Task Force A et B signification en français : force opérationnelle

Une Task Force – une force opérationnelle – est un regroupement de moyens militaires en hommes et en matériels provenant de différents régiments pour une mission donnée de tête de pont limitée dans le temps. La libération de la Bretagne fut l'occasion pour la Task Force "A" (31 juillet 1944 au 20 septembre 1944) et la Task Force "B" (21 août 1944 au 30 août 1944) de prouver l'utilité des forces opérationnelles qui pratiquent une installation de positions nouvelles en territoire hostile sécurisant ainsi la venue du gros des forces. Le désavantage des Tasks Force est de ne pas être en capacité de tenir une confrontation dans le temps. Pour les sièges de forteresse, une Task Force est inopérante par manque de puissance de feu. Une force opérationnelle est composée, d'infanterie, d'artillerie, de blindés légers de reconnaissance et de blindés moyens, de génie et de services mobiles... Une sorte de "mini" armée de grande mobilité.

Les Tasks Forces américaines :
Sur ordre verbal du Général Middleton, commandant le siège de Brest et de la presqu'île de Crozon en août 1944, une force opérationnelle provisoire fut constituée et en service dès le 31 juillet 1944. Celle-ci libéra toute la côte Nord de la Bretagne avec l'aide des résistants Français à chaque fois que cela fut concevable.

La Task Force "A" commandée par le Brigadier-General Herbert L. Earnest constituée parmi les forces américaines du VIII Corps de la IIIrd US Army de Middleton était composée des 15th Cavalry Group + the 15th Calvary Group HQ + 15th Calvary Squadron + 17th Calvary Squadron + 1st Tank Destroyer Brigade du Colonel Frank T. Searey composée du 6th Tank Destroyer Group du Colonel Logan C. Berry composé des 705th Tank Destroyer Bn + 159th Engineer Combat Bn + 509th Engineer Light Pontoon Company. Le 4 août est affecté le 329th Regimental combat team de la 83d Infantery Division. Puis rapidement le 3d Battalion du 330th Infantry Regiment et la batterie C du 323d du Field Artillery Battalion de la 83ème division d'infanterie augmentèrent les effectifs de la Task Force "A".

Cette Task Force "A" fut l'avant-garde américaine qui libéra toute la côte Nord de la Bretagne. Elle n'agit pas directement dans le siège de Brest, elle fut envoyée vers le Ménez Hom, puis aux portes de la Presqu'île de Crozon où elle attendit des renforts conséquents avant de pénétrer un territoire hautement défendu. Pendant les combats de la presqu'île, elle fut rattachée au commandement du 28e régiment d'infanterie américain et l'ensemble fut soutenu par des bataillons de Rangers. De fait, la Task Force "A" perdit son autonomie coutumière.

Une Task force "B" fut constituée et opérationnelle à Landerneau le 21 août 1944 à 12h, elle était commandée par le Brigadier-General James A. Van Fleet commandant en second de la 2e Infantery Division avec pour mission d'attaquer la péninsule de Plougastel-Daoulas afin que fut installée une artillerie lourde pour protéger le flanc gauche du 8ème corps d'armée qui menait le siège de Brest avec peu de succès. Autrement exprimé, afin de pouvoir faire feu à volonté sur la presqu'île de Crozon pour réduire l'artillerie allemande qui s'y trouvait. La mission était considérée par Middleton comme prioritaire avant l'intensification de la pression stratégique sur Brest à partir du 25 août 1944. La Task Force "B" fut essentiellement constituée du – 38th regimental combat team – 38e RCT épaulé par les 2nd et 5th Rangers. Pour assumer cette attaque difficile, la Task force "A" fournit une partie de ses moyens terrestres : le 3d Battalion du 330th Infantry Regiment, la batterie C du 323d du Field Artillery Battalion, les compagnies B et C du 705th Tank destroyer battalion. En dehors de cela furent aussi impliquées les unités suivantes : 38th Infantry Regiment Hq + 174th Field Artillerie Group + 2d et 561st Field Artillery Bns + 68th Tank Bn + 603rd Tank Destroyer Bn + unités de service.

Dès le 22 août, la Task Force "B" attaqua la cote 154 de Plougastel mais les combats furent extrêmes parce que les forces allemandes en connaissaient les enjeux. Pendant ce temps, la Task Force "A" fit mouvement vers le Faou et des patrouilles atteignirent les abords de Châteaulin. Le 23 août, les combats culminèrent à la "HILL 154". Le 24 août, la Task Force "B" contrôla la situation même si des accrochages se poursuivirent. La Task Force "A" était à Rosnoën en partie et s'approcha du pont de Térénez. Les Américains multiplièrent les reconnaissances et tentèrent de prendre contact avec la résistance entre le Ménez-Hom et la Presqu'île de Crozon. Un point de résistance allemand se forgea à la "HILL 63" Daoulas. La Task Force "A" vint en aide à la "B" le 26 août. 6 morts et 28 blessés côté "A" mais la cote 63 tombait aussi. La presqu'île de Plougastel fut entièrement américaine le 30 août 1944 et la Task Force "B" revint vers Brest et ses unités d'origine sous le commandement d'origine.

La prise de position américaine à Plougastel, dès le 25 août 1944, occasionna des tirs d'artillerie incessants des canons américains jusqu'au 19 septembre 1944, date de la reddition allemande de la presqu'île de Crozon. Le pilonnage dépareillé fit des victimes civiles parce que les obus n’atteignirent pas tous leur but et que les éclats se propageaient dans les parages, dans les champs en pleine moisson, dans les maisons par les fenêtres...



Destins de guerre

Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?

19e RI & 118e RI

2e RAC & 3e RAP

13ème RIC

87e RIT

Sous -marin Germinal

Dixmude

Tahure

11 novembre

La Fronde

Débarquement d'Athènes

3 frères morts pendant la grande guerre

Croiseur Ernest Renan

Cuirassé Suffren

Croiseur cuirassé Kléber et sous-marin allemand UC-61

Le Bouclier

El Ksiba Maroc

Le Pluton

Le Sfax

Cuirassé Bretagne

Cargo le Granville

Camp de Watenstedt

Résistant 18 ans fusillé

25/26 août 1944 bombardement de Roscanvel

3 septembre 1944 bombardement de Telgruc

Mémorial de l'aéronautique

Le 248 RI 208ème compagnie et 5ème Bataillon en 1940

La bataille de l'Ailette le 5 et 6 juin 1940

Résistance à Camaret

Réseau Vengeance

bataillon de FTP - Franc-tireur-partisan

Commandant L'Herminier

L'Emigrant sous protection allemande

Tante Yvonne

Maquis de Spezet

Jean Ménez

Yves Lagatu

La Soizic

Bateaux de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF

La Suzanne-Renée - Réseaux d'évasions des pilotes Américains et Anglais de la WW2

La Croix de Pen-Hir

Rose Bruteller

Opération Rhubarb

Les bancs de brouillard

Les tombes du Commonwealth de : Camaret - Crozon - Lanvéoc - Roscanvel

Les forces américaines de la libération de Brest et Crozon

3rd Division Air Force

Task force (A et B)

Les forces allemandes de la libération de Brest et Crozon

2. Tactical Air Force RAF

Gardien de batterie



A la une :

Un grand méthanier à membrane dans le vestibule du Goulet.
Les bouts des avions remorqueurs de cibles, une bonne affaire à l'époque.
Les essais de la frégate furtive Alsace.
L'histoire des ruines de Trévarguen en Roscanvel.
Les détails de la mission N°601 du bombardement du 3 septembre 1944 de la presqu'île de Crozon.
Les bombardements des 25/26 août 1944 à Roscanvel. Intervention de la 2TAF. Intervention de 3rd Bomb Division.
Les forces allemandes, les forces américaines, les Tasks Forces A et B de la libération de Brest et de Crozon.
Origine du nom de la rue de Peisey-Nancroix en Roscanvel.
Des records de vents bretons.
Les grands gravelots sont heureux du confiment des humains.
Vendeur colporteur de presse
La zone aérienne de la presqu'île : une réglementation spécifique.
Le répartiteur téléphonique militaire.
Le jonc piquant un bienfait pour la biodiversité.
Quand le frelon asiatique est-il dangereux ?
Les aménagements de la place de l'église de Morgat.
La démocratie participative, séquence souvenir !
La silhouette de l'aviso EV Jacoubet.
Des vedettes du Parc Naturel Marin d'Iroise PNMI.
Le rideau breton, une tradition presque perdue.
La voile ancienne pince de crabe... Une antiquité qui ressurgit.
Chantiers navals de Camaret.
La plage suspendue du Corréjou.
Embosser de la charcuterie et un bateau ce n'est pas la même chose.
Le sombre souvenir du Pluton.
Moteur CLM Peugeot Junkers.
Bientôt la fin de la frégate Primauguet.
L'indépendance de la Bretagne grâce à la 5e Panzerdivision allemande, les automistes bretons y ont cru !
16 canons de 47mm Mle 1885 en 4 batteries de côte.
Gardien de batterie de côte, un métier envié.
Nos cousines les Tipule.
La circulaire ministérielle du 31 juillet 1846 - Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières - Loi de déclassement des corps de garde 1846.
Pour ou contre les poubelles de plage. L'avènement des bacs à marée.
Armoiries des communes de la presqu'île de Crozon.
Une ancienne faneuse.
Le Gendarme est l'ami du jardinier.
La Ligie océanique le Cloporte des mers.
Du livre terrier au cadastre napoléonien.
Un petit papillon : la Brocatelle d'or.
ANNONCE GRATUITE : Recherche pièce détachée hache-lande - broyeuse d'ajonc.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Un vélo Jacques Anquetil qui raconte sa marque et ses soirées poker.
Une grande vedette à Camaret-sur-Mer Gabrielle Colonna-Romano.
Les yeux du plasticien Pierre Chanteau.
Initiation artistique de Jean Moulin à Camaret-sur-Mer.
Kabelbrunnen - puits à câbles téléphoniques de la guerre 39-45.
Radars allemands, détecteurs acoustiques - Funkmeßgerät, Ringtrichter-Richtungshörer.
Des mines allemandes dans les champs.
Papillon pourpre : Pyrale pourprée - Pyrausta purpuralis
Les plantes du littotal du haut de plage.
Des plastiques du passé bien présents dans la nature.
Des grains sous les fougères : les sores.
Baies sauvages comestibles ou toxiques...
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit : 1ère nouvelle.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020