Canon de 100mm TR

Parapet haut en demi cercle d'un canon de 100mm sur le plateau des Capucins.

Position d'un canon de 100mm sans parapet batterie haute de Cornouaille.

48° 19' 38.1" N
4° 34' 11.8" O

Disque central.

Ecrous de fixation de l'affût sur sa platine.

Encuvements rebouchés de canon de 100mm TR à la Pointe des Espagnols.

Les canons de 100 mm de la marine sont construits dès 1870 (version en fonte puis en acier) et existent toujours pour les frégates d'aujourd'hui. Si le calibre est identique, la technologie est évolutive.

La presqu'île de Crozon dans sa défense de côte a connu quelques versions de ces canons de 100 mm TR (tir rapide) intermédiaires :
• 4 canons 100 mm TR Mle 1881 sur affûts PC (pivot central) 1884 sur la batterie haute de Cornouaille jusqu'à 1925-30.
• 4 canons 100 mm TR Mle (modèle) 1881 sur affûts PC 1884 sur la batterie du plateau de la falaise de la pointe des Capucins jusqu'à 1904 environ. Ils sont alors remplacés par 4 canons 100 mm TR Mle 1897 sur affûts M 1897 PC.

Le pointage de ce canon de 100 mm TR (version 1881 affût Vavasseur) se faisait par des manivelles sur longues tiges à l'arrière du tube. Portée de 11,3 km sur 360°, hauteur de tir -6° à +20°, vitesse initiale de 580m/s pour un obus de 162 kg. Avec ses 3 coups par minute, le canon était dépassé, à ce titre il fut supprimé des côtes vers 1925-1930 et remplacé par une nouvelle génération.

• 4 canons 100 mm TR Mle 1897 sur affûts PC 1897 sur la batterie (1913) haute de la Pointe des Espagnols. Affûts en fond d'encuvement et canon sous blindage trois faces.

Au cours de la première guerre mondiale (1916), les canons de 100mm TR modèle 1897 sont redéployés sur le front Est - la version 1881 reste sur place.
Il est avéré que la Pointe des Espagnols conserve un seul canon de 100mm en 1917.
- Vers les années 1930, trois canons de 100mm sont réalésés pour devenir des canons de 105 mm TR Mle 1897 sur affûts PC 1897 et mis en réserve (en attente sans munitions). Les Allemands lors de la seconde guerre mondiale utiliseront la position.

Après la première guerre mondiale, les batteries de 100 mm sont rénovées d'après un plan de réaménagement de 1922 et l'équipement modernisé mais inopérant - avaient-ils leurs blindages de guerre ?
• 3 canons 100 mm TR Mle 1897 sur affûts M 1897 PC sur la batterie haute de Cornouaille. Les canons 1897 remplacent la version 1881 après la première guerre mondiale mais sont mis en simple réserve. Ces canons sont sous blindage trois faces type barbette. Pas de parapet devant eux, juste un muret. Certaines sources laissent à penser que la batterie de Cornouaille n'a pas été réarmées après les versions 1881.
• 4 canons 100 mm TR Mle 1897 sur affûts M 1897 PC sur la batterie du plateau de la falaise de la Pointe des Capucins installés vers 1904, prélevés en 1916 pour l'Est puis remplacés par des modèles identiques entre les deux guerres mais en simple réserve. Les canons sont au mieux sous masques blindés - blindage unique face à la mer - voire sans blindage. Parapet taluté circulaire "étroit" d'1m de haut environ à chaque canon.

Le modèle 1897 est une évolution du modèle de 1891 (embarqué sur navires de guerre) conduite par l'ingénieur Gustave Canet pour les usines Schneider & Cie. Portée de 13.5 à 14.5 km selon l'obus sur 360°, hauteur de tir -6° à +15°, vitesse initiale de 760m/s pour un obus de 162 kg. 5 coups par minute.

Ces canons bien que de marine, n'ont jamais été embarqués, ils furent développés uniquement pour de l'artillerie de côte sur affût M (marine). Les premières installations en batterie de côte semblent dater de 1897 (Cornouailles), soit après la génération des batteries lourdes de 320mm, 240mm, 194mm (19cm) qui progressivement vont être démantelées à partir de 1904 (Pointe des Espagnols) jusqu'à 1915-16. Les canons de 100 mm TR marquent le changement profond de stratégie de défense côtière. La Marine privilégie une multitude de tirs de petits calibres à des tirs épisodiques de gros calibres. La motorisation des navires est plus puissante, les vitesses plus significatives. Il n'existe pas à l'époque de canon lourd rapide.



La défense côtière avant 1939

Cam 59

Télémètre Audouard

Bataille de Trez Rouz

Batteries : Basse de Cornouaille - Haute de Cornouaille - Trez Rouz - Capucins - Kerbonn - Kerviniou - Pen-Hir - Tremet - Ty-Du - Stiff - Haute Pointe des Espagnols - Petit Gouin - Sud des Capucins - Batteries hautes des Capucins - Batterie de rupture ou bombardement - Batteries haute et basse du Kador (Beg ar Gador - Morgat) - Rouvalour - Batteries Est de Roscanvel - Batterie de l'île de l'Aber

Camp Sanitaire des Capucins

Casernement de la Pointe des Espagnols

Fortifications de la Pointe des Espagnols

Casernement de Kerlaër

Casernement de Lagatjar

Ile Trébéron et île aux Morts

Circulaire du 31 juillet 1846

Corps de Garde 1846 : Aber - Camaret - Kador - Postolonnec - Roscanvel - Rulianec

Loi de déclassement des corps de garde 1846

Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières

Réduit de Kerbonn

Tours modèle 1811

Borne

Chemins de service

Créneau à lampe

Créneau de tir

Réduit de Quélern

Les forts : Fraternité - Landaoudec - Lanvéoc - Toulinguet - Crozon

Caponnière

Fort Robert

Ilot du Diable

Lignes de Quélern Ouest

Mât à pavillon

Niche pareclats

Pointe des Espagnols - Ligue

Postes de Douane

Poste d'inflammation des torpilles

Poudrière de Quelern

Sémaphore

Station TSF Roscanvel

Canon de 47mm TR Mle 1885-85

Canon de 65mm TR Mle 1888-91

Canon de 75mm Mle 1908

Canon de 95mm Lahitolle Mle 1888

Canon de 100mm TR

Canon de 32 cm Mle 1870-84

Canons de siège et place

Histoire et évolution des calibres des canons

Abri du champ de tir de l'Anse de Dinan

Les pierres de guerre

Les boulets

La poudre B

L'arrivée de la téléphonie dans les postes d'observation

Les Ancres de Roscanvel

Flotte Tardieu

Motte féodale de Rozan

Château-fort de Castel bihan Poulmic

La ligne d'artillerie terrestre de 1914

Positions françaises normées



A la une :

Le rideau breton, une tradition presque perdue.
La voile ancienne pince de crabe... Une antiquité qui ressurgit.
Chantiers navals de Camaret.
La plage suspendue du Corréjou.
Embosser de la charcuterie et un bateau ce n'est pas la même chose.
Le sombre souvenir du Pluton.
Moteur CLM Peugeot Junkers.
Bientôt la fin de la frégate Primauguet.
L'indépendance de la Bretagne grâce à la 5e Panzerdivision allemande, les automistes bretons y ont cru !
16 canons de 47mm Mle 1885 en 4 batteries de côte.
Gardien de batterie de côte, un métier envié.
Nos cousines les Tipule.
La circulaire ministérielle du 31 juillet 1846 - Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières - Loi de déclassement des corps de garde 1846.
Pour ou contre les poubelles de plage. L'avènement des bacs à marée.
Armoiries des communes de la presqu'île de Crozon.
Une ancienne faneuse.
Le Gendarme est l'ami du jardinier.
La Ligie océanique le Cloporte des mers.
Du livre terrier au cadastre napoléonien.
Un petit papillon : la Brocatelle d'or.
ANNONCE GRATUITE : Recherche pièce détachée hache-lande - broyeuse d'ajonc.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Un vélo Jacques Anquetil qui raconte sa marque et ses soirées poker.
Une grande vedette à Camaret-sur-Mer Gabrielle Colonna-Romano.
Les yeux du plasticien Pierre Chanteau.
Initiation artistique de Jean Moulin à Camaret-sur-Mer.
Kabelbrunnen - puits à câbles téléphoniques de la guerre 39-45.
Radars allemands, détecteurs acoustiques - Funkmeßgerät, Ringtrichter-Richtungshörer.
Des mines allemandes dans les champs.
Papillon pourpre : Pyrale pourprée - Pyrausta purpuralis
Les plantes du littotal du haut de plage.
Des plastiques du passé bien présents dans la nature.
Des grains sous les fougères : les sores.
Baies sauvages comestibles ou toxiques...
Escargot Zebrina debrita - Bulime zébré - il aime le soleil !
Les pucerons verts une affaire de génération.
Captage de naissains sauvages d'huîtres.
Le four à pain traditionnel breton.
Alphonse et Gabriel Chanteau les peintres jumeaux oubliés.
Frère François le Bail la passion de la science et de Dieu.
Mme Taon vous découpe la viande !
Pompage électrique de l'eau de 1951.
Création de la commune de Lanvéoc et son premier maire déterminé.
Un insecte qui "stresse rouge" : le Crache-sang.
Danger pour le Cardinal rouge !
Poste de projecteur en rase campagne !
Stations de radio guidage allemandes.
Petit crabe vert - Etrille - Necora puber.
Terriers fossiles de vers marins de 400 millions d'années.
Aérodrome leurre de Tréyout.
Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?
Beurk ! Une ponte de calmars sur la plage.
L'avion fusée Messerschmitt 163 Komet à Lanvéoc-Poulmic.
La mission top secret du Spitfire de l'aspirant Christie.
Fixation d'une grosse chenille verte du Machaon.
Suivez en direct la "plongée" d'une Telline.
La dernière comtesse de Crozon riche et malheureuse.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit : 1ère nouvelle.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020