Casernement de la Pointe des Espagnols

Vue d'ensemble du caserment en ruine.

La pointe des Espagnols avec une plate-forme au-dessus du niveau de la mer à son extrémité. Sur ce versant étaient alignées plusieurs batteries de différents calibres. Les casernements furent construits côté rade pour éviter les tirs maritimes ennemis.

La pointe des Espagnols et le récif de la Cormorandière.

Le casernement du 19ème siècle.

Le casernement du 18ème siècle.

La cheminée du 18ème siècle.

La roche a été dégrossie pour faire place au casernement.

Un canon enterré dont la bouche est obtruée par un cône, le tout à usage de bitte d'amarrage.

Un des magasins de poudre sous roc.

Le couloir qui conduit au magasin.

Un pont au dessus du rivage avec une voie ferrée.

La plate-forme de tir d'un canon de 47mm.

La Pointe des Espagnols était un monde clos par un rempart avec des créneaux de fusillade.

Le nom de la Pointe des Espagnols rappelle qu'une poignée de soldats Espagnols ont réussi à soutenir un siège d'un mois contre l'Armée Française en surnombre en 1594. Depuis cet épisode malheureux, l'état major français n'a eu de cesse d'installer plusieurs batteries au ras des flots. La falaise étant abrupte, l'idée d'un casernement au niveau de la mer devient une évidence. Plusieurs bâtiments seront construits pour loger les militaires rattachés aux batteries côté rade. La falaise est aussi creusée pour des magasins de poudre sous roc. Des rails métriques longent la côté pour servir les batteries en munitions. La batterie de Pourjoint basse a subi des modifications allemandes durant la seconde guerre mondiale.

1- Le casernement. 2- L'appontement allemand 1942. 3- Batterie de rupture de Pourjoint d'origine française et modifiée durant la seconde guerre mondiale. 4- La batterie haute anti-aérienne allemande de Pourjoint. 5- Fort français du 19ème siècle.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.
Un proriétaire immobilier particulier : le docteur Bavay.
Villa de la famille Crouan puis Farge en Landévennec.
L'intrusion du 709th tank battalion.
Des chars fabriqués à Détroit, affectés à Fort Lewis, participent à la libération de la Presqu'île de Crozon.
Photos souvenirs des vacances de femmes des années 30 lors d'une crise d'indépendance. Elles ont passé la nuit à l'hôtel sans époux, quel scandale ! Un tourisme de liberté.
Mathurin Méheut peintre créateur d'images remarquables.
Les arbres salés qui penchent.
Eco-pâturage ou écopastoralisme une solution écologique pour l'entretien des friches.
Canots, vedettes en bois des dromes allemandes en Rade de Brest.
Le granit rose nomade de la mer d'Iroise.
Moulins à vent de Lanvéoc.
Erosion karstique du calcaire.
Le chantier naval Belbeoc'h Tertu au Fret.
L'histoire du sillon du Fret.
Le vice-amiral Fournier promet la victoire contre les Anglais.
L'ampélite, la pierre noire de Bretagne.
Ruée vers l'or : une mine d'or à portée de main.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



Au delà du bout du monde...

Compatibilité SMS Féminisme