Le Stivel ou Styvel quartier de Camaret-sur-Mer

Le groupe d'immeubles modernes au pied du sillon de Camaret-sur-Mer remplace une conserverie mémorable : l'usine rouge.

Le Styvel était un quartier véritablement isolé de Camaret-sur-Mer composé d'un pâté de maisons (une maison avec dépendances et un magasin de pêche en 1830) auquel on accédait par la grève à marée basse ou par la falaise Beg ar Gac à marée haute. En effet cette falaise tombait dans l'eau avant qu'elle ne fut creusée pour enfin faire un passage entre le Stivel et le Notic de Camaret. Creusement du premier passage en 1868, élargi en voie circulable en 1895. Il y eut aussi une première cale de lancement (disparue) en 1894 d'Yves Boënnec, propriétaire de l'un des chantiers navals de l'endroit.

Construction d'un premier bâtiment de sauvetage en 1867.

L'avènement de la pêche a augmenté considérablement la population locale et c'est ainsi que le quartier du Styvel fut rattaché à Camaret. Le Styvel connut la prospérité grâce à une conserverie, l'Usine Rouge grâce au gérant, Mr Eugène Fouché Royer. Hervé Le Hir et Bernard Le Mons bâtissent une forge. La forge change de propriétaire : Pierre Kermel jusqu´en 1960 puis Francis Bescou qui va vers les anciennes usines Caradec.

Avec les nombreux ouvriers des chantiers navals, l'oportunité d'ouvrir des débits de boissons est incontournable. Les deux premières ouvertures sont celles de Mme Victorine Le Fur et Mme Eugénie Le Hir, puis une nouvelle génération ouvre avant la seconde guerre mondiale : Mme Joséphine Boëzennec / Mme Marianne Bruère (sœurs), Mme Marie-Rose Le Floch, Mme Émilie Cadiou, Mme Rosalie Le Fur...

Un hangar est construit sur la grève même du Styvel pour M. Le Hégarat mareyeur. Accolé dans les mêmes conditions, le débit de boissons de Mme Cadiou fermé en 1940. Accolé encore, un bâti "la maison cassée". Rien ne subsiste.

Pêche intensive, multiplication des embarcations, le quartier, comme Camaret, tourne à plein régime jusqu'à l'effondrement économique. Les pêcheurs ne gagnent plus leur vie (ils gagnaient une misère mais vivaient de la sardine). La pêche à la langouste ne survivra pas davantage. Les chantiers navals après une période de rachats à bon compte ferment les uns après les autres...

Styvel = fontaine jaillissante.

Découvrir

Pointe de Pen-Hir

Pointe du Grand Gouin - du Couvent

Corps de garde du Gouin

Arche de Camaret

Chanoine Bossennec

Cimetière de bateau

Feux d'entrée du port

Fresque murale Sevellec Henriot

Grue à mâter d'armement

Phare du Toulinguet

Port de plaisance

Brise-lames du port Vauban

La vague artistique 19-20ème

Quai Gustave Toudouze

Quai Kléber

Etang de Prat ar Pont & submersions

Quai Téphany

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Tour Vauban

Villas maisons hôtels

Chez Mémé Germaine

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Fontaines



A la une :

Le monument aux morts de Crozon fit éructer le préfet.
Anne Le Bastard de Mesmeur, une religieuse royaliste.
Manoir de Lescoat des Poulmic aux Bastard !
Les trous des bonnes-sœurs.
Attaques des diligences à Crozon !
Le manoir de Treyer de la famille Le Jar de Clesmeur.
Les intentions du PLUiH de la presqu'île de Crozon.
Super-Marché Concorde de Crozon.
La fonte des cloches sous la Révolution.
La manoir de Goandour de la famille de Gouandour.
De la place des femmes, des cigarettes et des cravates dans les conseils municipaux.
Les chantiers Courté.
L'aventure du Centre Hospitalier.
Les excursions maritimes pour visiter les grottes de Morgat, toute une histoire.
Les cordages marins synthétiques la fausse bonne idée.
Abri de projecteur de DCA français redécouvert à la Pointe des Espagnols.
La batterie extérieure de la Tour Vauban.
Un rorqual sans queue ni tête mystérieux.
Usine abri groupe électrogène de l'armée française de la fin du 19ème siècle.
Faire connaissance avec la limace rouge.
Rue et impasse du Moulin Cassé, l'ultime souvenir d'un moulin à vent camarétois.
L'exploitation des roselières pour le chaume traditionnel.
La corvée de la buée.
La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Les manœuvres militaires de Telgruc.
Les fontaines lavoirs de Telgruc-sur-Mer.
La décharge de Kerlaër refait parler d'elle.
La digue de Telgruc-sur-Mer cache des histoires.
La ganivelle travaille à la survie des dunes.
La fausse méduse inoffensive : la jolie Vélelle.
Pêche du bord à vos risques et périls.
La vague artistique de Camaret au 19ème et début du 20ème. Des grands noms de la culture.
Pluie de météorites sur Crozon Lostmarc'h, pas de victimes en dehors d'une certitude !
Le pirate Portzmoguer honoré à Morgat par une rue.
Tregoudan se sépare de Crozon, une affaire d'état !
Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021