L'histoire du bar restaurant Mémé Germaine

La plage du Veryac'h constitue le rendez-vous des baigneurs et promeneurs depuis que le mot loisir existe dans le dictionnaire. Le bar restaurant "Chez Mémé Germaine" est un monument quasi historique qui mérite un bel hommage.

L'histoire commence douloureusement par le souvenir de François Salaün, un pêcheur qui durant la seconde guerre mondiale exfiltrait des résistants ou des soldats alliés vers l'Angleterre grâce à son bateau "La Monique" (prénom de sa fille). Malheureusement, après une tentative de fuite par Douarnenez, suite à une dénonciation, cet homme est arrêté le 5 janvier 1941. Condamné à mort dans un premier temps, il fut déporté en Allemagne où il y mourut huit jours avant la libération.

"La Monique" (CM 2626) fut détruite sous un bombardement, c'était un dundee mixte (voiles et moteur - sans cabine) de -13m construit en 1936 sous le nom de "Surcouf" et rebaptisé en 1938.

En signe de gratitude, la municipalité de Camaret-sur-Mer accorda une concession en bord de mer pour la veuve, Germaine Salaün. Cette femme s'est munie d'un demi baraquement en bois allemand récupéré à Tal ar Groas pour en faire un débit de boissons et de petite restauration qu'elle anima durant 50 ans. La descendance reprit l'affaire devenue incontournable.

48° 15' 43.8" N
4° 36' 50.47" O

L'établissement Le Fur se situait à gauche du poste de douane.

L'accueil du camping était contre la clôture.

Ce lieu si particulier fut aussi l'objet de deux installations commerçantes aujourd'hui disparues.
• Premier aménagement, hors poste de douane à la cale : un petit bâtiment avec une terrasse couverte qui fut tenu par Albert le Fur. Ouverture du débit de boissons en juin 1935. Albert le Fur est déjà propriétaire en association avec Auguste Férec d'un chantier naval à la pointe du Sillon de Camaret, proche de la Tour Vauban.

Le bâti magnifiquement nommé à l'époque débit hygiénique et restaurant avait fait la une de la presse locale après le cambriolage des lieux par un chômeur sans domicile fixe qui avait élu domicile la nuit et dérobé quelques bouteilles de vin et 27fr90 dans la caisse. Arrêté par Mme le Fur et des ouvriers achevant le chantier, l'odieux personnage avait, sous la contrainte de la force publique, avoué un autre vol chez François Belbéoch. L'affaire fit grand bruit et certains dénoncèrent l'insécurité grandissante. Une reprise en main de l'Etat était attendue.

Ensuite, la troupe d'occupation de la batterie de Kerbonn et les Camarétois venaient l'été y consommer joyeusement avant d'aller se baigner du temps où la plage était encore libre d'accès. Enfin, une succession d'interdictions militaires, la mise en place des dispositifs anti-débarquement et la fermeture pure et simple de l'accès à la plage ont mis un terme au petit paradis.

• Du temps où le camping sauvage échappait à toutes les réglementations, les communes du littoral proposaient des terrains en bord de mer "à volonté". Le Veryac'h vit apparaître ça et là des tentes canadiennes anarchiques ce qui donna l'inspiration pour créer le camping "Aux Campeurs de l'Iroise" qui proposait un bâtiment sanitaire, une commodité lucrative et utile.

Corps de garde du Gouin

Arche de Camaret

Chanoine Bossennec

Cimetière de bateau

Feux d'entrée du port

Fresque murale Sevellec Henriot

Grue à mâter d'armement

Phare du Toulinguet

Port de plaisance

Quai Gustave Toudouze

Quai Kléber

Quai Téphany

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Tour Vauban

Villas maisons hôtels

Chez Mémé Germaine

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Fontaines



A la une :

Le canon de 100mm TR en batterie de côte.
Le canon de récup de 75mm Mle 1908 à Fort Robert.
Le canon de 65mm TR 1888-91 au ravin du Stiff.
Souvenir des gués.
L'histoire des repères de nivellement général.
Marie-Jo Guével maître-verrier.
Gérard Guéguéniat artiste peintre sculpteur...
Le bunker 636a pas si fréquent que cela...
Préparation de l'arrivée du canon de 32cm Mle 1870-84 à la Pointe des Espagnols.
Le bunker 668 version simplifiée présent en 3 exemplaires en Roscanvel.
L'effet du climat sur le sol.
L'abri wellblech Vf1b - tôle métro
Le bunker - tobrouk Vf25 est en presqu'île de Crozon !
Le souvenir du château-fort de Castel bihan Poulmic.
La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille.
Motte de Rozan - motte castrale féodale.
Un Pluvier doré juvénile en visite à la Palue.
11 novembre à Landévennec.
Ancienne batterie côtière de l'île de l'Aber.
Défense allemande de Telgruc-sur-Mer.
Des mouillages à cause d'Amélie !
Enfouissement des lignes électriques à cause des tempêtes.
Le débit de boissons du Fret.
Les indemnisations pour l'Erika un mauvais souvenir à Crozon.
La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles.
Le temps des locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles.
La tour pas si Intrépide que cela.
Yves Lagatu mitrailleur des F.A.F.L.
L'espar, le piquet balise dans la mer.
Le temps des grésillons...
Villas et maisons du Fret.
La Duchesse de Bretagne transite par le port du Fret avant de devenir reine.
Histoire de la liaison maritime Le Fret - Brest.
Batterie anti-aérienne de la presqu'île avant 1939.
L'historique des sémaphores du Cap de la Chèvre.
La flotte Tardieu offre son pin de l'Orégon à Rostellec.
La Pyrite, l'or des fous.
Pelouse aerohaline ou prairie du littoral.
L'histoire du boulet en presqu'île de Crozon.
Herbiers de zostères - prairie sous-marine.
L'érosion de la côte argileuse.
La crevette bouquet français.
Une nouvelle baleine morte au Kerloc'h.
Le sémaphore du Toulinguet c'est fini !
L'histoire du presbytère de Roscanvel.
Le street-art in Crozon !
La confiserie Landié sur les quais de Morgat, une institution.
Batteries côtières du 18ème siècle sur la côte Est de Roscanvel.
De la meurtrière au créneau de tir.
Quelle est l'origine du toponyme Rocher Lieval de Roscanvel ?
Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure.
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019