Phare du Toulinguet

Vue d'ensemble du Toulinguet.

Les grottes du Toulinguet au niveau de la plage.

Les remparts napoléoniens et l'entrée d'une grotte.

Le rocher du Lion.

Le phare est en lumière depuis 1848 et inhabité depuis 1980.

La pointe du Toulinguet a toujours eu une valeur opérationnelle pour les hommes. Durant la préhistoire on s'y réfugiait comme dans un bastion naturel. Vauban en 1695, comprend vite que cette avancée rocheuse qui borde le goulet de Brest doit être une batterie de 6 canons. Ensuite vient Napoléon 1er qui a de gros démêlés avec la marine anglaise. Il fait construire un rempart en 1812 qui subsiste encore. En temps de paix, la pointe du Toulinguet est utile pour recevoir un sémaphore construit en 1952. Vers 1980, on y ajoute une antenne du CROSS Iroise (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage). Sous le phare les grottes du Toulinguet. Versant Nord, sur la plage, parfois, des phoques gris se prélassent.

Corps de garde du Gouin

Arche de Camaret

Chanoine Bossennec

Cimetière de bateau

Feux d'entrée du port

Fresque murale Sevellec Henriot

Grue à mâter d'armement

Phare du Toulinguet

Port de plaisance

Quai Gustave Toudouze

Quai Kléber

Quai Téphany

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Tour Vauban

Villas maisons hôtels

Chez Mémé Germaine

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Fontaines



Argol Aulne Camaret Crozon Landévennec Lanvéoc Morgat Roscanvel Telgruc

Une information, une demande :

© 2019