Les ancres de Roscanvel – Porz An Eoriou

La seconde ancre est noyée dans la végétation.

Les deux maçonneries qui bloquent les ancres.

L'érosion a désolidarisé la maçonnerie de la roche.

A une dizaine de mètres des ancres scellées, sur la grève, des anneaux d'amarrage complémentaires. Un organeau par ancre.

Un organeau scellé.

Sur la grève côte Est de Roscanvel à proximité de l'ancien four à chaux et mine de fer de Postermen, en un lieu anciennement nommé Porz An Eoriou, aujourd'hui appelé les Ancres par les Roscanvelistes, se trouvent encore des emplacements maçonnés maintenant des ancres maritimes de tailles importantes auxquels, il faut ajouter des organeaux scellés dans la roche, plus bas sur la grève.

Des travaux sont entamés le 22 octobre 1888 en ces lieux de basse falaise par les militaires qui ont pour mission d'accueillir 4 canons de 43 tonnes chacun, acheminés par chaland provenant de Brest. Chaque tube fait 8.5 m de long, c'est du calibre de 32cm - les plus gros employés en presqu'île de Crozon. Roscanvel est en pleine effervescence depuis plusieurs années. De nouvelles batteries côtières sont construites et équipées lourdement. Cette fois, il s'agit d'équiper une batterie de bombardement appelée "batterie extérieure droite du Goulet" de ses quatre canons 32 M Mle 1870-81 sur affûts Mle 1882 PA - canons de 320mm datant de 1870, modifiés en 1881 sur un affût à pivot antérieur de 1882.

Un appontement est construit pour l'accostage du chaland puis il est utile d'installer un système de levage suffisamment solide. 200 hommes plus des vétérans s'y emploient pour un total de 1500 journées de travail. En janvier 1889 (du 21 au 23), les canons sont hissés par des bigues (grues simple mât érigées par des attaches), des câblages en corde ou en chaîne accrochés à ces ancres et ces anneaux. Ces derniers équilibres les bigues dans l'inclinaison souhaitée. Cabestans et force humaine ont réussi le déplacement de ces charges, ce sont des travaux courant à l'époque, ils sont guidés par le Génie Militaire. Des entreprises civiles sont requises pour le terrassement.

La batterie est démantelée avant 1914. La menace est revue à la baisse et les canons ont donc été reversés dans d'autres batteries sans doute terrestres.

48° 20' 0.3" N
4° 32' 14.1" O



La défense côtière avant 1939

Cam 59

Télémètre Audouard

Bataille de Trez Rouz

Batteries : Basse de Cornouaille - Haute de Cornouaille - Trez Rouz - Capucins - Kerbonn - Kerviniou - Pen-Hir - Tremet - Ty-Du - Stiff - Haute Pointe des Espagnols - Petit Gouin - Sud des Capucins - Batteries hautes des Capucins - Batterie de rupture ou bombardement - Batteries haute et basse du Kador (Beg ar Gador - Morgat) - Rouvalour - Batteries Est de Roscanvel

Camp Sanitaire des Capucins

Casernement de la pointe des Espagnols

Casernement de Kerlaër

Casernement de Lagatjar

Ile Trébéron et île aux Morts

Corps de Garde 1846 : Aber - Camaret - Kador - Postolonnec - Roscanvel - Rulianec

Réduit de Kerbonn

Tours modèle 1811

Borne

Chemins de service

Créneau à lampe

Créneau de tir

Réduit de Quélern

Les forts : Fraternité - Landaoudec - Lanvéoc - Toulinguet

Fort Robert

Ilot du Diable

Lignes de Quélern Ouest

Mât à pavillon

Niche pareclats

Pointe des Espagnols - Ligue

Postes de Douane

Poste d'inflammation des torpilles

Poudrière de Quelern

Sémaphore

Station TSF Roscanvel

Canon de 95mm Lahitolle

Abri du champ de tir de l'Anse de Dinan

Les pierres de guerre

Les boulets

La poudre B

L'arrivée de la téléphonie dans les postes d'observation

Les Ancres de Roscanvel



A la une :

L'histoire du boulet en presqu'île de Crozon.
Herbiers de zostères - prairie sous-marine.
L'érosion de la côte argileuse.
La crevette bouquet français.
Une nouvelle baleine morte au Kerloc'h.
Le sémaphore du Toulinguet c'est fini !
L'histoire du presbytère de Roscanvel.
Le street-art in Crozon !
La confiserie Landié sur les quais de Morgat, une institution.
Batteries côtières du 18ème siècle sur la côte Est de Roscanvel.
De la meurtrière au créneau de tir.
Quelle est l'origine du toponyme Rocher Lieval de Roscanvel ?
Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure.
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019