Ecole du Kerloc'h – Poteau Bleu - Camaret-sur-Mer

La première école du hameau de Kerloc'h (1882) est une grande maison privée louée par la mairie de Crozon à peine salubre qui reçoit 50 élèves et dont le grenier non aménagé sert de logement à l'instituteur. L'académie propose la construction d'une école neuve aux normes standards de l'époque. Le projet patauge dans la lande marécageuse avant de désigner un terrain.

La construction est enfin réalisée à minima sans préau, sans adduction d'eau ni réserve avec des malfaçons notoires en 1896 jusqu'au 12 janvier 1897. Impossible d'y faire classe sans regrouper les élèves en toute mixité ce que propose l'inspecteur d’académie. Les parents refusent et veulent une classe de filles avec une maîtresse et une classe de garçons avec un maître. L'ancienne école reste ouverte jusqu'en 1899 en renfort. La nouvelle école est le refuge d'une jeunesse tapageuse qui vient y danser et faire le chambard le dimanche.

En 1906, le hameau de Kerloc'h comme d'autres est rattaché à la commune de Camaret-sur-Mer dont la municipalité développe l'école au fur et à mesure que la population locale croît mais avec une lenteur qui défie l'entendement. Les garçons ont un préau et une cheminée pour chauffer la gamelle de midi, pas les filles... 110 élèves pour deux classes en 1934... En 1938, l'école a enfin trois classes et un préau mixte.

L'école est réquisitionnée le 6 janvier 1941 par l'armée allemande. Les filles ont école à la chapelle St Julien. Les garçons à Camaret dans une grande salle à Croas-Vari. La maternelle dans une grange à côté d'un bunker de la plage du Kerloc'h. Des troupes s'en servent comme dortoir. L'école est dégradée.

Un groupe d'artilleurs s'y installe en janvier 1942 en même temps qu'ils installent un télémètre à proximité pour guider des tirs antiaériens. Des aviateurs Anglais repartant vers Kerbonn avant le retour en Angleterre et ayant pris soin d'avoir bombardé la base du Poulmic passent au-dessus de l'école. L'expérience prend fin un mois plus tard, du jour au lendemain l'école est vide.

En Mars 1943, l'école devient un dépôt allemand de ciment sous haute surveillance. Le ciment est aussi précieux que le carburant. Les constructions du mur de l'atlantique de Camaret-sur-Mer consomme du béton de façon frénétique. Le bricolage des particuliers est interdit pour éviter que les Camarétois n'utilisent le moindre matériau de construction. Les entreprises réquisitionnées font l'ensachage elles-mêmes sur place.

Après guerre, jusque dans les années soixante et la construction d'une quatrième classe (1967 - préfabriquée), l'école du Poteau Bleu ou du Kerloc'h selon sa dénomination est en croissance constante. Malheureusement, la population va commencer à décroître, l'école entre en survivance jusqu'à ce qu'en 1997 les 48 élèves et les deux classes subsistantes soient transférées à l'école du Lannic.

L'école est alors en situation de blocage administratif jusqu'en 2015, celle-ci étant sous le coup d'une servitude d'emplacement réservé au titre du Pos (Plan d'occupation des sols) permettant à la commune de Camaret d'étendre l'école à volonté. Le conseil municipal dut lever cette servitude à l'unanimité pour rendre les locaux à l'abandon compatibles avec une vente dans le domaine privé, ce qui fut fait. Avant le passage au privé, la vieille école servit de salle d'exposition de peintures pour une association (Sillon des Arts), ceci de façon périodique.

Manoir de Saint Pol Roux

Abri du marin

Auberge de jeunesse

Béziers conserverie

Cabanes noires de coaltar

Ecole du Lannic

Ecole du Kerloc'h

Grand hôtel des pois

Grand Magasin

Hôtel de France veuve le Goff

Hôtel de la Marine veuve Dorso

Hôtel Moderne

Maison d'armateur

Maison des mareyeurs

Rues de Reims, Dixmude, de la Marne

Place St Thomas

Réparation mécanique

Salle de Venise

Station service Purfina

Rue Georges Ancey

Villa André Antoine

Villa atelier Marcel Sauvaige

Villa Dirag ar Mor Gustave Toudouze

Villas maisons hôtels

Moulin à vent

Rue/impasse du Moulin Cassé

Pont du Kerloc'h

Chantier naval

L'usine rouge

Pressage des piles de sardines

Réservoir à eau ?



A la une :

Le vice-amiral Thévenard à la Pointe du Toulinguet et aux alignements de Lagatjar.
Le maréchal Pétain à Morgat.
Louis-Ferdinand Céline décroché pour l'oubli !
Eugène Boudin à Camaret-sur-Mer.
Le danger d'une baïne, que faire ?
Le mangeur d'étamines : le Dasyte émeraude.
Nettoyage par criblage de la plage de Morgat.
Des marques de tracteurs anciens qui n'existent plus ou presque.
Du nouveau dans les orties, le papillon Carte Géographique arrive en presqu'île !
Surf et environnement, un rapport difficile !
Une nouvelle ponte pour les gravelots ! Troisième année de reproduction dans l'extros ! 2 poussins au 2 mai !
Cherche infos sur le "réservoir" de Camaret ! Merci de votre aide.
Les risques technologiques en Presqu'île de Crozon.
Le remorqueur Abeille Bourbon dans l'anse de Camaret.
Les anciennes carrières de la presqu'île.
La batterie de "la Mort Anglaise".
Le monument aux Morts d'Argol : le grand déplacement !
L'histoire des échaliers des enclos paroissiaux.
La position allemande du Marros pour défendre le pont de Térénez.
Les urinoirs d'Argol, une affaire d'Etat !
La géomatique surveille le recul des falaises en presqu'île de Crozon.
Les vapeurs du transport aérien, une calamité que les anciens avaient prévue.
L'activité humaine contre nature : fauchage des prunelliers et polystyrène indésirable.
Araignée Epeire concombre : la belle verte !
Fourmi, le genre Formica.
L'affaire de la rampe (rue) de la Montagne enfin éclaircie.
Flakartillerie légère et mobile.
De la grande guerre au tir aux poulets, l'histoire du canon de 32cm de Roscanvel.
Tournage d'un film policier à Morgat avec la célèbre vedette Suzanne Grandais.
Le bois du Kador, son histoire pour préparer sa découverte.
Un crime de guerre ordinaire resté impuni.
Le pré, la rue, le Grand Café du Luxembourg.
Garenne Goarem, les lapins du moyen-âge.
La répartition des algues.
Les limites élastiques de la commune de Camaret.
Bientôt le départ de la Grive Litorne.
Les victimes du cuirassé Danton.
L'Atalante d'Ifremer.
La batterie du Portzic "effacée" par une table de pique-nique.
Le sup foil est bien là à  Crozon !
Sensations fortes au rocher de la Cormorandière.
Les vestiges d'un poste de télémétrie Audouard à la Pointe des Espagnols.
Les défenses allemandes de Morgat.
Le radar pédagogique moins innocent qu'il en a l'air.
Un patrimoinne militaire sous-estimé : "la Vieille Batterie" du 17ème siècle.
Regelbau 667.
Une ancienne batterie française devenue allemande : Pourjoint.
Le monument aux morts de Crozon fit éructer le préfet.
Anne Le Bastard de Mesmeur, une religieuse royaliste.
Manoir de Lescoat des Poulmic aux Bastard !
Les trous des bonnes-sœurs.
Attaques des diligences à Crozon !
Le manoir de Treyer de la famille Le Jar de Clesmeur.
Les intentions du PLUiH de la presqu'île de Crozon.
Super-Marché Concorde de Crozon.
La fonte des cloches sous la Révolution.
La manoir de Goandour de la famille de Gouandour.
De la place des femmes, des cigarettes et des cravates dans les conseils municipaux.
Les chantiers Courté.
L'aventure du Centre Hospitalier.
Les excursions maritimes pour visiter les grottes de Morgat, toute une histoire.
Les cordages marins synthétiques la fausse bonne idée.
Abri de projecteur de DCA français redécouvert à la Pointe des Espagnols.
La batterie extérieure de la Tour Vauban.
Un rorqual sans queue ni tête mystérieux.
Usine abri groupe électrogène de l'armée française de la fin du 19ème siècle.
Faire connaissance avec la limace rouge.
Rue et impasse du Moulin Cassé, l'ultime souvenir d'un moulin à vent camarétois.
L'exploitation des roselières pour le chaume traditionnel.
La corvée de la buée.
La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021