Batterie antiaérienne de la Pointe des Espagnols M.K.B. Eisenträger Cr332

Vestige d'un encuvement bombardé de la batterie.

Dès le début de la seconde guerre mondiale, la Pointe des Espagnols qui connaît depuis des siècles des aménagements militaires se voit, sur son sommet, investie par une batterie antiaérienne allemande appartenant à l'unité Marine-Flak-Abteilung 804 qui est en charge de plusieurs batteries en presqu'île.

Jusqu'en 1943 la batterie est composée de 4 canons de 8,8cm Flak 18 en position de campagne (mobile sans protection ou avec protection en bois) et porte le nom de 1./Ma.Fl.A.804. Cette unité sera mutée en 1943 à la toute nouvelle batterie de Cornouaille.

Le détachement technique 6./804 fournit des projecteurs et des appareils de détection sonore Horchgerät.

La configuration de la batterie change donc du tout au tout début 1943. La batterie aléatoire est remplacée par une batterie fixe en encuvements Fl307 en béton pour des canons plus puissants. L'unité 1./MA.Fl.A. 231(commandement à Lambézellec) prend en charge le site et dispose d'un poste de direction de tir à coupole blindée de type Kommando Gerät 41L, 1 radar Fu.MO213, 1 projecteur de 60cm, 2 canons Flak 30, des bâtiments légers pour les services aux personnels constituent les moyens techniques dépendants des 4 canons de 10,5cm S.K.C/32 nL in M.P.L.C/30.

La batterie est codée Wn. Cr332 et surnommée Eisenträger ou Toni, commandée par l'Oberleutnant MA d.R. Karl Lotze. L'ensemble est intégré au stutzpunk défensif au Sud.

La batterie de la Pointe des Espagnols subit d'importants dommages sous les bombardements américains à la fin de la guerre (3 encuvements détruits ainsi que le poste de direction de tir). Elle a été une des batteries antiaériennes des plus actives durant la guerre, faisant feu sur l'aviation anglaise qui remontait du Sud vers Brest avant de retraverser la Manche à vide. La RAF faisait une boucle au dessus du Finistère pour bombarder Brest avant le retour sur les bases anglaises ceci deux fois par jour quand le temps le permettait. Ainsi la batterie tirait sur des avions chargés de bombes n'ayant pas encore atteint le port militaire. Les soldats Allemands, avant de se rendre, ont saboté les derniers canons en usage.



Mur de l'Atlantique

Saint Efflez

Capitulation

Abris de Kersiguenou

Appontement pte des Espagnols

Batterie antiaérienne de Cornouaille

Batterie antiaérienne pte des Espagnols

Pourjoint

Cap de la Chèvre

Gouin

Petit Gouin

Aber

Bunker 669

Blockhauss Crozon

Goulien

Infirmerie Crozon

Kergalet

La Palue

Penaros

Kerloch

Morgat

Pointe du Menhir

Porte de Crozon

Rulianec

Telgruc

Les caissons du Fret

Canon 164.7mm

Canon de 95mm

Vestige de canon

Cantine allemande

Cartouche 12.7mm

Duc d'albe de Lanvéoc

Encuvement 2cm flak

Encuvement fl243a

Pointe Robert

Baril

Mkb Kerbonn

Moulins de Kerret

Munitions historiques

Piquets

Poutrelles

Stutzpunkt de Roscanvel

Tetraedre



Page récente :

Démolition de la chapelle de Morgat.
Les batteries haute et basse du Kador en Morgat.



Une information, une demande :

© 2019