Rue de Reims, Dixmude, de la Marne

Des venelles font le lien entre les quais et la seconde bordée d'immeubles.

Les rues de Reims, Dixmude et de la Marne en Camaret-sur-Mer étaient dans les siècles passés, la ligne de maisons du bord de mer. Le rivage de galets et de vase laissait monter la mer à deux pas lors des grandes marées. Une première génération de maisons basses de pêcheurs fut alignées, puis le commerce s'intensifiant, ces constructions éparses du 16ème siècle furent remplacées par des maisons d'un étage avec grenier au service de commerçants dont la principale activité était le pressage et le salage des sardines au rez-de-chaussée. A l'étage, la famille vivait et au grenier le matériel était stocké après avoir été souvent hissé par une corde sur une poulie extérieure de façade.

Le 18ème siècle poursuit son développement économique et les fortunes s'élèvent. Les pêcheurs se font construire des pentys minuscules et sombres derrière ces rues, à l'écart, et les négociants investissent dans des immeubles parfois à deux étages.

Le 19ème siècle amène un profond changement. La construction des quais qui empruntent sur le domaine maritime facilite un nouvel alignement d'immeubles devant les rues de Reims, Dixmude et de la Marne qui ne s'ouvrent plus sur la mer et deviennent une seconde bordée. La toute nouvelle première bordée est constituée d'hôtels de voyageurs, de commerces variés et de débits de boissons.

Quand les conserveries industrielles se multiplient ça et là en bordure du littoral, les petits magasins de pressage n'ont plus de raison d'être, l'habitat commercial est transformé en immeuble de rapport ou de biens embourgeoisés éloignés du tapage des quais. On respire enfin, les odeurs pestilentielles des sardines et des déchets abandonnés dans les caniveaux des rues disparaissent progressivement.

Manoir de Saint Pol Roux

Abri du marin

Auberge de jeunesse

Béziers conserverie

Cabanes noires de coaltar

Ecole du Lannic

Ecole du Kerloc'h

Grand hôtel des pois

Grand Magasin

Hôtel de France veuve le Goff

Hôtel de la Marine veuve Dorso

Hôtel Moderne

Maison d'armateur

Maison des mareyeurs

Rues de Reims, Dixmude, de la Marne

Place St Thomas

Réparation mécanique

Salle de Venise

Station service Purfina

Rue Georges Ancey

Villa André Antoine

Villa atelier Marcel Sauvaige

Villa Dirag ar Mor Gustave Toudouze

Villas maisons hôtels

Moulin à vent

Pont du Kerloc'h

Chantier naval

L'usine rouge

Pressage des piles de sardines



A la une :

La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Les manœuvres militaires de Telgruc.
Les fontaines lavoirs de Telgruc-sur-Mer.
La décharge de Kerlaër refait parler d'elle.
La digue de Telgruc-sur-Mer cache des histoires.
La ganivelle travaille à la survie des dunes.
La fausse méduse inoffensive : la jolie Vélelle.
Pêche du bord à vos risques et périls.
La vague artistique de Camaret au 19ème et début du 20ème. Des grands noms de la culture.
Pluie de météorites sur Crozon Lostmarc'h, pas de victimes en dehors d'une certitude !
Le pirate Portzmoguer honoré à Morgat par une rue.
Tregoudan se sépare de Crozon, une affaire d'état !
Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021