Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne

Isolateur en verre.

Sommet de poteau en bois de ligne téléphonique désaffectée ayant conservé son cône de protection en plastique et sa patte d'accrochage pour le fil téléphonique.

Distance moyenne entre deux poteaux : environ 35 mètres.
Etiquetage des poteaux téléphoniques en service :
• Etiquette bleue : numéro d’identification.
• Étiquette triangulaire de couleur jaune : le poteau est interdit d’ascension et ne peut accepter de nouveau câble sans être remplacé au préalable.
• Étiquette rectangulaire orange : le poteau est à replanter, redresser ou recaler.
• Étiquette rectangulaire noire : indique la constitution des câbles.
• Etiquette rouge : présence de tensions élevées sur les câbles cuivres existants.
• Etiquette verte : présence d’un réseau de câbles coaxiaux et ou de câbles optiques.

Jumelage de deux poteaux (appui moisé).

Consolidation par une jambe de force (appui couple).

Le poteau porte un collier bas et un tendeur de câble d'acier (supprimé), ceci correspond à une consolidation par haubanage.

Les premiers poteaux en bois en presqu'île de crozon sont destinés à la distribution d'électricité dans les zones militaires. Puis le réseau se développe dans le civil avec des fils attachés à des isolateurs en porcelaine ou en verre que les enfants adoraient casser grâce à leurs lances pierres. "Opération de sabotage" dénoncée lors de la présence allemande durant la seconde guerre mondiale. Bien des blagues de galopins ont failli se terminer par des arrestations mais les Allemands ont reculé après leurs menaces pour ne pas se mettre la population à dos durant les premières années de guerre. C'est aussi grâce à la guerre que le réseau électrique s'est développé plus rapidement que prévu. Les soldats germaniques n'appréciaient pas le manque de confort de la presqu'île considéré comme rustique.

Le développement du réseau téléphonique aérien s'est propagé de la même manière, d'abord à usage militaire et avant tout pour relier les batteries côtières vers des centres de commandement, puis de façon civile vers des bureaux de postes télégraphes et téléphones (PTT) puis vers les hôtels, villas, avant une démocratisation complète. Les premiers numéros se demandaient par l'intermédiaire d'une opératrice, on demandait le 2 à Morgat par exemple. L'opératrice branchait le câble sur son pupitre et la ligne était ouverte. Elle en profitait pour écouter la conversation si elle n'avait rien d'autre à faire.

Les poteaux de bois des lignes téléphoniques aériennes sont encore en vigueur bien que des versions métalliques existent. Une des essences les plus privilégiées est le pin sylvestre traité en autoclave classe 4. Néanmoins, auparavant, les traitements anti-pourriture étaient éminemment toxiques. Les bois étaient traités à la créosote ou aux sels de cuivre-chrome-arsenic (CCA). Ils étaient souvent rachetés à titre de bois de chauffage sans tenir compte de la dangerosité de la combustion de ce type de bois traités. Certains bois sont traités par effet thermique désormais.

Exemple de poteau de bois pour ligne téléphonique aérienne :
POTEAU : Longueurs de 6 m, 7 m et 8 m.
ESSENCE : Pin sylvestre – Pinus sylvatica
TRAITEMENT : Station certifiée CTBB+, autoclave classe 4 ou 4 SP (selon normes EN 335), procédé Bethell vide et pression 12 bars
PRODUIT DE TRAITEMENT : Tanalith E 3474 certifié CTBP+
GARANTIE DE TRAITEMENT : 10 ans

Regard de ligne téléphonique enterrée.

La dernière comtesse de Crozon

Les épidémies

La pierre du mariage

La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille

Locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles

Jeanne de Navarre quitte la Bretagne par le port du Fret

Maître des barques

L'histoire des moulins

Le Mauritanien Rocamadour

La Janine monument historique

Dundee

Le Galant-Passeur

Péri ou disparu en mer

Une vie de sardinier

Crise sardinière le vrai le faux

Extermination des bélugas au canon

L'histoire des Mauritaniens

Le fantôme de Landévennec

La légende des Korrigans

La fin de la flûte Rhône

L'épave du Tante Yvonne

D'autres épaves

Planches découvrantes

L'échouage du Pérou

L'échouage du Duguesclin

Inauguration du navire école Charles Daniélou

Horreur à bord du Breslaw

Seajacks Scylla

Le Bel Espoir

Voiliers anciens et vieilles coques

Voile pince de crabe

Vedette des douanes en sauvetage

Vedettes PM 509 PM 510

Grésillon

Bateau à vapeur l'Averse

Louis Prucser moine résistant

La Fauvette

Traduction de toponymes

Tournages de films de cinéma

Séries Tv et courts métrages

Gabrielle Colonna-Romano

Statut social des femmes par leurs pierres tombales

Macron à Crozon carton rouge 2018

Benoît Hamon incognito

Louis Jouvet

Marie-Jo Guével maître verrier

Gérard Guéguéniat artiste

Frère François le Bail géologue

Alphonse et Gabriel Chanteau peintres

Pierre Chanteau plasticien

Maxime Maufra peintre

Jim E Sévellec peintre céramiste

Petit commerce

Plaque émaillée licence IV

Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance

La visite d'Erwin Rommel

Câble sous-marin

Les vacances de de Gaulle à Morgat

Les architectes qui comptent

Les Filles du Saint Esprit

Monique Keraudren & Gérard Aymonin botanistes

Antennes-relais

Poteaux en béton

Poteaux en bois

Poteaux composites & fibres de verre

Repère de nivellement général

Les indemnisations pour l'Erika un mauvais souvenir à Crozon

Tempête Amélie

Enfouissement de lignes électriques

Les ancres qui chassent

Jean Moulin

Livre terrier et cadastre napoléonien

Armoiries des communes

Démocratie participative

RIP Référendum d'initiative partagée

Vendeur colporteur de presse VCP

Méthanier à membrane

Manoir disparu

Almanach du forestier

Baisse de la population à cause du sable marin

Resencement : baisse du nombre d'habitants

Mourir en vacances



A la une :

Les femmes et enfants réfugiés Républicains Espagnols à la caserne Sourdis. Une histoire d'humanité.
La fin des chasseurs de mines type tripartite CMT.
La difficile entente entre une antenne relais et son environnement.
Navire transporteur de structures offshores SEAJACKS SCYLLA.
L'essai du sous-marin Nautilus de Robert Fulton.
Des volets rouges, un tournage de film sur la montagne de Camaret...
Station radio allemande à Tal ar Groas Kervenguy.
Du temps où le Menez Gorre était un mont haut.
Station d'écoute aérienne de Messibioc en Lanvéoc.
Le temps est passé et pourtant, mourir en vacances. Fait divers tragique.
L'algue Laminaire transporteuse de galets.
Mourir de la guerre, après guerre : Gaston Beven Pilote Aviateur
Les ragondins sont-ils de Gauche.
Une ferme solaire en presqu'île de Crozon.
Rue : Georges Ancey, toute une époque révolue.
Comment se forme une flaque (dépression) d'eau de mer sur la plage ?
Brise-lames utilité et fonctionnement.
Resencement : ça baisse !!!
Une baisse de la population à cause du sable marin.
Comment meurent les oiseaux ?
Panneaux et affichages variés des polluants pour défendre l'environnement.
Le vol d'une légende : une Alouette dans le ciel de la presqu'île de Crozon.
Marcel Clédic, le dernier résistant Finistérien ayant participé à la libération de la presqu'île de Crozon s'est éteint.
L'almanach : le big data d'antan.
Jim E Sévellec peintre céramiste.
Evolution de l'urbanisme en Crozon : de la conserverie Péron à l'habitat social.
Les légions étrangères allemandes en Crozon
La tempête Bella provoque une tempête d'écume de mer.
Monique Keraudren & Gérard Aymonin botanistes.
La batterie de DCA française de Kerguiridic.
Planches de bois découvrantes à la plage de l'Aber Est.
Pen ar Vir en Lanvéoc une position de d'écoute et de projecteur de la DCA française avant 1940.
Référendum d'initiative partagée court-circuité !
Le manoir disparu de Keroumen.
Batterie antiaérienne de Trébéron Cr354.
Différence entre éboulement et écroulement.
Le souvenir du chantier Naval d'Auguste Laé en Roscanvel.
Antiquité du bord de mer : un poêle à charbon de 1930.
Batterie allemande Cr330 Pont-Scorff & batterie du Run.
Un fileyeur, qu'est-ce que c'est ?
Un grand méthanier à membrane dans le vestibule du Goulet.
Les bouts des avions remorqueurs de cibles, une bonne affaire à l'époque.
Les essais de la frégate furtive Alsace.
L'histoire des ruines de Trévarguen en Roscanvel.
Les détails de la mission N°601 du bombardement du 3 septembre 1944 de la presqu'île de Crozon.
Les bombardements des 25/26 août 1944 à Roscanvel. Intervention de la 2TAF. Intervention de 3rd Bomb Division.
Les forces allemandes, les forces américaines, les Tasks Forces A et B de la libération de Brest et de Crozon.
Origine du nom de la rue de Peisey-Nancroix en Roscanvel.
Des records de vents bretons.
Les grands gravelots sont heureux du confiment des humains.
Vendeur colporteur de presse
La zone aérienne de la presqu'île : une réglementation spécifique.
Le répartiteur téléphonique militaire.
Le jonc piquant un bienfait pour la biodiversité.
Quand le frelon asiatique est-il dangereux ?
Les aménagements de la place de l'église de Morgat.
La démocratie participative, séquence souvenir !
La silhouette de l'aviso EV Jacoubet.
Des vedettes du Parc Naturel Marin d'Iroise PNMI.
Le rideau breton, une tradition presque perdue.
La voile ancienne pince de crabe... Une antiquité qui ressurgit.
Chantiers navals de Camaret.
La plage suspendue du Corréjou.
Embosser de la charcuterie et un bateau ce n'est pas la même chose.
Le sombre souvenir du Pluton.
ANNONCE GRATUITE : Recherche pièce détachée hache-lande - broyeuse d'ajonc.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020