Casernement de Kerlaër

La Digitale marque approximativement l'entrée du chemin qui menait à la caserne de Kerlaër qui se situait à la place de la partie boisée en arrière plan.

Au Nord du village de Kerlaër - village des voleurs, le génie militaire construisit un casernement à l'extrême fin du 19ème siècle sur des terres agricoles dont les propriétaires furent expulsés. Il semblerait que sa destination consista à loger, en retrait de la côte, des artilleurs de la batterie de Kerviniou réaménagée et modernisée. Ce casernement en bout de chemin perpendiculaire à la route côtière était composé de trois baraquements en bois, tout en longueur avec des toits bitumés et sablés et des récupérateurs d'eau de pluie en bois à chaque angle tant l'eau était rare. Une grande salle de cuisine, des lavabos et des sanitaires composaient les deux bâtiments d'intendance ainsi qu'un poste de garde à l'entrée.

Les affectations administratives militaires de l'époque parlaient de caserne de Kerlaër malgré la rusticité des lieux que les officiers évitaient d'habiter. Certains militaires étaient des personnels à la santé fragile, souvent des artilleurs coloniaux qui avaient contracté des fièvres et dont la convalescence était incertaine. Ceux-ci se guérissaient dans des ivresses bagareuses aux hameaux de Kerlaër et de Kerviniou. Quatre débits de boissons qui tournaient à plein en dehors des rares périodes d'exercice de tir pour la plus grande joie des débitants qui se sortaient ainsi d'une agriculture misérable.

L'ennui était tel que les courriers des soldats envoyés aux familles racontaient des journées mornes, les problèmes d'eau potable dont la qualité était douteuse... On se gardait bien de se vanter des esclandres provoqués envers la population civile quand les soldats imbibés avaient le vin mauvais.

Durant la première guerre mondiale, de jeunes soldats y faisaient leurs classes avant de partir au front. Après la première guerre mondiale, la zone se démilitarisait progressivement, la batterie de Kerviniou désaffectée démonta son casernement à partir de 1922 pour redevenir des prairies humides comme aujourd'hui.



La défense côtière avant 1939

Cam 59

Télémètre Audouard

Bataille de Trez Rouz

Batteries : Basse de Cornouaille - Haute de Cornouaille - Trez Rouz - Capucins - Kerbonn - Kerviniou - Pen-Hir - Tremet - Ty-Du - Stiff - Haute Pointe des Espagnols - Petit Gouin - Sud des Capucins - Batteries hautes des Capucins - Batterie de rupture ou bombardement - Batteries haute et basse du Kador (Beg ar Gador - Morgat) - Rouvalour

Camp Sanitaire des Capucins

Casernement de la pointe des Espagnols

Casernement de Kerlaër

Casernement de Lagatjar

Ile Trébéron et île aux Morts

Corps de Garde 1846 : Aber - Camaret - Kador - Postolonnec - Roscanvel - Rulianec

Réduit de Kerbonn

Tours modèle 1811

Borne

Chemins de service

Créneau à lampe

Les forts : Fraternité - Landaoudec - Lanvéoc - Toulinguet

Fort Robert

Ilot du Diable

Lignes de Quélern Ouest

Mât à pavillon

Niche pareclats

Pointe des Espagnols - Ligue

Postes de Douane

Poste d'inflammation des torpilles

Poudrière de Quelern

Sémaphore

Station TSF Roscanvel

Canon de 95mm Lahitolle

Abri du champ de tir de l'Anse de Dinan

Les pierres de guerre



A la une :

Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Péri ou disparu en mer...
L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer.
Cuirassé Bretagne entre honte et nécessité.
Batteries hautes des Capucins.
Drame à l'île Vierge, pointe de St Hernot...
Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019