Le Stivel ou Styvel quartier de Camaret-sur-Mer

Le groupe d'immeubles modernes au pied du sillon de Camaret-sur-Mer remplace une conserverie mémorable : l'usine rouge.

Le Styvel était un quartier véritablement isolé de Camaret-sur-Mer composé d'un pâté de maisons (une maison avec dépendances et un magasin de pêche en 1830) auquel on accédait par la grève à marée basse ou par la falaise Beg ar Gac à marée haute. En effet cette falaise tombait dans l'eau avant qu'elle ne fut creusée pour enfin faire un passage entre le Stivel et le Notic de Camaret. Creusement du premier passage en 1868, élargi en voie circulable en 1895. Il y eut aussi une première cale de lancement (disparue) en 1894 d'Yves Boënnec, propriétaire de l'un des chantiers navals de l'endroit.

Construction d'un premier bâtiment de sauvetage en 1867.

L'avènement de la pêche a augmenté considérablement la population locale et c'est ainsi que le quartier du Styvel fut rattaché à Camaret. Le Styvel connut la prospérité grâce à une conserverie, l'Usine Rouge grâce au gérant, Mr Eugène Fouché Royer. Hervé Le Hir et Bernard Le Mons bâtissent une forge. La forge change de propriétaire : Pierre Kermel jusqu´en 1960 puis Francis Bescou qui va vers les anciennes usines Caradec.

Avec les nombreux ouvriers des chantiers navals, l'oportunité d'ouvrir des débits de boissons est incontournable. Les deux premières ouvertures sont celles de Mme Victorine Le Fur et Mme Eugénie Le Hir, puis une nouvelle génération ouvre avant la seconde guerre mondiale : Mme Joséphine Boëzennec / Mme Marianne Bruère (sœurs), Mme Marie-Rose Le Floch, Mme Émilie Cadiou, Mme Rosalie Le Fur...

Un hangar est construit sur la grève même du Styvel pour M. Le Hégarat mareyeur. Accolé dans les mêmes conditions, le débit de boissons de Mme Cadiou fermé en 1940. Accolé encore, un bâti "la maison cassée". Rien ne subsiste.

Pêche intensive, multiplication des embarcations, le quartier, comme Camaret, tourne à plein régime jusqu'à l'effondrement économique. Les pêcheurs ne gagnent plus leur vie (ils gagnaient une misère mais vivaient de la sardine). La pêche à la langouste ne survivra pas davantage. Les chantiers navals après une période de rachats à bon compte ferment les uns après les autres...

Pointe de Pen-Hir

Corps de garde du Gouin

Arche de Camaret

Chanoine Bossennec

Cimetière de bateau

Feux d'entrée du port

Fresque murale Sevellec Henriot

Grue à mâter d'armement

Phare du Toulinguet

Port de plaisance

Quai Gustave Toudouze

Quai Kléber

Etang de Prat ar Pont & submersions

Quai Téphany

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Tour Vauban

Villas maisons hôtels

Chez Mémé Germaine

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Fontaines



A la une :

Le rideau breton, une tradition presque perdue.
La voile ancienne pince de crabe... Une antiquité qui ressurgit.
Chantiers navals de Camaret.
La plage suspendue du Corréjou.
Embosser de la charcuterie et un bateau ce n'est pas la même chose.
Le sombre souvenir du Pluton.
Moteur CLM Peugeot Junkers.
Bientôt la fin de la frégate Primauguet.
L'indépendance de la Bretagne grâce à la 5e Panzerdivision allemande, les automistes bretons y ont cru !
16 canons de 47mm Mle 1885 en 4 batteries de côte.
Gardien de batterie de côte, un métier envié.
Nos cousines les Tipule.
La circulaire ministérielle du 31 juillet 1846 - Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières - Loi de déclassement des corps de garde 1846.
Pour ou contre les poubelles de plage. L'avènement des bacs à marée.
Armoiries des communes de la presqu'île de Crozon.
Une ancienne faneuse.
Le Gendarme est l'ami du jardinier.
La Ligie océanique le Cloporte des mers.
Du livre terrier au cadastre napoléonien.
Un petit papillon : la Brocatelle d'or.
ANNONCE GRATUITE : Recherche pièce détachée hache-lande - broyeuse d'ajonc.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Un vélo Jacques Anquetil qui raconte sa marque et ses soirées poker.
Une grande vedette à Camaret-sur-Mer Gabrielle Colonna-Romano.
Les yeux du plasticien Pierre Chanteau.
Initiation artistique de Jean Moulin à Camaret-sur-Mer.
Kabelbrunnen - puits à câbles téléphoniques de la guerre 39-45.
Radars allemands, détecteurs acoustiques - Funkmeßgerät, Ringtrichter-Richtungshörer.
Des mines allemandes dans les champs.
Papillon pourpre : Pyrale pourprée - Pyrausta purpuralis
Les plantes du littotal du haut de plage.
Des plastiques du passé bien présents dans la nature.
Des grains sous les fougères : les sores.
Baies sauvages comestibles ou toxiques...
Escargot Zebrina debrita - Bulime zébré - il aime le soleil !
Les pucerons verts une affaire de génération.
Captage de naissains sauvages d'huîtres.
Le four à pain traditionnel breton.
Alphonse et Gabriel Chanteau les peintres jumeaux oubliés.
Frère François le Bail la passion de la science et de Dieu.
Mme Taon vous découpe la viande !
Pompage électrique de l'eau de 1951.
Création de la commune de Lanvéoc et son premier maire déterminé.
Un insecte qui "stresse rouge" : le Crache-sang.
Danger pour le Cardinal rouge !
Poste de projecteur en rase campagne !
Stations de radio guidage allemandes.
Petit crabe vert - Etrille - Necora puber.
Terriers fossiles de vers marins de 400 millions d'années.
Aérodrome leurre de Tréyout.
Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?
Beurk ! Une ponte de calmars sur la plage.
L'avion fusée Messerschmitt 163 Komet à Lanvéoc-Poulmic.
La mission top secret du Spitfire de l'aspirant Christie.
Fixation d'une grosse chenille verte du Machaon.
Suivez en direct la "plongée" d'une Telline.
La dernière comtesse de Crozon riche et malheureuse.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
La cale brisée de Morgat.
La petite histoire du Ménez Luz.
La conserverie "La Telgrucienne".
Batterie du Menez Caon.
Détails sur les caponnières.
Des canons de place à Crozon.
Les tranchées de la presqu'île de Crozon.
La Cétoine dorée l'insecte vert sympathique.
Le fort de Crozon qui ne résiste pas aux explosions.
Une guêpe presque fréquentable, la guêpe Poliste.
La galle de l'érable une affaire d'acarien.
Le 19e RI et le 118e RI au fort de Crozon. Le 3e RAP et le 2e RAC sur la côte. Le 87e RIT en soutien.
La ligne de défense intérieure des forts de la presqu'île de Crozon.
L'escargot de Quimper un specimen mystérieux !
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020