Fontaine lavoir du Piriou en Camaret-sur-Mer

La fontaine lavoir du Piriou en Camaret-sur-Mer, proche de la plage de Lam Saoz, n'a pas de date d'origine connue si ce n'est qu'elle apparaît sur les cadastres anciens. Le point d'eau est refait à neuf en 1900 afin que la source délivre une eau propre qui puisse être puisée avec un seau. Quant au lavoir, les travaux sont plus tardifs tout ceci pour un emploi qui a dû se poursuivre au 20ème siècle jusqu'à l'installation de l'eau courante dans les maisons. Il n'y a pas d'habitation dans les premiers abords cela sous-entend que les lavandières devaient parcourir un long chemin avec leur linge. Sans-doute venait-on de Kermeur...

Le linge lavé était pré-séché dans l'herbe afin d'en diminuer le poids même si celui-ci pouvait être transporté dans un baquet sur une brouette. Souvent, les femmes transportaient le linge à dos... Les lombalgies et autres douleurs étaient récurrentes.

Lavoir et abreuvoir de Pen Hir en Camaret

Le lavoir abreuvoir du hameau de Pen-Hir en Camaret-sur-Mer porte une date en relief de 1949. Il s'agit d'un moulage en ciment inséré sur un mur en crépi. Cette date correspond à une rénovation des bassins en mortier comme pour la plupart des lavoirs de la presqu'île de Crozon. Un bassin de lavage, un autre de rinçage... L'eau reprend son cours en pente jusqu'à la plage du Veryac'h.

Un peu plus à l'écart, un abreuvoir de taille modeste est lui aussi en ciment de la fin du 19ème siècle. Dans le voisinage, des prés laissent supposer qu'un minimum d'élevage constituait une activité agricole locale.

Ce lavoir est sans doute bien plus ancien et ne disposait pas d'un aménagement aussi spacieux et solide. Il s'agissait souvent de pierres non hourdies parmi des herbes formant un bassin approximatif au pied d'une fontaine de pierres empilées.

Les corvées de lessive assumées par les femmes se sont plus souvent répétées au 19 et 20ème siècle car petit à petit l'hygiène et l'abondance de linge réclamaient plusieurs lessives. Auparavant, une lessive des draps une fois par an était la périodicité courante. Une lessive qui durait une semaine tant la tâche était fastidieuse entre le prélavage, détachage... jusqu'au séchage, repassage...

Fontaine de Lambézen

La fontaine de Lambézen a connu une rénovation salutaire. Elle est aussi équipée d'une pompe à bras (PB40) du 20ème siècle ce qui prouve l'utilisation tardive de ce point d'eau essentiel qui dispose encontrebas d'un long abreuvoir. Lambézen avait sa chapelle...

48° 16' 47.15" N
4° 34' 5.71" O

Fontaine-lavoir de Penfrat

Une fontaine-lavoir bétonnée lors d'une rénovation et qui semble aujourd'hui au milieu de nulle part, est pourtant proche de l'ancienne voie de chemin de fer qui reliait Camaret-sur-Mer à Châteaulin. Elle se trouve à proximité du hameau de Penfrat, absorbé désormais par Camaret.

48° 16' 13.3" N
4° 34' 36.40" O

Lavoir du Yeun

Lavoir du Yeun 1925.

Le lavoir du Yeun est un lavoir de ville (Styvel) qui eut un usage professionnel auprès des lavandières de Camaret qui travaillaient pour la maison de la buée (ancien nom donné à la lessive) entre autres. Rénové en 1951 puis aménagé de bois plus tard au 21ème siècle. Sant Yeun – Saint Yves – est célébré en Bretagne.

48° 16' 47.02" N
4° 36' 0.36" O

Fontaine St Julien

La fontaine est à proximité de la chapelle St Julien au bord d'une zone humide et d'un ruisseau, tout ceci probablement sur une voie romaine qui liait la garnison du Kerloc'h à Camaret. La représentation de J.E.S ne respecte ni la perspective, ni l'orientation de la fontaine par rapport à la chapelle et à la croix monolithe mais donne assurément l'atmosphère d'un lieu apaisant.

Un point d'eau, une circulation humaine, un édifice cultuel : une combinaison caractéristique des lieux de vie d'antan. Il  est accordé une présence Celte et un culte des morts en cet endroit particulier, la fontaine y étant sacrée. Il  est ensuite supposé qu'un ermite aurait posé une croix sur la fontaine puis y fit un oratoire en attendant une chapelle qui vint bien plus tardivement. La fontaine est au hameau de Lannilien – Lan = ermitage.

Quelques doutes de la part de certains historiens qui considèrent que la fontaine originelle serait dans le terrain marécageux plus à l'Ouest, enlisée sans doute. Proche de cette fontaine, un terrain disposerait de dalles funéraires prouvant l'origine spirituelle de l'endroit.

48° 15' 46.5" N
4° 34' 55.6" O

Pointe de Pen-Hir

Pointe du Grand Gouin - du Couvent

Corps de garde du Gouin

Arche de Camaret

Chanoine Bossennec

Cimetière de bateau

Feux d'entrée du port

Fresque murale Sevellec Henriot

Grue à mâter d'armement

Phare du Toulinguet

Port de plaisance

Brise-lames du port Vauban

Quai Gustave Toudouze

Quai Kléber

Etang de Prat ar Pont & submersions

Quai Téphany

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Tour Vauban

Villas maisons hôtels

Chez Mémé Germaine

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Fontaines



A la une :

Tregoudan se sépare de Crozon, une affaire d'état !
Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021