Pointe de Kerdra sous l'occupation allemande

Premier plan un abri. Second plan à droite le point de tir.

L'intérieur de l'abri.

L'intérieur du point de tir.

L'angle de tir avec la pointe de Lostmarc'h, en fond.

Une des niches à munitions.

L'abri à gauche, le point de tir à droite.

Sur la Pointe de Kerdra, trois détails du mur de l'atlantique. Versant Nord un abri dont les murs sont en moellons hourdis au mortier comme le serait une chaumière bretonne. Un poste de tir pour mitrailleuse, vraisemblablement, couvrant le Sud de la plage de Lostmarc'h. Un troisième point de taille très réduite pouvant accueillir tout au plus deux soldats debout dans un but d'observation pour sans doute aider aux tirs des canons de la plage de la Palue côté Nord.

Le dispositif de défense de la pointe de Kerdra est exemplaire car il image la stratégie allemande pour défendre une côte contre tout débarquement. Les plages étaient truffées d'obstacles divers dont certains étaient explosifs. Les plages étaient défendues aux extrémités avec des angles de tir couvrant d'abord la plage dans sa longueur. Les points rouges bas appartiennent au Cr9 de la Palue Nord. Le point rouge haut, gauche est un point d'observation d'aide au tir du Cr9. Les deux autres et derniers points sont l'abri et le point de tir couvrant la plage de Lostmarc'h. La pointe de Kerdra est abondamment équipée d'ouvrages mineurs qui ressemblent plus à un bricolage d'amateurs ce qui n'était pas dans les habitudes allemandes.

Casemates Cr9 du Nord de la plage de la Palue

L'ensemble défensif au Nord de la plage de la Palue est constitué de deux casemates tunnels creusés dans la roche de la Pointe de Kerdra. Y sont adjoints deux éléments en béton dont un recouvert de galets pour son camouflage.
Le lieu est codé par les allemands Cr9. Sur les plateformes des casemates devaient être disposés deux canons, l'un dirigé vers la mer, l'autre vers le sud de la plage de la Palue.
Chaque casemate a une pièce refuge en fond.
Ce qui surprend peut-être, c'est la "fragilité" de la construction faite pour beaucoup de parpaings pleins de béton de la taille d'une boîte à chaussures.

Sur le sommet de la Pointe de Kerdra, quelques éléments de défense enfouis non visibles sur la photo.

A gauche, un poste de mitrailleuse. Au centre, un poste d'observation. A droite, une casemate recevant un canon. L'érosion a enlevé de la terre devant ces éléments qui étaient bien moins visibles durant la guerre. Les 3 éléments étaient reliés par un couloir bétonné à l'arrière qui est comblé par les éboulements aujourd'hui.

La pièce du fond de la casemate n'a aucune issue. Elle est creusée dans la roche. Abri ultime en cas de bombardement après avoir rentré le canon sur roues dans la première salle ouverte sur la plage. Impression d'angoisse tout de même : pas de possibilité de fuite.

L'embrasure pour une mitrailleuse. Le niveau du terrain d'origine arrivait sous l'embrasure.

L'organisation Todt, le génie militaire de l'époque nazie avait pour habitude de fabriquer des systèmes défensifs normés, des casemates de série en quelque sorte. Sur le lieu du Cr9, tout semble "bricolé".

Tobrouk pour tourelle de char - Cr10 - centre de la plage de la Palue

Le point de défense Cr10 à droite avec un encuvement. En fond, le Cr9.

Le point de défense central de la plage de la Palue était codé Cr10 par l'armée allemande. Il est constitué par un tobrouk pour tourelle de char, d'un encuvement pour un canon de 5 cm en bord de dune (la photo ci-dessus à droite). A l'arrière, des abris Wellblechs, une cantine en ruine et en surplomb sur une colline, une casemate enterrée.

On devine l'accès du tobrouk à droite. A l'origine, la dune arrivait au niveau haut du tobrouk. Seule la tourelle métallique était visible.

Un tobrouk est un mini bunker individuel enfoui dans le sol dont l'accès est un escalier descendant et ayant plusieurs usages. Celui de la plage de la Palue est une version pour tourelle de char. Les chars du début du 20ème siècle ont une tourelle réduite avec un canon de moins d'un mètre de long. Cette génération de char est vite obsolète. les soldats Allemands démontent les tourelles de ces chars allemands, tchèques et français et les disposent sur des postes fixes en béton. Un servant de pièce les manie de l'intérieur du tobrouk. La fixation se fait par une couronne de métal boulonnée dont on voit l'empreinte sur le dessus du tobrouk.

Un encuvement est une plateforme de béton sans toit sur laquelle était fixé un canon sur colonne. Ici, il s'agissait d'un canon de 5 cm. Il subsiste des boulons saillants de la couronne de fixation. L'accès au canon se faisait par l'échelle.

Les ruines d'une cantine à l'arrière des dunes.

L'un des 3 abris ensablés - wellblech - en forme de tunnel

Blockhaus sur les hauteurs de la plage de la Palue Cr11

L'entrée.

Le toit du blockhaus avec deux des passages carrés.

Le fond de la pièce principale.

La pièce principale vers le couloir d'entrée.

La pièce secondaire.

La petite pièce à droite de l'entrée.

Sur une butte rocheuse dominant les dunes du centre de la plage de la Palue, un blockhaus est inséré dans la roche sans aucune embrasure vers la mer. Ce n'est donc pas un poste de tir, ni un poste d'observation accompagnant les défenses codées Cr 11 à proximité en contrebas. L'épaisseur du béton engagé est modeste. A noter au plafond de la pièce principale trois passages carrés de 30 cm sur 30 cm qui donnent à l'extérieur. La pièce secondaire à gauche dispose de deux embrasures permettant des tirs sur les intrus approchant l'entrée.

Serait-ce un blockhaus ayant eu un rôle de transmission radio ? Aucun radar n'a été répertorié en ces lieux en presqu'île...

Dans la roche, au sommet un blockhaus.



Mur de l'Atlantique

Saint Efflez

Capitulation

Abris de Kersiguenou

Appontement pte des Espagnols

Batterie antiaérienne de Cornouaille

Batterie antiaérienne pte des Espagnols

Batterie antiaérienne de Botsand

Batterie antiaérienne de Kertanguy

Pourjoint

Cap de la Chèvre

Gouin

Petit Gouin

Aber

Bunker 669

Bunker 638

Bunker 621

Bunker 501 et 502

Portes et créneaux de bunker

Blockhauss Crozon

Goulien

Infirmerie Crozon

Kergalet

La Palue

Penaros

Kerloch

Morgat

Pointe du Menhir

Porte de Crozon

Rulianec

Telgruc

Les caissons du Fret

Canon 164.7mm

Canon de 95mm

Vestige de canon

Cantine allemande

Cartouche 12.7mm

Duc d'albe de Lanvéoc

Encuvement 2cm flak

Encuvement fl243a

Pointe Robert

Baril

Mkb Kerbonn

Moulins de Kerret

Munitions historiques

Piquets

Poutrelles

Stutzpunkt de Roscanvel

Tetraedre

Les citernes

Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944



A la une :

L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019