In hoc signo vinces

Joseph Torrec de Bassemaison, négociant, se fait construire une maison en 1730 en plein cœur de Camaret-sur-Mer et fait insérer sur la façade une croix en relief méplat portant : IN HOC SIGNO VINCES – SOUS CE SIGNE TU VAINCS. Cette pierre sculptée daterait du 16ème siècle ce qui sous entendrait, qu'il s'agirait d'une récupération. Cette devise religieuse est fréquente dans les édifices de prières de l'époque. La famille de Bassemaison fut propriétaire de plusieurs maisons alignées dans la rue, toutes à vocation commerciale.

Corps de garde du Gouin

Arche de Camaret

Chanoine Bossennec

Cimetière de bateau

Feux d'entrée du port

Fresque murale Sevellec Henriot

Grue à mâter d'armement

Phare du Toulinguet

Port de plaisance

Quai Gustave Toudouze

Quai Kléber

Quai Téphany

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Tour Vauban

Villas maisons hôtels

Chez Mémé Germaine

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Fontaines



A la une :

Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
La trace d'un petit commerce d'alimentation.
L'école de Saint Hernot - Maison des Minéraux.
L'abri du champ de tir de l'Anse de Dinan de l'armée : le mystère est complet.
L'histoire de la gestion de la forêt domaniale de Landévennec, ce n'était vraiment pas écolo !
L'effondrement de la falaise, un destin écrit d'avance.
Le statut des femmes lu sur les pierres tombales.
Les batteries haute et basse du Kador en Morgat.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019