Corps de garde - Réduit - Fort de Camaret-sur-Mer

Bretêche à mâchicoulis.

Le corps de garde crénelé de Camaret-sur-Mer est un réduit défensif construit en 1859 d'après le plan modèle 1846 n°2 pour loger 40 militaires et servir 8 à 12 canons. Le lieu fut par le passé occupé par une batterie au 18ème siècle mais sans constructions particulières, du moins ayant laissé un quelconque vestige visible.

La batterie en elle-même sera construite en 1896 en contrebas puis déplacée en 1901. L'armée d'occupation allemande va réemployer la batterie en y adjoignant deux bunkers 671.

Le réduit étant sans aucune protection contre les obus explosifs, il n'a jamais été réellement opérationnel comme tous les forts "modèle 1846" de la presqu'île de Crozon (et de France). La zone ayant été fortement bombardée en 1944, il est miraculeux que le fort ait survécu.

Le fort est sur le GR 34 en quittant Camaret vers la pointe du Gouin.

L'armée est propriétaire du bien jusqu'en 2006. Le corps de garde fut un temps employé par une association d'artistes peintres puis est devenu un centre de vacances. Le vieux fortin s'est vu affublé du confort moderne, chauffage central, toilettes, douches, chambres, électricité. Certaines fenêtres du premier étage ouvrent sur l'anse de Camaret pour une vue inoubliable. Les meurtrières ont été obturées par des fenêtres.

Rénovation du patrimoine

Prévision et projet septembre 2018.
Architecte Piotr Candio.
L’entreprise Lizard-environnement : dépollution amiante et plomb.
L’entreprise Mein Breizh : maçonnerie.
L'entreprise Atiz : mobilier.
Financement Communauté de communes du Pays de Camaret et de l’Aulne maritime - CCPAM, Région et Département : 422 000 €.

48° 17' 9.17" N
4° 36' 5.14" O



La défense côtière avant 1939

Cam 59

Télémètre Audouard

Bataille de Trez Rouz

Batteries : Basse de Cornouaille - Haute de Cornouaille - Trez Rouz - Capucins - Kerbonn - Kerviniou - Pen-Hir - Tremet - Ty-Du - Stiff - Haute Pointe des Espagnols - Petit Gouin - Sud des Capucins - Batterie de rupture ou bombardement - Batteries haute et basse du Kador (Beg ar Gador - Morgat) - Rouvalour

Camp Sanitaire des capucins

Casernement de la pointe des Espagnols

Casernement de Lagatjar

Ile Trébéron et île aux Morts

Corps de Garde 1846 : Aber - Camaret - Kador - Postolonnec - Roscanvel - Rulianec

Réduit de Kerbonn

Tours modèle 1811

Borne

Créneau à lampe

Les forts : Fraternité - Landaoudec - Lanvéoc - Toulinguet

Fort Robert

Ilot du Diable

Lignes de Quélern Ouest

Mât à pavillon

Niche pareclats

Pointe des Espagnols - Ligue

Postes de Douane

Poste d'inflammation des torpilles

Poudrière de Quelern

Sémaphore

Station TSF Roscanvel

Canon de 95mm Lahitolle

Abri du champ de tir de l'Anse de Dinan

Les pierres de guerre



A la une :

Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
La trace d'un petit commerce d'alimentation.
L'école de Saint Hernot - Maison des Minéraux.
L'abri du champ de tir de l'Anse de Dinan de l'armée : le mystère est complet.
L'histoire de la gestion de la forêt domaniale de Landévennec, ce n'était vraiment pas écolo !
L'effondrement de la falaise, un destin écrit d'avance.
Le statut des femmes lu sur les pierres tombales.
Les batteries haute et basse du Kador en Morgat.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019