L'arche de Camaret de Patrig ar Goarnig

Sculpteur de « nationalité bretonne » comme il se détermine, Patrig ar Goarnig, réalise l'Arche de Camaret qui est une commande de la municipalité* réalisée en 1995. Un texte rédigé en breton et en français rappelle que ce monument est une statue en forme de vague en mémoire des marins péris en mer.
« Ecoute, passant,
Ce n’est pas le vent que tu entends
Chanter sur les vagues émues
Sculptées dans la pierre
Mais les voix des marins perdus
Qui montent de la mer. »

Le père de Patrig ar Goarnig, bien que patron d'une entreprise de BTP en région parisienne, fait une demande administrative pour que ses 12 enfants portent un prénom breton dans les années 1940, à une période où tout ce qui est bretonnant est proscrit. 15 ans de bataille juridique pour y parvenir.

L'artiste écolo, bretonnant lui aussi, est en lutte contre les progrès aveugles préférant la simplicité comme une maison de pierres et de terre, ou une cabane dans les arbres loin du béton de son père.

* Commande d'Albert Kersalé maire de Camaret sur Mer (1987-1994) décédé en cours de mandat.

L'arche de Camaret-sur-Mer se situe à l'extrémité du sillon entre la chapelle de Rocamadour et la Tour Vauban.

48° 16' 49.71" N
04° 35' 32.94" O

Corps de garde du Gouin

Arche de Camaret

Chanoine Bossennec

Cimetière de bateau

Feux d'entrée du port

Fresque murale Sevellec Henriot

Grue à mâter d'armement

Phare du Toulinguet

Port de plaisance

Quai Gustave Toudouze

Quai Kléber

Quai Téphany

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Tour Vauban

Villas maisons hôtels

Chez Mémé Germaine

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Fontaines



A la une :

Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019