs de l'Iroise

Ecole du Lannic

Cinéma Arc-en-Ciel

Chanoine Joseph Bossennec

Maison d'un armateur

Fresque murale de Jim E Sévellec

L'arche de Camaret




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Bateaux de pêche de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF lors de la WW2.
La Corvette Chevrette capturée par la Royal Navy au Grand Gouin.
Pétroliers ravitailleurs d'escadre la Seine et la Saône.
Déblais buses îlots artificiels en Roscanvel.
Poudingue ou brèche
Suintement ou coulure de calcite
Le bombardement du 3 septembre 1944 en Telgruc-sur-Mer.
L'échouage du Duguesclin à l'Ile Longue.
L'historique de la réparation mécanique de bateaux sur le sillon de Camaret.
L'usine Béziers friterie de sardines à l'huile
La Linaire Elatine – Kickxia Elatine – petite plante rampante
L'arche de Camaret de Patrig ar Goarnig.
Fresque murale d'un plan de ville en carreaux de faïence de Jim Sévellec et Henriot de Quimper.
Le navire de ligne Breslaw participe à l'emprisonnement des communards en Rade de Brest.
Le môle des thoniers à Morgat.
Port de plaisance de Lanvéoc.
Un plongeur peut se retrouver nez à nez avec une mine Mark !






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite