L'histoire du comté de Crozon

L'évêque de Quimper de 1022 à 1064, Orscand, épousa Onven/Onwen/Orven, fille de Rivelen/Rivalen de Crauzon/de Crozon premier seigneur connu en Crozon, vers 1030. L'évêque était le frère du comte de Cornouaille, Alain Cainard/Canhiard/Canhiart. Après la mort du comte évêque, son fils le plus jeune hérita du titre de comte de Crozon. Les trois enfants de l'évêque furent Benoist ou Bénédict (succéda à son père), Guigon (doyen de la cathédrale de Quimper) et Conan. Conan de Cornouaille (plusieurs personnages portèrent ce patronyme mais à des dates ultérieures) aurait été le second comte de Crozon et dessina une lignée.

Le duc Alain III de Bretagne, suzerain de la région, était souvent en friction avec le comte de Cornouaille un peu trop puissant à son goût d'autant que le comte maria la comtesse Judith de Nantes qui fit de lui le possédant de Nantes et de toutes ses vassalités. Le comte de Cornouaille était aussi confronté à ses vassaux du Léon et à la vicomté du Faou qui entrèrent en guerre contre lui après 1031. Guyomarch Ier vicomte de Léon (aurait possédé des domaines dans le Kemenet-Héboé dans l'Évêché de Cornouaille) et Morvan vicomte du Faou (attaché au Léon par mariage) cherchèrent sans-doute un rayonnement plus grand pour ne plus être les vassaux du comte de Cornouaille. Alain Cainard remit de l'ordre. Il mourut en 1058. Son frère Evêque, comte de Crozon, décéda en 1064. Le fils aîné d'Alain Cainard, Hoël II de Cornouaille prit le titre de comte de Cornouaille et devint plus tard aussi duc de Bretagne. Néanmoins après la mort de son épouse Havoise de Bretagne (1072), dont le mariage lui permit d'être duc, l'aristocratie bretonne se déchira, il peina à rétablir l'ordre, voire il n'y parvint pas réellement. Il mourut en 1084. Son fils aîné Alain IV de Bretagne (1060-1109) prit la suite et sembla avoir eu une prégnance favorable sur les comtes du Léon qui, peut-être, eurent des facilités pour entrer en possession des terres de Crozon, par achat, mariage ou autre agrément.

Les terres de la presqu'île de Crozon en Bretagne appartinrent ainsi au Comté du Léon (Finistère Nord approximativement) jusqu'en 1176. La lutte contre l'autorité d'Henri II «Plantagenêt» qui règna sur la Normandie, le comté d'Anjou et l'Angleterre et qui de par son mariage avec Aliénor d'Aquitaine, règna sur l'Aquitaine dont la Bretagne faisait partie intégrante, s'achèva par le désaveu de Guyomarch IV de Léon. Le duc Geoffroi II de Bretagne entra en possession du comté du Léon. Guyomarch IV, assassin de son oncle, fut invité à partir en guerre sainte mais mourut prématurément en 1179. Le comté fut divisé en deux. Une vicomté pour le fils aîné Guyomarch V et une seigneurie pour le fils cadet qui ne put prétendre au même rang que son frère aîné. Hervé Ier seigneur du Léon fut possesseur de Landerneau et de Daoudour (de Landivisiau jusqu'à Penzé), de Coat-Méal, Daoulas, Crozon, Porzay Quéménet-Even. Les quatre dernières seigneuries étaient en Cornouaille (Finistère Sud approximativement) mais sous autorité de la noblesse Léonarde. La presqu'île de Crozon était donc une seigneurie cadette du Léon jusqu'à la mort sans héritier d'Henri VIII de Léon en 1363 à 22 ans. Jeanne de Léon (sa sœur) hérita de la seigneurie et épousa Jean Ier de Rohan. La famille Cornouaillaise s'installa néanmoins au château de la Roche-Maurice (Landerneau en Léon), fief de la seigneurie cadette du Léon.

René Ier de Rohan, 1516 -1552, 18e vicomte de Rohan, vicomte de Léon, marquis de Blain, comte de Porhoët : le titre de seigneur du Léon se mua progressivement en vicomte de Léon de par le rang de noblesse de la famille de Rohan – Vicomté. Mais comme si cela ne suffisait pas, René Ier, militaire d'armée de mercenaires (Condottiere), s'octroya le titre de prince du Léon vers 1530 sans que le Léon ne fut jamais une principauté. Le titre persiste encore, titre dit de courtoisie. La famille de Rohan atteignit le titre de Duc avec le temps... Titre en cours ainsi que celui de Prince du Léon...

Quoiqu'il en soit, Henri II de Rohan (1579 - 1638) était protestant et tenta des rapprochements avec la royauté anglaise pour imposer le protestantisme en France. Complots et combats, tous perdus, le premier duc de Rohan chef de file des huguenots Bretons, prince du Léon (entre autres), pair de France par Henri IV son protecteur, ne conclut rien. L'assassinat du roi en 1610, mit Rohan en difficulté, il fut sans appui bien "qu'ami" de Louis XIII mais apprécié de la reine d'Angleterre Elisabeth 1ère. Ballotté entre le service du roi et sa foi protestante, il fut mis à l'exil à plusieurs reprises. Richelieu s'y reprit à plusieurs fois pour obtenir une disgrâce permanente, ce qu'il n'obtint pas. Malgré les aléas de son ambition contrariée, Henri II de Rohan entama les travaux du château des Salles de Rohan en forêt de Quénécan en 1623. Afin d'en assumer le financement, il vendit les terres de la seigneurie de Crozon et celles du Porzay à la famille de Rosmadec pour 56000 livres.

En 1623, le représentant aîné de la famille Rosmadec était Sébastien II de Rosmadec qui vécut son enfance à la cour de France sous le nom de Marquis de Molac. Il présida les Etats de Bretagne à Nantes en 1621. Il se fit remarquer au roi par ses faits d'armes, son esprit stratège et devint la meilleure lame de France. Il était mondain, aimait le luxe et était aussi le plus beau parti de Bretagne. Il se maria en 1616 avec Renée de Kerhoënt qui disposait d'un château en ruines, celui de Kergournadec'h en Léon. Il était alors un jeune gouverneur de Quimper. En 1647, (toutes les sources ne s'accordent pas sur cette date), il décida de faire reconstruire le château de son épouse dans un chantier mi-féodal-mi-plaisance pharaonique. Pour parvenir à cela, celui qui accessoirement portait le titre de comte de Crozon vendit tous ses biens de la presqu'île y compris le château en ruines de sa famille à Jan (Jean) le Han conseiller au parlement de Rennes qui était l'époux de Claude de Goulaine, baronne de Poulmic. La presqu'île de Crozon avait un seul propriétaire durant deux ans car Jean le Han mourut en 1649. La veuve quitta le château du Poulmic pour vivre à Rennes et y mourir en 1660. Le fils aîné, Eustache du Han de Poulmic reprit le château/manoir et sa sœur aînée devint la propriétaire des terres de Crozon, de Rosmadec et du Porzay. Louis Hercule du Han fils d'Eustache, officier du régiment de Châteaurenault, vendit, en 1696, le manoir à son cousin germain François Louis-Rousselet de Châteaurenault futur Maréchal, mort en 1716, époux de l'héritière des terres de Crozon et du Porzay Marie Anne de la Porte (née du Han, épouse René de la Porte), fille d'Anne Marie du Han. La presqu'île de Crozon avait de nouveau un propriétaire unique. Les rares présences du maréchal à Poulmic consistèrent à faire naviguer sa flotte avec des signaux flottants dans la rade de Brest. Le fils aîné mourut en 1706 au combat. Son cadet, Emmanuel Rousselet, marquis de Châteaurenault (Château-Renault), capitaine de vaisseau, lieutenant général de la Haute-Bretagne à la mort de son père, épousa en 1724, en seconde noce Anne-Julie de Montmorency. Il meurt en 1739. Sa descendance, Marie-Sophie de Rousselet de Châteaurenault, dame d'Artois (1746), comtesse de Crozon (1747), marquise de Rosmadec, baronne de Poulmic, épousera le futur dernier Comte de Crozon Jean-Baptiste Charles Henri Hector Théodat d'Estaing qui sera guillotiné en 1794.

En attendant la funeste échéance, le manoir de Poulmic et surtout les terres du comté de Crozon, en l'absence permanente des possédants, furent confiées à un fermier général secondé par des régisseurs qui prospérèrent hardiment. Le couple d'aristocrate signa une séparation de bien en 1756 non résolue ce qui évita la cession des terres et du manoir au profit des biens nationaux et ce qui permit le partage des biens entre les descendants de la famille du Han qui en bénéficiera jusqu'en 1829. Emmanuel Marie Jean Evangeliste Le Gentil de Quélern – Emmanuel Le Gentil de Kélern (1775-1843) du manoir de Quélern en Roscanvel – en fit l'acquisition aux enchères le 1er octobre de la même année et devint propriétaire de la presqu'île jusqu'à sa mort. Sans descendance, le domaine fut fractionné selon les acquisitions de fermiers et investisseurs fortunés. Le manoir de Poulmic en ruines transformé en ferme et les terres du voisinage furent rachetés par l'armée pour construire la base de Lanvéoc Poulmic.

Quelques familles nobles vassales en Crozon :
Hirgars, Le Jar du Clesmeur, Moellien-Gouandour, Pentrez, Poulpatré, Quélern, Quillivenguy...

La dernière comtesse de Crozon

L'histoire du comté de Crozon

Les épidémies

La pierre du mariage

La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille

Locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles

Jeanne de Navarre quitte la Bretagne par le port du Fret

Maître des barques

L'histoire des moulins

Le Mauritanien Rocamadour

La Janine monument historique

Dundee

Le Galant-Passeur

Péri ou disparu en mer

Une vie de sardinier

Crise sardinière le vrai le faux

Extermination des bélugas au canon

L'histoire des Mauritaniens

Le fantôme de Landévennec

La légende des Korrigans

La fin de la flûte Rhône

L'épave du Tante Yvonne

D'autres épaves

Planches découvrantes

L'échouage du Pérou

L'échouage du Duguesclin

Inauguration du navire école Charles Daniélou

Horreur à bord du Breslaw

Seajacks Scylla

Le Bel Espoir

Voiliers anciens et vieilles coques

Voile pince de crabe

Vedette des douanes en sauvetage

Vedettes PM 509 PM 510

Grésillon

Bateau à vapeur l'Averse

Louis Prucser moine résistant

La Fauvette

Traduction de toponymes

Tournages de films de cinéma

Séries Tv et courts métrages

Gabrielle Colonna-Romano

Marguerite de Savoie

La loi du milliard pour les émigrés

Statut social des femmes par leurs pierres tombales

Macron à Crozon carton rouge 2018

Benoît Hamon incognito

Louis Jouvet

Marie-Jo Guével maître verrier

Gérard Guéguéniat artiste

Frère François le Bail géologue

Alphonse et Gabriel Chanteau peintres

Pierre Chanteau plasticien

Maxime Maufra peintre

Jim E Sévellec peintre céramiste

Petit commerce

Plaque émaillée licence IV

Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance

La visite d'Erwin Rommel

Câble sous-marin

Les vacances de de Gaulle à Morgat

Les architectes qui comptent

Les Filles du Saint Esprit

Monique Keraudren & Gérard Aymonin botanistes

Antennes-relais

Poteaux en béton

Poteaux en bois

Poteaux composites & fibres de verre

Déploiement de la fibre optique

Repère de nivellement général

Les indemnisations pour l'Erika un mauvais souvenir à Crozon

Tempête Amélie

Enfouissement de lignes électriques

Les ancres qui chassent

Jean Moulin

Livre terrier et cadastre napoléonien

Armoiries des communes

Démocratie participative

RIP Référendum d'initiative partagée

Vendeur colporteur de presse VCP

Méthanier à membrane

Manoir disparu

Almanach du forestier

Baisse de la population à cause du sable marin

Resencement : baisse du nombre d'habitants

Mourir en vacances

Curés de campagne

Précarité et délinquance



A la une :

La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Déploiement de la fibre optique en presqu'île de Crozon.
L'Otiorhynque : le malheur du jardinier.
La reine Margherita à Morgat, celle qui porte le nom de la fameuse pizza !
Les femmes et enfants réfugiés Républicains Espagnols à la caserne Sourdis. Une histoire d'humanité.
La fin des chasseurs de mines type tripartite CMT.
La difficile entente entre une antenne relais et son environnement.
Navire transporteur de structures offshores SEAJACKS SCYLLA.
L'essai du sous-marin Nautilus de Robert Fulton.
Des volets rouges, un tournage de film sur la montagne de Camaret...
Station radio allemande à Tal ar Groas Kervenguy.
Du temps où le Menez Gorre était un mont haut.
Station d'écoute aérienne de Messibioc en Lanvéoc.
Le temps est passé et pourtant, mourir en vacances. Fait divers tragique.
L'algue Laminaire transporteuse de galets.
Mourir de la guerre, après guerre : Gaston Beven Pilote Aviateur
Les ragondins sont-ils de Gauche.
Une ferme solaire en presqu'île de Crozon.
Rue : Georges Ancey, toute une époque révolue.
Comment se forme une flaque (dépression) d'eau de mer sur la plage ?
Brise-lames utilité et fonctionnement.
Resencement : ça baisse !!!
Une baisse de la population à cause du sable marin.
Comment meurent les oiseaux ?
Panneaux et affichages variés des polluants pour défendre l'environnement.
Le vol d'une légende : une Alouette dans le ciel de la presqu'île de Crozon.
Marcel Clédic, le dernier résistant Finistérien ayant participé à la libération de la presqu'île de Crozon s'est éteint.
L'almanach : le big data d'antan.
Jim E Sévellec peintre céramiste.
Evolution de l'urbanisme en Crozon : de la conserverie Péron à l'habitat social.
Les légions étrangères allemandes en Crozon
La tempête Bella provoque une tempête d'écume de mer.
Monique Keraudren & Gérard Aymonin botanistes.
La batterie de DCA française de Kerguiridic.
Planches de bois découvrantes à la plage de l'Aber Est.
Pen ar Vir en Lanvéoc une position de d'écoute et de projecteur de la DCA française avant 1940.
Référendum d'initiative partagée court-circuité !
Le manoir disparu de Keroumen.
Batterie antiaérienne de Trébéron Cr354.
Différence entre éboulement et écroulement.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020