Tante Yvonne - Le Roux - réseau Johnny - Résistance

Une plaque commémorative rue Tante Yvonne à Morgat.

Le réseau Johnny dont fait partie "Tante Yvonne" a pour mission essentielle d'informer les services secrets britanniques de l'activité portuaire de la marine allemande dans le port de Brest durant la Seconde Guerre Mondiale. Madame Yvonne le Roux (née Rossel – 1882 – séparée d'un officier torpilleur sur le Suffren) devient un agent capital à propos des déplacements des deux croiseurs de bataille allemands Scharnhorst et Gneisenau qui écument les convois de ravitaillement de l'Atlantique Nord et de la Manche.

Quand Tante Yvonne et les résistants du groupe Johnny préviennent par radio la venue en escale technique des deux navires de guerre. L'aviation anglaise (RAF) entame des bombardements interminables sur le port de Brest. Des renseignements jugés hautement fiables par les Anglais, que Tante Yvonne savait glaner auprès de personnes ayant des postes stratégiques. Des informateurs parfois à leur insu, parfois Pétainistes en apparence...

Tante Yvonne trouvait cette information et recrutait des agents pour l'aider. Elle avait un caractère bien trempé et une intuition affûtée dans ses recrutements.

Les faits les plus connus à l'actif de Tante Yvonne et de son groupe :
• Trois sous-marins allemands doivent quitter Brest. Tante Yvonne transmet l'info à un radio qui prévient l'amirauté britannique. Les trois sous-marins seront coulés.
• Le croiseur Gneisenau sera touché dans le port de Brest le 6 avril 1941 par une torpille de l'un des 178 bombardiers de la RAF engagé cette nuit là. Tante Yvonne parvient à communiquer sur l'importance des dégâts et la durée des réparations étape par étape. Le navire sera touché par 3 bombes le 10 avril et ne pourra jamais être réparé complètement.
• Tante Yvonne a été l'une des sources qui a averti les Anglais d'un projet de fuite des croiseurs allemands. La fameuse mission Cerberus (Channel Dash selon les Anglais) qui permettra à la marine allemande de se désenclaver de Brest. Elle donnera le jour du départ du convoi et l'heure prévue, soit une heure après le dernier bombardement de la nuit. L'information sera complétée par des précisions d'importance, le convoi se composera de 32 vedettes lance-torpilles, 14 torpilleurs, 6 destroyers et d'un appui aérien composé de plusieurs centaines d'avions de chasse. Un troisième croiseur lourd, le Prinz Eugen, est présent. Toute la marine allemande de l'Atlantique Nord s'apprête à rejoindre les ports germaniques. Hitler renonce aux opérations dans l'Atlantique. Du 11 au 13 février 1942, cette flotte passera la Manche malgré le minage et les bombardements anglais. Peu de dégâts côté allemand...
• Tante Yvonne informait aussi les services britanniques de l'activité de la DCA (Flak).
• Cette résistante a réussi à obtenir un échantillon d'un nouveau fumigène que les Allemands utilisaient pour générer un brouillard artificiel et organiser ainsi les déplacements de navires de surface sans être vu. L'armée britannique produira rapidement cette composition pour protéger leurs installations portuaires.
• Participation aux rapatriements des pilotes alliés vers l'Angleterre. Evasions des pilotes Anglais et Américains.

Tante Yvonne était convaincue qu'il y avait un traître dans son groupe et va aller à Paris pour obtenir une condamnation à mort de celui-ci. Elle n'a pas été écoutée. Assez rapidement le réseau Johnny est décimé. Sur les 197 agents reconnus, 53 vont être tués, 60 déportés dont Tante Yvonne qui sera arrêtée et déportée à Neuengamme puis Ravensbrück le 22 avril 1942. Elle mourra le 28 avril 1945, quelques jours après son retour d'Allemagne, à Paris, de dysenterie et d'épuisement après trois ans de captivité épouvantable.

Winston Churchill justifiant dans la chambre des Communes l'échec de la destruction de la flotte allemande en Manche «ce n'est pas notre service français de renseignements qui était en défaut»... Une reconnaissance magistrale de l'efficacité de Tante Yvonne et du réseau Johnny.

Un chalutier porta le nom de Tante Yvonne.



Destins de guerre

Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?

19e RI & 118e RI

2e RAC & 3e RAP

13ème RIC

87e RIT

Sous -marin Germinal

Sous marins Naïade Q015 et Q124

Dixmude

Tahure

11 novembre

La Fronde

Débarquement d'Athènes

3 frères morts pendant la grande guerre

Remorqueur Atlas

Croiseur Ernest Renan

Cuirassé Suffren

Croiseur cuirassé Kléber et sous-marin allemand UC-61

Le Bouclier

El Ksiba Maroc

Le Pluton

Le Sfax

Cuirassé Bretagne

Cargo le Granville

Camp de Watenstedt

Résistant 18 ans fusillé

25/26 août 1944 bombardement de Roscanvel

3 septembre 1944 bombardement de Telgruc

Mémorial de l'aéronautique

Le 248 RI 208ème compagnie et 5ème Bataillon en 1940

La bataille de l'Ailette le 5 et 6 juin 1940

Résistance à Camaret

Réseau Vengeance

bataillon de FTP - Franc-tireur-partisan

Commandant L'Herminier

L'Emigrant sous protection allemande

Tante Yvonne

Marcel Clédic

Maquis de Spezet

Jean Ménez

Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre

Yves Lagatu

La Soizic

Bateaux de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF

La Suzanne-Renée - Réseaux d'évasions des pilotes Américains et Anglais de la WW2

La Croix de Pen-Hir

Rose Bruteller

Opération Rhubarb

Les bancs de brouillard

Morts pour la France

Soldats inconnus

Les tombes du Commonwealth de : Camaret - Crozon - Lanvéoc - Roscanvel

Les forces américaines de la libération de Brest et Crozon

3rd Division Air Force

Task force (A et B)

Les forces allemandes lors de la libération de Brest et Crozon

Les légions étrangères allemandes présentes en Crozon

Feldkommandantur 752

2. Tactical Air Force RAF

Gardien de batterie

Pilote aviateur Gaston Beven

Officier mécanicien Capitaine Jean Tassa

Guy Eder de la Fontenelle

°°°

FORTS FORTIFICATIONS BATTERIES DE COTE AVANT 1939

BUNKERS - MUR DE L'ATLANTIQUE 1940-1944

APRES 1945



A la une :

Tregoudan se sépare de Crozon, une affaire d'état !
Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021