Les cabanes noires de coaltar de Camaret-sur-Mer

Les cabanes noires de Camaret-sur-Mer constituent les dernières souvenances d'une période économique liée à la pêche. Le coaltar, produit pétrolier certes polluant et désormais interdit, enduisait les surfaces extérieures du lattis de bois pour une étanchéité complète et durable.

Le sillon de Camaret, cette bande de terre qui protège le port, était géré en concessions qui étaient utilisées pour la construction de remises de matériels de pêche, d'ateliers de construction pour les chantiers navals... La première concession semble avoir été occupée par Albert et Eugène le Fur à partir du 4 février 1923 proche de l'église de Rocamadour. Vient ensuite, la cabane d'Arsène le Dé, pêcheur mareyeur, en 1924 ou 1925 pour entreposer son matériel dont des caisses étiquetées qu'il remplissait de copeaux de bois pour les expéditions de langoustes provenant de ses viviers flottants dans le port. Il y avait aussi les paniers à marée rectangulaires ou circulaires en osier pour transporter les produits de la pêche jusqu'aux conserveries ou jusqu'aux lieux de vente. Cette cabane a résisté au temps jusqu'en 2015, bien qu’abîmée par les tempêtes, et fut remplacée avec le soin de la continuité. Louis le Mérour y installa aussi son chantier naval. Une autre cabane fut la forge d'André Barbu jusqu'en 1955 puis rachetée par Albert Péron qui cessera son activité en 1990.... Elle contint longtemps une machine de sablage pour décaper les coques métallique des bateaux de pêche. La cabane Titive, la dernière construite à des fins de chantier en 1994 eut pour mission d'entreposer la logistique pour la restauration du « Bel Espoir ».

Quelques autres cabanes sont proches des quais... Après une période d'abandon relatif et d'incertitude, les cabanes au coaltar de Camaret sont devenues un patrimoine identitaire. Il en est une qui passe le temps allègrement : la maison des mareyeurs.

Manoir de Saint Pol Roux

Abri du marin

Auberge de jeunesse

Béziers conserverie

Cabanes noires de coaltar

Ecole du Lannic

Ecole du Kerloc'h

Grand hôtel des pois

Grand Magasin

Hôtel de France veuve le Goff

Hôtel de la Marine veuve Dorso

Hôtel Moderne

Maison d'armateur

Maison des mareyeurs

Rues de Reims, Dixmude, de la Marne

Place St Thomas

Réparation mécanique

Salle de Venise

Station service Purfina

Villa André Antoine

Villa atelier Marcel Sauvaige

Villa Dirag ar Mor Gustave Toudouze

Villas maisons hôtels

Moulin à vent

Pont du Kerloc'h

L'usine rouge

Pressage des piles de sardines



A la une :

L'abri wellblech Vf1b - tôle métro
Le bunker - tobrouk Vf25 est en presqu'île de Crozon !
Le souvenir du château-fort de Castel bihan Poulmic.
La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille.
Motte de Rozan - motte castrale féodale.
Un Pluvier doré juvénile en visite à la Palue.
11 novembre à Landévennec.
Ancienne batterie côtière de l'île de l'Aber.
Défense allemande de Telgruc-sur-Mer.
Des mouillages à cause d'Amélie !
Enfouissement des lignes électriques à cause des tempêtes.
Le débit de boissons du Fret.
Les indemnisations pour l'Erika un mauvais souvenir à Crozon.
La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles.
Le temps des locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles.
La tour pas si Intrépide que cela.
Yves Lagatu mitrailleur des F.A.F.L.
L'espar, le piquet balise dans la mer.
Le temps des grésillons...
Villas et maisons du Fret.
La Duchesse de Bretagne transite par le port du Fret avant de devenir reine.
Histoire de la liaison maritime Le Fret - Brest.
Batterie anti-aérienne de la presqu'île avant 1939.
L'historique des sémaphores du Cap de la Chèvre.
La flotte Tardieu offre son pin de l'Orégon à Rostellec.
La Pyrite, l'or des fous.
Pelouse aerohaline ou prairie du littoral.
L'histoire du boulet en presqu'île de Crozon.
Herbiers de zostères - prairie sous-marine.
L'érosion de la côte argileuse.
La crevette bouquet français.
Une nouvelle baleine morte au Kerloc'h.
Le sémaphore du Toulinguet c'est fini !
L'histoire du presbytère de Roscanvel.
Le street-art in Crozon !
La confiserie Landié sur les quais de Morgat, une institution.
Batteries côtières du 18ème siècle sur la côte Est de Roscanvel.
De la meurtrière au créneau de tir.
Quelle est l'origine du toponyme Rocher Lieval de Roscanvel ?
Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure.
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019