Gabrielle Colonna-Romano (née Gabrielle Dreyfus - 1888-1981)

Gabrielle Colonna-Romano (née Gabrielle Dreyfus - 1888-1981) est bouleversée lors d'une représentation théâtrale dans laquelle Sarah Bernhardt interprète Phèdre, elle a dix ans. A l'encontre des souhaits de sa famille, la vocation d'actrice ne cessera jamais de l'enthousiasmer et parvient ainsi en 1905 à être engagée pour une tournée au Brésil. A son retour à Paris la même année, elle est engagée pour jouer "Vers l’amour" de Léon Gandillot sous la direction d'André Antoine, ceci au théâtre Antoine puis en 1906 au théâtre de l'Odéon dirigé par le même metteur en scène. La pièce suivante est "L’Armée dans la ville" de Jules Romains. L'actrice entre au conservatoire en 1908 dans la classe de Silvain et obtint deux seconds prix, l'année suivante ce fut le premier prix pour son interprétation de Phèdre - le rôle tant rêvé. Elle entre ensuite à la comédie française en 1912, en devient sociétaire en 1926 et en fut retraitée en 1936. Tous les rôles tragiques furent à sa portée grâce à une belle voix qui fut sa marque au delà de son talent inné. Les rôles dans les comédies de Molière furent aussi dans son répertoire. Cependant elle mit aussi en avant les œuvres méconnues de Gabriele d'Annunzio (entre autres), un ami qui lui avait conseillé de changer son nom de naissance. Après la comédie française, l'actrice à succès entame une nouvelle carrière au théâtre Marigny, Chaillot et enchaîne des tournées jusqu'à ce que la seconde guerre mondiale interrompe sa carrière refusant de jouer pour l'occupant.

Gabrielle Colonna-Romano avait déjà été infirmière lors de la première guerre mondiale. Elle s'était engagée pour le front populaire... Cette fois dès le début du nouveau conflit mondial, elle se réfugie dans sa maison de Rueil-Malmaison avec son second mari Pierre Alcover et accueille secrètement des résistants. Elle sera honorée de la médaille de la résistance dès 1945. La guerre et les années qui suivirent furent difficiles sans revenus d'artiste, elle loua sa villa jusqu'en 1961 pour vivre et revenir à Paris avec sa fille. Sa dernière volonté se résuma au voile de Phèdre recouvrant son cercueil avant son inhumation dans l’ancien cimetière de Rueil-Malmaison auprès de son époux.

Pour mémoire : elle partage sa vie avec Alfred Joseph Charles Félix Pierre Edwards (1856-1914), directeur du journal "Le Matin", richissime homme de presse, dès 1911.
Puis elle fait la rencontre du fils (Pierre Renoir acteur) du peintre Auguste Renoir. Ce dernier ne manque pas de faire d'elle plusieurs portraits dont certains sont au Musée d'Orsay. Ironie de l'histoire l'un des portraits réalisé par le fameux peintre impressionniste reste dans son atelier jusqu'à sa mort. Lors d'une vente de succession, le tableau est vendu à Raphaël Gérard le 25 mars 1939 pour la somme de 105000 fr. L'acheteur revend le tableau l'année suivante à l'ambassade d'Allemagne pour 500000Fr le 4 septembre 1940 pour finir sous les yeux de Joachim von Ribbentrop, criminel de guerre nazi notoire, exécuté après le procès de Nuremberg. Le tableau revient en France en 1947... Elle fit "rêver" un nazi pendant qu'elle cachait des amis de la résistance chez elle...
Elle épouse 8 juillet 1916, Valentin Pierre Louis MacLeod (1864-1921) qui est acteur (comédie française) sous le nom de Georges Grand qui avait bénéficié lui aussi de la bienveillance d'André Antoine.
Veuve, elle se remarie le 14 juin 1939 avec Pedro Antonio Alcover (comédie française) - acteur reconnu du cinéma muet (1893-1957).

Dès 1906, elle vient en couple avec son premier mari à Camaret-sur-Mer et séjourne dans la villa "Armor Braz" d'André Antoine. Elle fréquente alors le poète Saint Pol Roux qui est le voisin du Manoir du Boultous. Elle lit les poèmes symbolistes du poète à Paris et contribue à faire connaître ce nouveau style poétique peu accessible. Quand André Antoine met en vente sa villa "Armor Braz" en 1935, Gabrielle Colonna-Romano en devient la propriétaire.

La dernière comtesse de Crozon

Les épidémies

La pierre du mariage

La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille

Locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles

Jeanne de Navarre quitte la Bretagne par le port du Fret

Maître des barques

L'histoire des moulins

Le Mauritanien Rocamadour

La Janine monument historique

Dundee

Le Galant-Passeur

Péri ou disparu en mer

Une vie de sardinier

Crise sardinière le vrai le faux

Extermination des bélugas au canon

L'histoire des Mauritaniens

Le fantôme de Landévennec

La légende des Korrigans

La fin de la flûte Rhône

L'épave du Tante Yvonne

D'autres épaves

L'échouage du Pérou

L'échouage du Duguesclin

Inauguration du navire école Charles Daniélou

Horreur à bord du Breslaw

Le Bel Espoir

Voiliers anciens et vieilles coques

Voile pince de crabe

Vedette des douanes en sauvetage

Vedettes PM 509 PM 510

Grésillon

Bateau à vapeur l'Averse

Louis Prucser moine résistant

La Fauvette

Traduction de toponymes

Tournages de films de cinéma

Séries Tv et courts métrages

Statut social des femmes par leurs pierres tombales

Macron à Crozon carton rouge 2018

Benoît Hamon incognito

Louis Jouvet

Marie-Jo Guével maître verrier

Gérard Guéguéniat artiste

Frère François le Bail géologue

Alphonse et Gabriel Chanteau peintres

Pierre Chanteau plasticien

Maxime Maufra peintre

Petit commerce

Plaque émaillée licence IV

Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance

La visite d'Erwin Rommel

Câble sous-marin

Les vacances de de Gaulle à Morgat

Les architectes qui comptent

Les Filles du Saint Esprit

Antennes-relais

Poteaux en béton

Poteaux en bois

Poteaux composites & fibres de verre

Repère de nivellement général

Les indemnisations pour l'Erika un mauvais souvenir à Crozon

Tempête Amélie

Enfouissement de lignes électriques

Les ancres qui chassent

Jean Moulin

Gabrielle Colonna-Romano

Livre terrier et cadastre napoléonien

Armoiries des communes

Démocratie participative

Vendeur colporteur de presse VCP

Méthanier à membrane



A la une :

Un grand méthanier à membrane dans le vestibule du Goulet.
Les bouts des avions remorqueurs de cibles, une bonne affaire à l'époque.
Les essais de la frégate furtive Alsace.
L'histoire des ruines de Trévarguen en Roscanvel.
Les détails de la mission N°601 du bombardement du 3 septembre 1944 de la presqu'île de Crozon.
Les bombardements des 25/26 août 1944 à Roscanvel. Intervention de la 2TAF. Intervention de 3rd Bomb Division.
Les forces allemandes, les forces américaines, les Tasks Forces A et B de la libération de Brest et de Crozon.
Origine du nom de la rue de Peisey-Nancroix en Roscanvel.
Des records de vents bretons.
Les grands gravelots sont heureux du confiment des humains.
Vendeur colporteur de presse
La zone aérienne de la presqu'île : une réglementation spécifique.
Le répartiteur téléphonique militaire.
Le jonc piquant un bienfait pour la biodiversité.
Quand le frelon asiatique est-il dangereux ?
Les aménagements de la place de l'église de Morgat.
La démocratie participative, séquence souvenir !
La silhouette de l'aviso EV Jacoubet.
Des vedettes du Parc Naturel Marin d'Iroise PNMI.
Le rideau breton, une tradition presque perdue.
La voile ancienne pince de crabe... Une antiquité qui ressurgit.
Chantiers navals de Camaret.
La plage suspendue du Corréjou.
Embosser de la charcuterie et un bateau ce n'est pas la même chose.
Le sombre souvenir du Pluton.
Moteur CLM Peugeot Junkers.
Bientôt la fin de la frégate Primauguet.
L'indépendance de la Bretagne grâce à la 5e Panzerdivision allemande, les automistes bretons y ont cru !
16 canons de 47mm Mle 1885 en 4 batteries de côte.
Gardien de batterie de côte, un métier envié.
Nos cousines les Tipule.
La circulaire ministérielle du 31 juillet 1846 - Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières - Loi de déclassement des corps de garde 1846.
Pour ou contre les poubelles de plage. L'avènement des bacs à marée.
Armoiries des communes de la presqu'île de Crozon.
Une ancienne faneuse.
Le Gendarme est l'ami du jardinier.
La Ligie océanique le Cloporte des mers.
Du livre terrier au cadastre napoléonien.
Un petit papillon : la Brocatelle d'or.
ANNONCE GRATUITE : Recherche pièce détachée hache-lande - broyeuse d'ajonc.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Un vélo Jacques Anquetil qui raconte sa marque et ses soirées poker.
Une grande vedette à Camaret-sur-Mer Gabrielle Colonna-Romano.
Les yeux du plasticien Pierre Chanteau.
Initiation artistique de Jean Moulin à Camaret-sur-Mer.
Kabelbrunnen - puits à câbles téléphoniques de la guerre 39-45.
Radars allemands, détecteurs acoustiques - Funkmeßgerät, Ringtrichter-Richtungshörer.
Des mines allemandes dans les champs.
Papillon pourpre : Pyrale pourprée - Pyrausta purpuralis
Les plantes du littotal du haut de plage.
Des plastiques du passé bien présents dans la nature.
Des grains sous les fougères : les sores.
Baies sauvages comestibles ou toxiques...
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit : 1ère nouvelle.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020