Ecole du Kerloc'h – Poteau Bleu - Camaret-sur-Mer

La première école du hameau de Kerloc'h (1882) est une grande maison privée louée par la mairie de Crozon à peine salubre qui reçoit 50 élèves et dont le grenier non aménagé sert de logement à l'instituteur. L'académie propose la construction d'une école neuve aux normes standards de l'époque. Le projet patauge dans la lande marécageuse avant de désigner un terrain.

La construction est enfin réalisée à minima sans préau, sans adduction d'eau ni réserve avec des malfaçons notoires en 1896 jusqu'au 12 janvier 1897. Impossible d'y faire classe sans regrouper les élèves en toute mixité ce que propose l'inspecteur d’académie. Les parents refusent et veulent une classe de filles avec une maîtresse et une classe de garçons avec un maître. L'ancienne école reste ouverte jusqu'en 1899 en renfort. La nouvelle école est le refuge d'une jeunesse tapageuse qui vient y danser et faire le chambard le dimanche.

En 1906, le hameau de Kerloc'h comme d'autres est rattaché à la commune de Camaret-sur-Mer dont la municipalité développe l'école au fur et à mesure que la population locale croît mais avec une lenteur qui défie l'entendement. Les garçons ont un préau et une cheminée pour chauffer la gamelle de midi, pas les filles... 110 élèves pour deux classes en 1934... En 1938, l'école a enfin trois classes et un préau mixte.

L'école est réquisitionnée le 6 janvier 1941 par l'armée allemande. Les filles ont école à la chapelle St Julien. Les garçons à Camaret dans une grande salle à Croas-Vari. La maternelle dans une grange à côté d'un bunker de la plage du Kerloc'h. Des troupes s'en servent comme dortoir. L'école est dégradée.

Un groupe d'artilleurs s'y installe en janvier 1942 en même temps qu'ils installent un télémètre à proximité pour guider des tirs antiaériens. Des aviateurs Anglais repartant vers Kerbonn avant le retour en Angleterre et ayant pris soin d'avoir bombardé la base du Poulmic passent au-dessus de l'école. L'expérience prend fin un mois plus tard, du jour au lendemain l'école est vide.

En Mars 1943, l'école devient un dépôt allemand de ciment sous haute surveillance. Le ciment est aussi précieux que le carburant. Les constructions du mur de l'atlantique de Camaret-sur-Mer consomme du béton de façon frénétique. Le bricolage des particuliers est interdit pour éviter que les Camarétois n'utilisent le moindre matériau de construction. Les entreprises réquisitionnées font l'ensachage elles-mêmes sur place.

Après guerre, jusque dans les années soixante et la construction d'une quatrième classe (1967 - préfabriquée), l'école du Poteau Bleu ou du Kerloc'h selon sa dénomination est en croissance constante. Malheureusement, la population va commencer à décroître, l'école entre en survivance jusqu'à ce qu'en 1997 les 48 élèves et les deux classes subsistantes soient transférées à l'école du Lannic.

Manoir de Saint Pol Roux

Abri du marin

Auberge de jeunesse

Béziers conserverie

Cabanes noires de coaltar

Ecole du Lannic

Ecole du Kerloc'h

Grand hôtel des pois

Grand Magasin

Hôtel de France veuve le Goff

Hôtel de la Marine veuve Dorso

Hôtel Moderne

Maison d'armateur

Maison des mareyeurs

Rues de Reims, Dixmude, de la Marne

Place St Thomas

Réparation mécanique

Salle de Venise

Station service Purfina

Rue Georges Ancey

Villa André Antoine

Villa atelier Marcel Sauvaige

Villa Dirag ar Mor Gustave Toudouze

Villas maisons hôtels

Moulin à vent

Pont du Kerloc'h

Chantier naval

L'usine rouge

Pressage des piles de sardines



A la une :

La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Déploiement de la fibre optique en presqu'île de Crozon.
L'Otiorhynque : le malheur du jardinier.
La reine Margherita à Morgat, celle qui porte le nom de la fameuse pizza !
Les femmes et enfants réfugiés Républicains Espagnols à la caserne Sourdis. Une histoire d'humanité.
La fin des chasseurs de mines type tripartite CMT.
La difficile entente entre une antenne relais et son environnement.
Navire transporteur de structures offshores SEAJACKS SCYLLA.
L'essai du sous-marin Nautilus de Robert Fulton.
Des volets rouges, un tournage de film sur la montagne de Camaret...
Station radio allemande à Tal ar Groas Kervenguy.
Du temps où le Menez Gorre était un mont haut.
Station d'écoute aérienne de Messibioc en Lanvéoc.
Le temps est passé et pourtant, mourir en vacances. Fait divers tragique.
L'algue Laminaire transporteuse de galets.
Mourir de la guerre, après guerre : Gaston Beven Pilote Aviateur
Les ragondins sont-ils de Gauche.
Une ferme solaire en presqu'île de Crozon.
Rue : Georges Ancey, toute une époque révolue.
Comment se forme une flaque (dépression) d'eau de mer sur la plage ?
Brise-lames utilité et fonctionnement.
Resencement : ça baisse !!!
Une baisse de la population à cause du sable marin.
Comment meurent les oiseaux ?
Panneaux et affichages variés des polluants pour défendre l'environnement.
Le vol d'une légende : une Alouette dans le ciel de la presqu'île de Crozon.
Marcel Clédic, le dernier résistant Finistérien ayant participé à la libération de la presqu'île de Crozon s'est éteint.
L'almanach : le big data d'antan.
Jim E Sévellec peintre céramiste.
Evolution de l'urbanisme en Crozon : de la conserverie Péron à l'habitat social.
Les légions étrangères allemandes en Crozon
La tempête Bella provoque une tempête d'écume de mer.
Monique Keraudren & Gérard Aymonin botanistes.
La batterie de DCA française de Kerguiridic.
Planches de bois découvrantes à la plage de l'Aber Est.
Pen ar Vir en Lanvéoc une position de d'écoute et de projecteur de la DCA française avant 1940.
Référendum d'initiative partagée court-circuité !
Le manoir disparu de Keroumen.
Batterie antiaérienne de Trébéron Cr354.
Différence entre éboulement et écroulement.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020