Corps de garde - Fort de Rulianec en Morgat

La pierre du fronton porte la date de 1861.

Villa Kerflahel en premier plan...

Le corps de garde crénelé de Rulianec est le fruit d'une décision de fortification de 1857 mise en chantier en 1859 - élévation 1861 - achèvement 1862. Il siège sur un terre-plein qui accueillait une batterie côtière au 18ème siècle. La construction est normée à partir d'un plan type 1846 du modèle n°3 qui loge vingt soldats et un officier servant deux canons de trente livres et deux obusiers de vingt deux centimètres dont le pas de tir n'existe plus. Prix des travaux 60000frs.

Sa mission était d'éviter un débarquement anglais sur la plage de Morgat. Le fortin est désaffecté en 1876 puisqu'il ne résiste pas aux obus explosifs. Il subit la loi de déclassement du 27 mai 1889 et est vendu aux enchères le 23 juillet 1894. Celui-ci est occupé par l'armée allemande lors de la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui il est du domaine privé.

48° 14' 5.63" N
4° 29' 46.17" O



La défense côtière avant 1939

Cam 59

Télémètre Audouard

Bataille de Trez Rouz

Batteries : Basse de Cornouaille - Haute de Cornouaille - Trez Rouz - Capucins - Kerbonn - Kerviniou - Pen-Hir - Tremet - Ty-Du - Stiff - Haute Pointe des Espagnols - Petit Gouin - Sud des Capucins - Batterie de rupture ou bombardement -

Camp Sanitaire des capucins

Casernement de la pointe des Espagnols

Casernement de Lagatjar

Corps de Garde 1846 : Aber - Camaret - Kador - Postolonnec - Roscanvel - Rulianec

Réduit de Kerbonn

Tours modèle 1811

Borne

Créneau à lampe

Les forts : Fraternité - Landaoudec - Lanvéoc - Toulinguet

Fort Robert

Ilot du Diable

Lignes de Quélern Ouest

Mât à pavillon

Niche pareclats

Pointe des Espagnols - Ligue

Postes de Douane

Poste d'inflammation des torpilles

Poudrière de Quelern

Sémaphore

Station TSF Roscanvel




Une information, une demande :

© 2019