Pilote aviateur Gaston Beven Mort pour la France

MORT
POUR LA
PATRIE
1914-15-16

Gaston BEVEN
CL C.B.S. Pilote Aviateur
mort pour la France le
15 avril 1921 à 35 ans

1ère fiche :
Beven
Gaston Eugène Joseph
Numéro matricule du recrutement : 2317
Classe de mobilisation : 1903
né le 23 octobre 1885 à la Roche-Bernard
département : Morbihan
résidant à Paris rue Pauquelin 21 5ème arrondissement département de la Seine,
profession d'élève de la marine marchande
fils de Joseph Marie et de Marie Françoise Apolline Joséphine Daniel
Signalement :
Cheveux et, sourcils châtains
yeux gris, front large
nez et, bouche moyens
menton rond, visage plein
Taille : 1m.68cent.
Degré d'instruction :
générale : 3
militaire : exercé
Engagé volontaire compris dans la 3ème partie de la liste du recrutement cantonal.
Affectation :
Dans l'armée active : équipages de la flotte
Dans la disponibilité ou dans la réserve de l'armée active : 1er Dépot des équipages de la flotte 21e infanterie coloniale
Engagé volontaire pour 3 ans le 26 mars 1904 à Cherbourg pour les équipages de la flotte.
Arrivé au corps le 26 mars 1904 N° Mle 22907 apprenti marin du 26 mars 1904 matelot de 3ème classe réunissant 12 mois de navigation le 9 juin 1904 renvoyé dans ses foyers en position de de dispense le 26 mars 1905 ayant accompli son an de services à l'Etat art 23 et J3 de la loi du 9 juillet 1889 Certificat de bonne conduite "accordé". Inscrit définitivement au quartier de Rouen sous le numéro 11697 mle3029 le 7 septembre 1905. Passé dans la réserve de l'armée active le mars 1907.

Rappelé à l'activité par décret de mobilisation du 1er août 1914 le 3 août a rejoint le 9 8 14 le 21è régiment d'infanterie coloniale comme sous-lieutenant affecté au 1er dépot des équipages de la flotte à Cherbourg Lieutenant à titre tre??? à compter du 10 octobre 1914 Remis à la disposition du ministère de la marine mle31592/8 au 8 février 1916 Dirigé sur Toulon le 12 juin 1916

Epoque à laquelle l'homme doit passer dans :
la réserve de l'armée active : 26 mars 1907
l'armée territoriale : 1 mars 1917
la réserve de l'armée territoriale 1 mars 1924
date de la libération du service militaire 26 mars 1931

2ème fiche :
Nom Beven Prénom Gaston Grade Lieutenant 10-10-1914 Né le 23-10-1885 à la Roche Bernard Fils de Joseph Beuven et de Joséphine Daniel Domiciliés à Vannes 4 rue St Salomon Entre au service actif en mars 1904 Arme avant l'aviation Capitaine au long cours - 21ème Colonial Recrutement de Vannes Classe 1905 Réserve 29-12-1915 Venu d'Avord 29-12-1915 Parti à Plessis-Belleville

CBS : Commandement des bases du Sud ?
21ème colonial = 21e RIC
Avord : camp d'aviation créé en 1912, première école d'aviation au monde en 1916.
Le Groupe des Divisions d'Entrainements (GDE) de Plessis-Belleville est créé en 1915. La première division  de Farman s'installe le 21 décembre 1915, d'autres divisions occuperont le terrain de formation de pilotes et autres personnels navigants. Dissout en janvier 1919.
Ecole d'hydravion de St Raphaël 1916
La mention pilote aviateur correspond au distinguo fait à l'égard du pilote d'aéronef. L'un pilote un avion, l'autre un ballon dirigeable.

Les deux fiches officielles du pilote aviateur Gaston Beven ne racontent en rien le destin du soldat mort pour la France. Il semblerait qu'il ait combattu jusqu'en 1916. Il décède à Camaret des suites de la guerre en 1921. Il n'est pas le seul soldat décédé au delà du 11 novembre 1918, date de l'armistice et fin de la première guerre mondiale. En presqu'île de Crozon le premier mort d'après guerre est Yves Marie le Monze de Lanvéoc et Telgruc du 5ème régiment de sapeur le 1er janvier 1919 à Paris, la victime la plus tardive pourrait être Hervé Férézou mort le 9 mars 1930 à Pouloudour en Argol. Ils furent 105 soldats à mourir après s'être affaiblis au combat. Maladies, blessures...

4 266 000 soldats Français blessés lors du conflit. Ce sont environ 500 000 d'entre-eux qui mourront après leur retour au foyer.



Destins de guerre

Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?

19e RI & 118e RI

2e RAC & 3e RAP

13ème RIC

87e RIT

Sous -marin Germinal

Sous marins Naïade Q015 et Q124

Dixmude

Tahure

11 novembre

La Fronde

Débarquement d'Athènes

3 frères morts pendant la grande guerre

Croiseur Ernest Renan

Cuirassé Suffren

Croiseur cuirassé Kléber et sous-marin allemand UC-61

Le Bouclier

El Ksiba Maroc

Le Pluton

Le Sfax

Cuirassé Bretagne

Cargo le Granville

Camp de Watenstedt

Résistant 18 ans fusillé

25/26 août 1944 bombardement de Roscanvel

3 septembre 1944 bombardement de Telgruc

Mémorial de l'aéronautique

Le 248 RI 208ème compagnie et 5ème Bataillon en 1940

La bataille de l'Ailette le 5 et 6 juin 1940

Résistance à Camaret

Réseau Vengeance

bataillon de FTP - Franc-tireur-partisan

Commandant L'Herminier

L'Emigrant sous protection allemande

Tante Yvonne

Marcel Clédic

Maquis de Spezet

Jean Ménez

Yves Lagatu

La Soizic

Bateaux de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF

La Suzanne-Renée - Réseaux d'évasions des pilotes Américains et Anglais de la WW2

La Croix de Pen-Hir

Rose Bruteller

Opération Rhubarb

Les bancs de brouillard

Les tombes du Commonwealth de : Camaret - Crozon - Lanvéoc - Roscanvel

Les forces américaines de la libération de Brest et Crozon

3rd Division Air Force

Task force (A et B)

Les forces allemandes lors de la libération de Brest et Crozon

Les légions étrangères allemandes présentes en Crozon

2. Tactical Air Force RAF

Gardien de batterie

Pilote aviateur Gaston Beven

Officier mécanicien Capitaine Jean Tassa

Guy Eder de la Fontenelle

°°°

FORTS FORTIFICATIONS BATTERIES DE COTE AVANT 1939

BUNKERS - MUR DE L'ATLANTIQUE 1940-1944

APRES 1945



A la une :

Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
E-book - livre numérique gratuit.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2021