La légende des Korrigans du Château de Dinan

Les Korrigans vivent après l'arche, dans le château de Dinan.

Les Korrigans sont des nains gentils ou malfaisants selon l'humeur de ceux-ci, selon que l'homme leur montre du respect ou se moque d'eux, de leur allure décharnées et de leurs grandes oreilles pointues.

D'apparence chétive, ils vivent en Bretagne exclusivement, comme ils sont présents à Kastell Dinn, le château de Dinan.

En Presqu'île de Crozon, ils sont très respectés par la population pour le courage et l'ingéniosité de chacun d'entre-eux. L'anéantissement des Géants naufrageurs est mémorable pour l'éternité.

Des Géants, d'une cruauté inouïe, habitaient sur les rochers de Dinn et faisaient des feux les soirs de brume ou de tempête sombre pour que les marins en perdition ramenassent leur embarcation à l'abri. Echoués, les bateaux étaient pillés et les marins dévorés. Un groupe de Korrigans fort habiles eut l'idée de déposer sur les feux trompeurs du goémon humide qui enfuma immédiatement l'îlot. Dans un état de panique surprenant pour des Géants puissants, ceux-ci cherchèrent refuge dans les grottes du château. Immédiatement, les Korrigans, du haut des falaises, roulèrent des rochers cent fois plus gros qu'eux pour obturer l'entrée des grottes en contre-bas. Les Géants prisonniers n'ont plus jamais menacé les pêcheurs ou les navigateurs.

Aujourd'hui, les Korrigans se montrent pour qui sait les voir... Une seule chose les insupporte que des impétueux les assimilent à des lutins. Les lutins farceurs habitent d'autres contrées et ne vivent pas au bout du Monde, c'est ainsi depuis la nuit des temps !

Vous vous demandez certainement comment approcher les Korrigans ? Il se dit qu'il faut savoir les faire rire pour les voir apparaître devant soi avec leurs petits yeux brillants les nuits de pleine lune. Attention, ils sont très susceptibles et fiers, choisissez plutôt de vous moquer de vous, ils adorent cela... Les Korrigans nous trouvent prétentieux et pas toujours fréquentables.

Les incrédules parlent des Korrigans comme d'une légende mais il se dit aussi que ces gens-là sont tout le temps tristes, ce qui expliquerait que les Korrigans ne veuillent pas les rencontrer.

Il fut un temps où un garde champêtre farceur indiquait à tous les touristes qui voulaient visiter le château de Dinan, qu'avant de visiter celui-ci, il fallait demander la clé en mairie de Crozon. Certains touristes, crédules et dociles, à la fois faisaient la demande de la fameuse clé. Les employés de mairie riaient autant qu'ils le pouvaient. Le château de Dinan n'étant qu'un rocher sans construction il n'a nul besoin de clé ! L'histoire fut connue des Crozonnais et le garde champêtre devint une vedette locale...



A la une :

Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021