Pointe de Pen Hir Camaret-sur-Mer en photos

Bern Id à gauche et Ar Forc'h à droite.

La lande rase du littoral breton, bruyère et ajonc pour l'essentiel.

Table d'orientation en faïence. En haut de la photo, un cadre en pierre au sol, l'empreinte d'un mât sémaphorique de la marine française. La pointe fut un signal de transmission et bien avant on y faisait des feux pour prévenir la venue de l'ennemi qui était souvent l'Anglais.

Les Tas de Pois (commune de Camaret-sur-Mer) sont cinq rochers nés de l'érosion à l'extrémité de la Pointe de Pen Hir. Chacun d'eux porte un petit nom breton. Le plus charmant, le plus à l'Ouest et avancé dans la mer, tout pointu comme un chapeau chinois, voici Bern Id (tas de blé), le petit Ar Forc'h (la fourche) prend la suite, vient le Chelott ou Chelot (dentelle), Pen Glaz (tête verte), le Daouët proche de la pointe et le grand Daouët fait la jonction avec le continent. La légende affirme que ce sont des Titans qui les ont construits. Les Tas de Pois s'apprécient dans des lumières extrêmes et crépusculaires pour des photos magnifiques, des atmosphères tempétueuses...

La randonnée pédestre du GR34 - borne du km 1000 - se faufile en haut de cette vénérable falaise de grès de 475 millions d'années. Le sentier côtier passe à la "Salle Verte" et permet de visiter les alentours tels que le monument de la Croix de Lorraine, la batterie de Kerbonn, le Musée Mémorial de la Bataille de l'Atlantique, la plage du Veryac'h et son site géologique remarquable... Un peu plus loin les villas de la "Montagne" et les ruines du manoir de St Pol Roux, la pointe du Toulinguet et son phare. Au loin le rocher du Lion imperturbable.

L'histoire de la Pointe de Pen-hir est d'abord une histoire de surveillance militaire de l'armée française qui avait fermé les lieux. Aujourd'hui c'est un rendez-vous d'escalade...

L'anse de Pen-Hir fut une zone de mouillage des barques sardinières de Douarnenez à la fin du 19ème et début du 20ème siècle; "jusqu'à ne plus voir la mer", disaient les anciens tant les embarcations étaient nombreuses prêtent à partir au large suivre les bancs de sardines. Les marins pêcheurs y passaient la nuit sous la voile pliée en deux comme une tente avant de partir naviguer au petit matin.

La Pointe de Pen Hir ne s'est pas toujours appelée ainsi mais "Penn Tir" – "Pointe de la terre en friche" en breton ancien. Le breton moderne a supporté une francisation qui a dénaturé les sens initiaux. Si aujourd'hui cette avancée rocheuse détient un intérêt historique par la présence avérée de populations du néolithique – preuves sont données par la présence d'une pierre de sacrifice et de bris de silex alors que ce minéral n'est pas présent en presqu'île de Crozon – les habitants d'antan du village de pêcheurs de Pen-Hir n'y voyaient qu'un tas de cailloux incultivable et sans valeur que leurs très lointains ancêtres transformaient en menhirs. Il est souvent évoqué la probabilité que les alignements de Lagatjar se poursuivaient jusqu'à la pointe, ce qui en faisait un lieu de culte plus important que celui de Carnac.

Puis, au delà de l'histoire, il y a les récits tellement proches des légendes que l'on en ignore la véracité. Une communauté religieuse indéterminée, peut-être féminine, aurait vécu, il y a longtemps, à l'ombre de Penn Tir, sur les pentes Est, une communauté du diable pour les uns, infréquentable pour les autres... La mort y rôdait sévèrement dit-on...

Manoir de Saint Pol Roux

Abri du marin

Auberge de jeunesse

Béziers conserverie

Cabanes noires de coaltar

Ecole du Lannic

Ecole du Kerloc'h

Grand hôtel des pois

Grand Magasin

Hôtel de France veuve le Goff

Hôtel de la Marine veuve Dorso

Hôtel Moderne

Maison d'armateur

Maison des mareyeurs

Rues de Reims, Dixmude, de la Marne

Place St Thomas

Réparation mécanique

Salle de Venise

Station service Purfina

Rue Georges Ancey

Villa André Antoine

Villa atelier Marcel Sauvaige

Villa Dirag ar Mor Gustave Toudouze

Villas maisons hôtels

Moulin à vent

Pont du Kerloc'h

Chantier naval

L'usine rouge

Pressage des piles de sardines



A la une :

L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021