Réparation mécanique des bateaux du sillon de Camaret-sur-Mer


Réparation mécanique des bateaux du sillon de Camaret-sur-Mer






Présence des ateliers jumeaux de réparation des moteurs de bateau à différentes dates.

Bien avant l'ère de la réparation mécanique, avant l'avènement des moteurs, du temps où la voile était opérationnelle, l'extrémité du sillon était un espace presque libre de tout en dehors du bâtiment du sauvetage en mer, de la Tour Vauban et de la chapelle de Rocamadour.

La multiplication des chantiers navals sur le sillon de Camaret-sur-Mer est terminée depuis longtemps déjà. Après le temps de la construction des bateaux de pêche, un second souffle fut espéré au travers de l'entretien maritime. L'entretien mécanique, l'entretien de la coque permettaient de créer quelques ateliers de réparation qui remplaçaient que très partiellement l'effervescence d'antan. Un chantier naval pouvait avoir un effectif de 30 charpentiers de marine. Un atelier de réparations peut tourner rond avec quelques personnels qualifiés.

Les embarcations du passé réclamaient une vérification parfois pluriannuelle, aujourd'hui plusieurs années peuvent s'écouler entre deux mises à niveau... Les bateaux de plaisance sont dailleurs presque jetables...

Le sillon de Camaret-sur-Mer était un phénomène géologique à l'instar du sillon de Landévennec et celui des Anglais. Le dépôt naturel de galets marins fut aménagé pour en tirer des bénéfices économiques mais le sillon empierré, élargi, puis bétonné est resté la propriété de la commune afin de préserver le contrôle des aménagements et pouvoir à terme échu s'en débarrasser.

Ainsi, la société PMM, Presqu'île Mécanique Marine qui occupa l'extrême pointe du sillon à partir de 2013 bénéficiait d'une A.O.T. (Autorisation d'occupation temporaire) communale de 35 ans. La société qui occupait les locaux (Mécamar 1978-2013) préalablement avait la même contrainte. Précédemment encore, les lieux avaient pour entrepreneur Dominique Grouhel (1907-1998), ancien pêcheur, qui fut un mécanicien qui installait les moteurs de bateaux à bord, tout particulièrement, des langoustiers tel que «Ma Petite Folie». En remontant le temps encore, la concession appartint à Mr Langlois qui travaillait dans la mécanique maritime mais à une période ou le matériel était plutôt considéré comme une invention incertaine.

Les photos de Camaret-sur-Mer

Quai Gustave Toudouze

Carrefour des 4 vents

Hôtel Moderne

André Antoine Théâtre et Cinéma

Villas d'artistes sur la Montagne

Villa Dirag ar Mor de Gustave Toudouze

Villa atelier Marcel Sauvaige

L'étonnante Mme Rosalie Dorso

Hôtel de France veuve le Goff

Le sous-marin Nautilus de Fulton

Sous-marins Pluviôse et Emeraude dans l'anse

Les filles de Camaret

Notre Dame de Rocamadour

Eglise de Saint Rémi (ancienne)

Eglise de Saint Rémy (nouvelle)

Paysage alentours

Tour Vauban

Cimetière de bateaux

Grand Hôtel des Pois

Photos anciennes de Camaret

Secours en mer d'un hydravion

Naufrage du Saint Valentin

Viviers flottants

Cabanes noires de coaltar

Maison des mareyeurs du peintre Scoriel

Vente langouste homard breton

La pêche au thon miraculeuse

Abri du marin

Les chantiers navals de Camaret

Réparation mécanique des bateaux

La Salle de Venise - Musée du patrimoine maritime

L'usine Béziers friterie de sardines à l'huile

Le Grand Magasin des Bassemaison

Slipway

Port de plaisance

Quai Téphany

Station essence Purfina - Office de Tourisme

Le quartier du Styvel - Stivel

Le quartier du Notic

La place St Thomas

Sauvetage en mer

Baptême du canot de sauvetage Taï I

Phare du Toulinguet

Club Léo Lagrange

Almanach des postes et des télégraphes

Grue d'armement

Lavoir

Les feux du port

L'hôtel Trez Rouz

Camping le Grand Large

Le bistrot d'Albert Le Fur

Tyan Avel Ar Mor

Aux campeurs de l'Iroise

Ecole du Lannic

Cinéma Arc-en-Ciel

Chanoine Joseph Bossennec

Maison d'un armateur

Fresque murale de Jim E Sévellec

L'arche de Camaret




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Bateaux de pêche de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF lors de la WW2.
La Corvette Chevrette capturée par la Royal Navy au Grand Gouin.
Pétroliers ravitailleurs d'escadre la Seine et la Saône.
Déblais buses îlots artificiels en Roscanvel.
Poudingue ou brèche
Suintement ou coulure de calcite
Le bombardement du 3 septembre 1944 en Telgruc-sur-Mer.
L'échouage du Duguesclin à l'Ile Longue.
L'historique de la réparation mécanique de bateaux sur le sillon de Camaret.
L'usine Béziers friterie de sardines à l'huile
La Linaire Elatine – Kickxia Elatine – petite plante rampante
L'arche de Camaret de Patrig ar Goarnig.
Fresque murale d'un plan de ville en carreaux de faïence de Jim Sévellec et Henriot de Quimper.
Le navire de ligne Breslaw participe à l'emprisonnement des communards en Rade de Brest.
Le môle des thoniers à Morgat.
Port de plaisance de Lanvéoc.
Un plongeur peut se retrouver nez à nez avec une mine Mark !






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite