Batterie de Rouvalour

Un état des lieux des défenses côtières de la presqu'île de Crozon de 1757 précise l'existence d'une batterie de deux canons de 22 cm (calibre de marine) nommée sous différentes appellations telles que Batterie de Roc'hmallou - Roc'hmadou - Rocamadour - Rouvalour... selon les rapports militaires qui n'étaient pas très à cheval sur les retranscriptions phonétiques des lieux-dits. Une batterie des plus banales avec un muret grossier devant les canons orientés au Sud-Ouest pour contrecarrer l'intrusion d'une flotte anglaise qui aurait pu rester au mouillage dans la Baie de Douarnenez, en été seulement. Les mouillages hivernaux, au vu de l'agitation de la mer dans la baie, sont impensables à l'époque des vaisseaux de guerre en bois dont les ancres chassent dès le moindre vent ou la moindre houle. Les navires eurent été renvoyés à la côte vers l'île de l'Aber au risque de s'y briser. Par contre, il n'était pas inutile de s'inquiéter de la période estivale durant laquelle la Baie de Douarnenez est un « lac tranquille ».

Les Anglais font longer les côtes par des frégates légères (vaisseaux rapides efilés) pour connaître la capacité de réplique des artilleurs français. D'autres navires plus lourds louvoient au cœur même de la baie. Les canons de 22 cm ne sont pas en mesure d'atteindre les frégates à la côte, les tirs passent au-dessus tandis que les tirs longs sont bien trop courts pour atteindre les grands vaisseaux anglais. Inversement, ni les frégates ne peuvent envisager un débarquement par une falaise et les canons embarqués de la flotte centrale ne peuvent atteindre Rouvalour.

Par esprit d'économie, cette batterie est supprimée parce que visiblement inutile et les terrains militaires sont vendus aux enchères publiques. Ces terres caillouteuses de lande vont être requises par l'armée à nouveau au cours du 19ème siècle pour cette fois employer de nouveaux moyens estimés efficaces contre les Anglais, d'une part dans la batterie de St Nicolas plus basse au niveau de la mer à L'Est et celle du Cap de la Chèvre à l'Ouest. L'ancienne batterie de Roc'hmadou ne sera jamais relevée, sa poudrière avait été démontée ainsi que la maison corps de garde (certaines sources en mettent deux) dont les pierres ont du être réemployées par les propriétaires civils.

Un corps de garde en tant de paix est occupé par un gardien civil qui est sensé donner l'alerte mais dans la plupart des cas, il n'en avait pas les moyens techniques si ce n'était que de faire un feu afin d'annoncer l'ennemi. Un jour de pluie ou par temps de brouillard, on peut imaginer la qualité de la transmission !

Cette batterie côtière fait partie de la liste des batteries peu convaincantes qui n'ont laissé aucune trace sur le terrain et qui lors de leurs constructions semblaient avoir toutes leurs utilités. Néanmoins la déception occasionnée par cette défense inopérante a concouru à la conception des différentes batteries de l'anse de Morgat et tout particulièrement celle du Kador et ses « voisines ». Les modifications de 1793 au Kador sont issues des constats effectués à Rouvalour.

48° 10' 14.163" N
4° 32' 26.987" O



La défense côtière avant 1939

Cam 59

Télémètre Audouard

Bataille de Trez Rouz

Batteries : Basse de Cornouaille - Haute de Cornouaille - Trez Rouz - Capucins - Kerbonn - Kerviniou - Pen-Hir - Tremet - Ty-Du - Stiff - Haute Pointe des Espagnols - Petit Gouin - Sud des Capucins - Batteries hautes des Capucins - Batterie de rupture ou bombardement - Batteries haute et basse du Kador (Beg ar Gador - Morgat) - Rouvalour - Batteries Est de Roscanvel

Camp Sanitaire des Capucins

Casernement de la pointe des Espagnols

Casernement de Kerlaër

Casernement de Lagatjar

Ile Trébéron et île aux Morts

Corps de Garde 1846 : Aber - Camaret - Kador - Postolonnec - Roscanvel - Rulianec

Réduit de Kerbonn

Tours modèle 1811

Borne

Chemins de service

Créneau à lampe

Créneau de tir

Réduit de Quélern

Les forts : Fraternité - Landaoudec - Lanvéoc - Toulinguet

Fort Robert

Ilot du Diable

Lignes de Quélern Ouest

Mât à pavillon

Niche pareclats

Pointe des Espagnols - Ligue

Postes de Douane

Poste d'inflammation des torpilles

Poudrière de Quelern

Sémaphore

Station TSF Roscanvel

Canon de 95mm Lahitolle

Abri du champ de tir de l'Anse de Dinan

Les pierres de guerre

Les boulets

La poudre B

L'arrivée de la téléphonie dans les postes d'observation

Les Ancres de Roscanvel



A la une :

L'histoire du boulet en presqu'île de Crozon.
Herbiers de zostères - prairie sous-marine.
L'érosion de la côte argileuse.
La crevette bouquet français.
Une nouvelle baleine morte au Kerloc'h.
Le sémaphore du Toulinguet c'est fini !
L'histoire du presbytère de Roscanvel.
Le street-art in Crozon !
La confiserie Landié sur les quais de Morgat, une institution.
Batteries côtières du 18ème siècle sur la côte Est de Roscanvel.
De la meurtrière au créneau de tir.
Quelle est l'origine du toponyme Rocher Lieval de Roscanvel ?
Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure.
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019