L'avion fusée Messerschmitt 163 Komet à Lanvéoc-Poulmic

Entre le mois de juillet 1944 et le 17 septembre date de la libération de Lanvéoc, de nouveaux avions allemands sont affectés à la base de Lanvéoc-Poulmic. Certains récits de l'époque parlent d'avions à réaction, en réalité l'avion à réaction de l'aviation allemande (Me 262) ne sera en service qu'en novembre et en novembre, la presqu'île de Crozon ne compte que des soldats Allemands prisonniers qui déminent les plages. La présence de l'avion fusée Me 163B est quant à elle avérée. Un exemplaire fut conservé en mauvais état dans "le cimetière" de la base, il aurait abattu trois forteresses volantes B17 américaines vers St Brieuc.

Il existe aussi des photographies de l'époque montrant un ciel de Lanvéoc traversé par des traînées de condensation (contrails) qui sont le fait d'avions sans hélices.

L'avion Messerschmitt 163 Komet de petite taille (longueur 5,7m) fut décliné en plusieurs versions cependant la version Me 163B fut la seule réellement opérationnelle mais à 20 exemplaires au mieux, en service, en même temps, sur les 364 construits toutes versions confondues. Le petit avion était posé sur une rampe, allumait son moteur "fusée" dont l'échappement était à 1800°C - moteur-fusée bi-carburant Walter HWK 509A-2 - très vite il atteignait les 300km/h puis larguait ses roues avant et grimpait en altitude à 80° jusqu'à se trouver au-dessus des avions alliés à combattre. Il piquait ensuite sur sa cible à 750km/h - vitesse maximale 950 km/h (Mach 0,78) - faisait usage des deux canons Mk-108 de 30 mm de ses ailes - 2 chargeurs de 60 obus - puis subitement son moteur s'éteignait ayant brûlé tout son comburant - mélange hydrazine/méthanol - version la plus évoluée. Le pilote devait rentrer à sa base rapidement car l'avion planait uniquement et devait se poser en urgence. Les atterissages sans roues avant s'effectuaient sur un patin métallique ventral sur une piste d'herbe parfaitement plane. Le moindre défaut de planéité faisait rebondir le planeur violemment et le crash survenait. Pour les "survivants" de ce périple infernal, le planeur était remorquer par un véhicule - Scheuchschlepper.

Les tourelles défensives des bombardiers américains avaient des rotations trop lentes pour envisager une interception et ceci à une vitesse de croisière de 300km/h. Les chasseurs d'accompagnement volaient à 500 ou 600km/h (vitesse de croisière hors accompagnement). Les Komets étaient inatteignables tant que leur moteur les propulsait, ensuite en situation de planeur, ils devenaient des cibles faciles car ils ne pouvaient varier de trajectoire, descendant dans le vent avant de se poser à de grandes vitesses encore. Les contre-attaques alliées à l'encontre de "l'oeuf motorisé" - surnom du Me 163 donné par les pilotes Américains - furent destructrices d'autant que les lieux de décollages étaient connus.

Le programme du Me163 s'arrêta en avril 1945 par manque de comburant en ce qui concerne les Allemands mais plusieurs nations s'intéressèrent aux procédés techniques néanmoins au vu de la dangerosité et à l'avènement du moteur à réaction plus fiable, l'engin fut abandonné.

Côté pilote Allemand, l'attaque d'un bombardier tenait en quelques petites secondes avec deux canons à cadence trop lente et un système de visée trop rudimentaire à de telles vitesses d'action. L'efficacité était plus du domaine du hasard favorable et les victoires au combat furent modestes. Par exemple l'escadrille I./400 JG principale composante active, comptabilisa 9 victoires pour 14 pertes.

Il fallut une formation spécifique pour des pilotes chevronnés afin de piloter de tels avions dangereux par eux-mêmes. L'unité constituée 400 JG - Jagdgeschwader 400 - escadrille de chasse 400 - fut essentiellement répartie en Allemagne. Pourtant durant quelques semaines, quelques exemplaires de Me 163B furent intégrés avec leurs pilotes sur des bases françaises. Ensuite un regroupement fut à nouveau effectué mais la fin de la guerre approchant, l'unité fut dissoute au printemps 1945.



Mur de l'Atlantique

Saint Efflez

Capitulation

Abris de Kersiguenou

Appontement pte des Espagnols

Batterie antiaérienne de Cornouaille

Batterie antiaérienne pte des Espagnols

Batterie antiaérienne de Botsand

Batterie antiaérienne de Kertanguy

Batterie du Menez Caon

Station radar du Menez Luz

Pourjoint

Cap de la Chèvre

Gouin

Petit Gouin

Aber

Bunker 669

Bunker 668

Bunker 638

Bunker 636a

Bunker 621

Bunker 501 et 502

Bunker tobrouk Vf25

Bunker wellblech - tôle métro Vf1b

Marquages bunkers

Bunker aux croisements

Portes et créneaux de bunker

Tranchées

Blockhauss Crozon

Goulien

Infirmerie Crozon

Kergalet

La Palue

Penaros

Kerloch

Kriegsfischkutter

Morgat

Pointe du Menhir

Porte de Crozon

Rulianec

Bunkers de Telgruc

Défense allemande de Telgruc

Les caissons du Fret

Canon 164.7mm

Canon de 95mm

Vestige de canon

Cantine allemande

Cartouche 12.7mm

Duc d'albe de Lanvéoc

Encuvement 2cm flak

Encuvement fl243a

Pointe Robert

Baril

Mkb Kerbonn

Moulins de Kerret

Munitions historiques

Piquets

Poutrelles

Stutzpunkt de Roscanvel

Tetraedre

Les citernes

Le Fret quartier sanitaire allemand

Asperges de Rommel

Obstacles anti-débarquement en bois

Vedette fluviale - Flugbebriebsboot

Patrouilleur d'avant-poste - Vorpostenboot

Escadrille E6 ou 6e et hydravions Latécoère 521-522-523

Küstenfliegergruppe 406

Spitfire Mk Ia PR P9385

Avion fusée Messerschmitt 163 Komet



A la une :

L'avion fusée Messerschmitt 163 Komet à Lanvéoc-Poulmic.
La mission top secret du Spitfire de l'aspirant Christie.
Fixation d'une grosse chenille verte du Machaon.
Suivez en direct la "plongée" d'une Telline.
La dernière comtesse de Crozon riche et malheureuse.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
La cale brisée de Morgat.
La petite histoire du Ménez Luz.
La conserverie "La Telgrucienne".
Batterie du Menez Caon.
Détails sur les caponnières.
Des canons de place à Crozon.
Les tranchées de la presqu'île de Crozon.
La Cétoine dorée l'insecte vert sympathique.
Le fort de Crozon qui ne résiste pas aux explosions.
Une guêpe presque fréquentable, la guêpe Poliste.
La galle de l'érable une affaire d'acarien.
Le 19e RI et le 118e RI au fort de Crozon. Le 3e RAP et le 2e RAC sur la côte. Le 87e RIT en soutien.
La ligne de défense intérieure des forts de la presqu'île de Crozon.
L'escargot de Quimper un specimen mystérieux !
La Pertuisane sur le Song Day.
Les ancres chassent.
L'étang de Prat ar Pont de Camaret.
Inscriptions latines sur la tombe du recteur.
Les obstacles en bois - hemmbalken et pieux.
Plaque émaillée de la licence IV.
La mode défensive : le mur avec des tessons de bouteille.
La dune blanche, grise, noire...
La fin de la flûte Rhône.
L'escadrille E6 de Lanvéoc Poulmic d'hydravions Latécoère 521 522 523
Les Vorpostenboote et la Vedette fluviale - Flugbebriebsboot - souvenirs de guerre.
Les épaves proche des côtes de la presqu'île de Crozon.
Une vedette des douanes devenue bateau de sauvetage.
Un Kriegsfischkutter à Camaret.
Le Cap de la Chèvre.
La Pointe de Pen-Hir en photos.
La batterie de la pointe de Pen-Hir.
L'érosion sableuse.
La borne des 1000 km du Gr34 à Pen-Hir.
Les ardoises gravées... Sculptures littéraires !
Le phénomène d'accrétion.
La pierre du mariage.
L'histoire des calibres des canons présents en presqu'île de Crozon.
Les microplastiques par millions sur nos plages.
Les fortifications de la Pointe des Espagnols.
Des croisements sous surveillance allemande.
Le cinéma le Rex de l'organisation Todt.
Le canon de 100mm TR en batterie de côte.
Le canon de récup de 75mm Mle 1908 à Fort Robert.
Le canon de 65mm TR 1888-91 au ravin du Stiff.
Souvenir des gués.
L'histoire des repères de nivellement général.
Marie-Jo Guével maître-verrier.
Gérard Guéguéniat artiste peintre sculpteur...
Le bunker 636a pas si fréquent que cela...
Préparation de l'arrivée du canon de 32cm Mle 1870-84 à la Pointe des Espagnols.
Le bunker 668 version simplifiée présent en 3 exemplaires en Roscanvel.
L'effet du climat sur le sol.
L'abri wellblech Vf1b - tôle métro
Le bunker - tobrouk Vf25 est en presqu'île de Crozon !
Le souvenir du château-fort de Castel bihan Poulmic.
La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille.
Motte de Rozan - motte castrale féodale.
Un Pluvier doré juvénile en visite à la Palue.
11 novembre à Landévennec.
Ancienne batterie côtière de l'île de l'Aber.
Défense allemande de Telgruc-sur-Mer.
Des mouillages à cause d'Amélie !
Enfouissement des lignes électriques à cause des tempêtes.
Le débit de boissons du Fret.
Les indemnisations pour l'Erika un mauvais souvenir à Crozon.
La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles.
Le temps des locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles.
La tour pas si Intrépide que cela.
Yves Lagatu mitrailleur des F.A.F.L.
L'espar, le piquet balise dans la mer.
Le temps des grésillons...
Villas et maisons du Fret.
La Duchesse de Bretagne transite par le port du Fret avant de devenir reine.
Histoire de la liaison maritime Le Fret - Brest.
Batterie anti-aérienne de la presqu'île avant 1939.
L'historique des sémaphores du Cap de la Chèvre.
La flotte Tardieu offre son pin de l'Orégon à Rostellec.
Pêche.



Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020