Batterie côtière de Kerbonn française de l'armée de terre

La batterie de Kerbonn (partie française) avec la pointe du Toulinguet en fond et les grottes marines au pied de la falaise de l'anse de Pen-Hat.

Les niches à munitions pour le combat immédiat.

Sortie du monte-charge des munitions armées avant la distribution aux mortiers.

Abri des personnels.

Intérieur de l'abri à voûtes.

Double voûte de l'abri.

Poste d'observation M162a allemand en premier plan.

Poste de commandement.

Position d'un mortier.

Agrafe de ceinturage.

Une des fixations des affûts.

Entrée du tunnel à munitions.

Créneau à lampe en fond.

Accès au magasin sous roc.

Voûte qui relie la partie basse à la partie haute et constituait à la fois un accès au poste de commandement Nord et à la ligne d'infanterie.

Point d'eau douce.

Mur d'enceinte.

La batterie de côte française de Kerbonn de l'armée de Terre, construite vers 1890 vient en soutien de la batterie du Toulinguet qui n'a pas de protection sérieuse à son Sud en dehors de deux canons de 16cm. Trois mortiers de 270mm sont installés sur des plates-formes semi-circulaires en béton dont le parapet est en moellon adossé au talus de terre pour ne pas être visible de la mer. Elle est opérationnelle en 1904. Le projet de défense côtière par la Marine fut possible par décrets d'expropriation des propriétaires des terrains.

Les premiers équipements d'avant la première guerre mondiale sont 3 mortiers de 270mm G Mle 1889 sur affûts Vavasseur et Canet permettant une rotation sur 300°, ceux-ci placés en ligne au bord de la falaise.

La batterie côtière va être aménagée à plusieurs reprises. Le tunnel des munitions va progresser vers un nouveau monte-charge avant la première guerre mondiale.

En 1932, la batterie reçoit quatre canons de marine de 164,7mm sous blindage et lors de la seconde guerre mondiale, l'armée d'occupation récupère la batterie et y construit les casemates SK... Les mortiers sont supprimés.

La 2ème batterie du 15ème bataillon d'artillerie de forteresse de l'armée de terre est disponible au service en permanence après plus de deux heures de marche à pied à partir du casernement de Quélern. Manque évident d'effectif en cas d'alerte générale car d'autres batteries en Roscanvel sont aussi sous la responsabilité de cette unité.

A partir de 1912 environ, la 2ème batterie du 3ème RAP (Régiment d'artillerie à pied) cantonnée à Lagatjar assure le service, les exercices ; sinon un gardien veille à la téléphonie, aux matériels et aux poudres de mélinite dont il faut surveiller la tenue face à l'humidité. La moindre déficience des poudres rend la batterie inopérante.

L’intendance se trouve au bord de la route externe ainsi que le stockage des munitions en temps de paix. Des munitions qui circulent dans la caponnière (fossé) dans des wagonnets sur rail. L'ensemble de la batterie est sous barbelé et mur sur les pentes de la falaise.



La défense côtière avant 1939

Cam 59

Télémètre Audouard

Bataille de Trez Rouz

Batteries : Basse de Cornouaille - Haute de Cornouaille - Trez Rouz - Capucins - Kerbonn - Kerviniou - Pen-Hir - Tremet - Ty-Du - Stiff - Haute Pointe des Espagnols - Petit Gouin - Sud des Capucins - Batterie de rupture ou bombardement - Batteries haute et basse du Kador (Beg ar Gador - Morgat) - Rouvalour

Camp Sanitaire des capucins

Casernement de la pointe des Espagnols

Casernement de Lagatjar

Ile Trébéron et île aux Morts

Corps de Garde 1846 : Aber - Camaret - Kador - Postolonnec - Roscanvel - Rulianec

Réduit de Kerbonn

Tours modèle 1811

Borne

Créneau à lampe

Les forts : Fraternité - Landaoudec - Lanvéoc - Toulinguet

Fort Robert

Ilot du Diable

Lignes de Quélern Ouest

Mât à pavillon

Niche pareclats

Pointe des Espagnols - Ligue

Postes de Douane

Poste d'inflammation des torpilles

Poudrière de Quelern

Sémaphore

Station TSF Roscanvel

Canon de 95mm Lahitolle

Abri du champ de tir de l'Anse de Dinan

Les pierres de guerre



A la une :

Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
La trace d'un petit commerce d'alimentation.
L'école de Saint Hernot - Maison des Minéraux.
L'abri du champ de tir de l'Anse de Dinan de l'armée : le mystère est complet.
L'histoire de la gestion de la forêt domaniale de Landévennec, ce n'était vraiment pas écolo !
L'effondrement de la falaise, un destin écrit d'avance.
Le statut des femmes lu sur les pierres tombales.
Les batteries haute et basse du Kador en Morgat.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019