Louis Prucser moine résistant juste économat de l'école Jeanne d'Arc

Dès l'entrée en guerre, en 1939, le frère mariste Louis Prucser d'origine hongroise mais résidant en Lorraine décide de quitter la France pour éviter d'être incorporé dans les troupes allemandes. Il rejoint une communauté religieuse en Hongrie et participe à l'expansion d'une école franco-hongroise à Budapest du nom de Champagnat (création en 1928) qui était le patronyme du fondateur des frères maristes. F Louis Prucser en devient le directeur et parvient à faire construire un internat.

En janvier 1943, Louis Prucser s'engage dans la France Libre au grade P1.

Le 19 mars 1944, l'ordre nazi règne en Hongrie avec la complicité du gouvernement hongrois. Le 15 octobre 1944, le mouvement fasciste des Croix-Fléchées prend le pouvoir et organise la chasse aux juifs autorisant le meurtre. Exactions, déportations, tout est avalisé par l'administration.

Sous l'impulsion de Louis Prucser, les huit frères maristes accueillent environ 70 juifs dans leur monastère à Pest-Pilis-Solt-Kiskun à Budapest. F Louis Prucser explique à sa communauté : "Si on vient arrêter les réfugiés, nous irons en prison avec eux."

Une dénonciation datant du 19 ou 22 décembre 1944 (selon les sources) fait déferler les autorités allemandes dans le monastère pour procéder à des arrestations. De nombreux réfugiés sont confiés à la Croix rouge suédoise car il semblerait que les soldats Allemands n'aient pas compris qu'il s'agissait de juifs.

Les moines sont arrêtés maltraités voire torturés à la prison de Fo-Utca à Buda. Ceux-ci sont transférés au ministère de l'Intérieur Hongrois pour de nouveaux interrogatoires et fort heureusement un incendie se déclare dans le bâtiment, les geôliers s'enfuient. Les huit frères maristes : Louis Prucser, François Angyal (dit Ferenc), Jean-Baptiste Bonetbeltz, Bernard Clerc, Ferdinand Fischer, Alexandre Hegedüs (dit frère Joseph), Albert Pfleger, Ladislas Pingiczer (dit Laszlo) sont saufs.

Louis Prucser devient l'économat de l'école Jeanne d'Arc en Crozon et grâce à ses qualités de gestionnaire, il met à flot les finances de l'établissement quand les frères maristes prennent en charge le développement de l'école.

Le moine résistant Louis Prucser s'éteint le 14 mai 1975 à Crozon.

Le 26 février 1981,Yad Vashem a décerné au Frère Louis Prucser (1898 Szekszárd en Hongrie - 1975) le titre de Juste des Nations.

La dernière comtesse de Crozon

Les épidémies

La pierre du mariage

La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille

Locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles

Jeanne de Navarre quitte la Bretagne par le port du Fret

Maître des barques

L'histoire des moulins

Le Mauritanien Rocamadour

La Janine monument historique

Dundee

Le Galant-Passeur

Péri ou disparu en mer

Une vie de sardinier

Crise sardinière le vrai le faux

Extermination des bélugas au canon

L'histoire des Mauritaniens

Le fantôme de Landévennec

La légende des Korrigans

La fin de la flûte Rhône

L'épave du Tante Yvonne

D'autres épaves

L'échouage du Pérou

L'échouage du Duguesclin

Inauguration du navire école Charles Daniélou

Horreur à bord du Breslaw

Le Bel Espoir

Voiliers anciens et vieilles coques

Voile pince de crabe

Vedette des douanes en sauvetage

Grésillon

Bateau à vapeur l'Averse

Louis Prucser moine résistant

La Fauvette

Traduction de toponymes

Tournages de films de cinéma

Séries Tv et courts métrages

Statut social des femmes par leurs pierres tombales

Macron à Crozon carton rouge 2018

Benoît Hamon incognito

Louis Jouvet

Marie-Jo Guével maître verrier

Gérard Guéguéniat artiste

Frère François le Bail géologue

Alphonse et Gabriel Chanteau peintres

Pierre Chanteau plasticien

Maxime Maufra peintre

Petit commerce

Plaque émaillée licence IV

Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance

La visite d'Erwin Rommel

Câble sous-marin

Les vacances de de Gaulle à Morgat

Les architectes qui comptent

Les Filles du Saint Esprit

Antennes-relais

Poteaux en béton

Poteaux en bois

Poteaux composites & fibres de verre

Repère de nivellement général

Les indemnisations pour l'Erika un mauvais souvenir à Crozon

Tempête Amélie

Enfouissement de lignes électriques

Les ancres qui chassent

Jean Moulin

Gabrielle Colonna-Romano

Livre terrier et cadastre napoléonien

Armoiries des communes



A la une :

Le rideau breton, une tradition presque perdue.
La voile ancienne pince de crabe... Une antiquité qui ressurgit.
Chantiers navals de Camaret.
La plage suspendue du Corréjou.
Embosser de la charcuterie et un bateau ce n'est pas la même chose.
Le sombre souvenir du Pluton.
Moteur CLM Peugeot Junkers.
Bientôt la fin de la frégate Primauguet.
L'indépendance de la Bretagne grâce à la 5e Panzerdivision allemande, les automistes bretons y ont cru !
16 canons de 47mm Mle 1885 en 4 batteries de côte.
Gardien de batterie de côte, un métier envié.
Nos cousines les Tipule.
La circulaire ministérielle du 31 juillet 1846 - Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières - Loi de déclassement des corps de garde 1846.
Pour ou contre les poubelles de plage. L'avènement des bacs à marée.
Armoiries des communes de la presqu'île de Crozon.
Une ancienne faneuse.
Le Gendarme est l'ami du jardinier.
La Ligie océanique le Cloporte des mers.
Du livre terrier au cadastre napoléonien.
Un petit papillon : la Brocatelle d'or.
ANNONCE GRATUITE : Recherche pièce détachée hache-lande - broyeuse d'ajonc.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Un vélo Jacques Anquetil qui raconte sa marque et ses soirées poker.
Une grande vedette à Camaret-sur-Mer Gabrielle Colonna-Romano.
Les yeux du plasticien Pierre Chanteau.
Initiation artistique de Jean Moulin à Camaret-sur-Mer.
Kabelbrunnen - puits à câbles téléphoniques de la guerre 39-45.
Radars allemands, détecteurs acoustiques - Funkmeßgerät, Ringtrichter-Richtungshörer.
Des mines allemandes dans les champs.
Papillon pourpre : Pyrale pourprée - Pyrausta purpuralis
Les plantes du littotal du haut de plage.
Des plastiques du passé bien présents dans la nature.
Des grains sous les fougères : les sores.
Baies sauvages comestibles ou toxiques...
Escargot Zebrina debrita - Bulime zébré - il aime le soleil !
Les pucerons verts une affaire de génération.
Captage de naissains sauvages d'huîtres.
Le four à pain traditionnel breton.
Alphonse et Gabriel Chanteau les peintres jumeaux oubliés.
Frère François le Bail la passion de la science et de Dieu.
Mme Taon vous découpe la viande !
Pompage électrique de l'eau de 1951.
Création de la commune de Lanvéoc et son premier maire déterminé.
Un insecte qui "stresse rouge" : le Crache-sang.
Danger pour le Cardinal rouge !
Poste de projecteur en rase campagne !
Stations de radio guidage allemandes.
Petit crabe vert - Etrille - Necora puber.
Terriers fossiles de vers marins de 400 millions d'années.
Aérodrome leurre de Tréyout.
Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?
Beurk ! Une ponte de calmars sur la plage.
L'avion fusée Messerschmitt 163 Komet à Lanvéoc-Poulmic.
La mission top secret du Spitfire de l'aspirant Christie.
Fixation d'une grosse chenille verte du Machaon.
Suivez en direct la "plongée" d'une Telline.
La dernière comtesse de Crozon riche et malheureuse.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit : 1ère nouvelle.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020